Petits meurtres et faits divers

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires


photo: Asmodée

Résolvez les plus loufoques des forfaits commis par des joueurs qui vont tout faire pour échapper au flair implacable de l’inspecteur. Tour à tour, vous aurez le sentiment d’être un brillant inspecteur, un greffier glacial et incorruptible ou un de ces louches, étranges, mystérieux et excentriques suspects qui tentent de mystifier l’inspecteur à force d’abondants baratins et d’alibis alambiqués!

Un jeu de Hervé Marly,
édité par Asmodee (2007)

Concours des créateurs de Boulogne Billancourt (FRANCE)
Vainqueur (2005)
Prix:30.00 EUR
Disponibilité: En stock
Ajouter au panier
Cote cœur de NIM:
Cote cœur joueurs: (5 avis)
Joueurs:4 - 7
Âge:à partir de 13 ans
Durée:Moyen (<60 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu d'enquête et d'improvisation
Thèmes:Enquête
Gendarmes / Voleurs
 
Complexité:    
Réflexion:    
Stratégie: tactique  
Interactivité:   très interactif
Convivialité:   animé
Contrôle:    
Thème:   très immersif
Graphisme:   admirable graphisme
Matériel:   bon matériel
 
Top Jeux de société pour jouer en famille
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société pour jouer en groupe
Top Jeux de société d'ambiance
Top Jeux de société au thème immersif
Top Jeux de société les plus beaux

Galerie photo


Le jeu se présente comme un coffret de romans "série noire": un livre pour l'inspecteur, un livre pour le greffier, et cinq livres pour les suspects, dont un pour le coupable. Dans le coffret, une boîte supplémentaire contient la règle du jeu, un plateau et des pions pour calculer les scores, une aide de jeu, des cartons de vote, un sablier. La qualité de l'ensemble est excellente.

L'avis de NIM

Aperçu du jeu - Le jeu se déroule en autant de manches que de joueurs. Au cours de chaque manche, un joueur différent joue le rôle d'inspecteur, le joueur à sa gauche est le greffier, et les autres joueurs sont les suspects. Un crime a été commis. En ouvrant son agenda à une date convenue, tous les joueurs découvrent le crime qui a été commis.

Dans son livre, l'inspecteur découvre la description du crime ainsi que le nom et un indice sur chaque suspect.

Dans son livre respectif, chaque suspect découvre le nom du personnage qu'il incarne, ainsi que deux séries de trois mots, qu'il devra introduire dans sa déposition au cours des deux rondes d'interrogatoire de l'inspecteur.

Lors de chaque ronde d'interrogatoire, l'inspecteur interpelle un joueur et lui pose une question. Le joueur dispose d'une minute au cours de la première ronde, et de trente secondes au cours de la seconde, pour répondre à l'inspecteur en glissant les mots imposés dans sa déposition. L'astuce, c'est que tous les suspects innocents ont les mêmes séries de mots à prononcer, tandis que le coupable en a d'autres. Le joueur coupable sait qu'il est coupable, grâce à une indication dans son agenda.

Le greffier, quand à lui, veille au bon déroulement de la manche. Il mesure le temps des dépositions, vérifie que les innocents et les coupables prononcent bien les mots imposés. Il peut pénaliser un joueur qui n'a pas prononcé tous les mots imposés et prolonger son temps de déposition.

Le verdict de l'enquête - A la fin des deux rondes d'interrogatoire, les joueurs suspects votent. Chacun, avec un carton, doit parier si l'inspecteur sera capable d'identifier le coupable ou pas. Ensuite, l'inspecteur doit ordonner l'arrestation du coupable qu'il pense avoir identifié.

La décision de l'inspecteur est un grand moment de suspense du jeu. En fonction de cette décision, les joueurs gagnent ou perdent des points, mesurés sur une piste de score:

  • L'inspecteur gagne ou perd des points, selon qu'il a identifié le coupable ou pas.
  • Le coupable gagne ou perd des points, selon qu'il a échappé à l'arrestation de l'inspecteur ou pas.
  • Les autres suspects gagnent ou perdent des points, selon qu'ils ont correctement parié sur la perspicacité de l'inspecteur ou pas.

Une étrange enquête où même les innocents tentent de fourvoyer l'inspecteur - Ce qu'il y a d'étrange dans cette enquête, c'est que tous les suspects tentent d'égarer l'inspecteur, même les innocents! En effet, puisque le but de chaque joueur est de gagner la partie, un innocent a tout intérêt à ce que l'inspecteur perde des points en arrêtant le mauvais coupable, et à gagner des points lui-même en pariant sur une erreur de l'inspecteur.

Dans la pratique, les innocents compliquent la tâche de l'inspecteur en glissant leurs mots dans des dépositions loufoques et riches en détail, de répéter les mots incongrus des autres suspects, et même, fin du fin, de repérer le coupable et tenter de détecter et répéter ses mots.

Des enquêtes loufoques - L'auteur du jeu, Hervé Marly, aidé de quelques comiques comparses, a concocté des enquêtes aux situations loufoques et aux jeux de mots improbables, qui encouragent à approcher le jeu légèrement et à inventer des dépositions saugrenues.

Pour rappel, Hervé Marly a aussi commis le célèbre Les Loups-garous de Thiercelieux. Il en connaît donc un rayon en matière de jeux de rôle et d'ambiance.

Le rôle du greffier - Le greffier joue le rôle d'arbitre de la manche, comme un maître du jeu dans Les Loups-garous de Thiercelieux. Son rôle est toutefois plus discret ici, il n'est pas aussi impliqué dans l'atmosphère de la partie que ne l'est le maître du jeu des Loups-garous de Thiercelieux.

L'avantage, ici, c'est que le rôle de greffier tourne d'une manche à l'autre, personne ne doit donc se "sacrifier" à un rôle non-joueur pour toute la partie.

Un jeu où la tchatche est indispensable - Pour continuer la comparaison avec Les Loups-garous de Thiercelieux, la tchatche est beaucoup plus importante. Ici, il n'est pas possible de jouer la partie discrètement, sans prononcer un mot. Vous avez donc intérêt à jouer avec des personnes qui se sentent en verve verbale.

Heureusement, l'exercice n'est pas aussi compliqué qu'une prestation théâtrale ou d'improvisateur: il n'y a pas la contrainte de construire une histoire cohérente, car ce sont surtout les mots qui comptent. Ce qui n'empêche qu'un minimum d'éloquence est préférable pour que l'ambiance du jeu reste joviale.

Un superbe coffret de Série Noire - Une excellente note pour la présentation graphique et matérielle du jeu, qui mimique un coffre de Série Noire avec une pointe d'humour discrète.

Un seul regret: le coupable de chaque enquête est toujours dans le même agenda. A l'usage, une couverture cornée risque donc d'indiquer à coup sûr s'il s'agit d'un agenda "innocent" ou "coupable". Pour combler ce problème, vous pouvez protéger les couvertures des agendas. Mieux encore, le site officiel du jeu propose des couvertures à télécharger et à imprimer, dans la ligne graphique du jeu.

Une alternative toute simple: les suspects peuvent tenir leur agenda sur les genoux, hors du regard de l'inspecteur.

Une murder party de poche - J'ai beaucoup apprécié Petits meurtres et faits divers, qui propose une mini murder party sans la complexité d'organisation, qui fonctionne parfaitement avec un groupe de joueur d'humeur à s'exprimer et improviser.

Les raisons d'aimer

  • La présentation superbe.
  • Une alternative aux Loups-garous de Thiercelieux, jouable en nombre plus restreint de joueurs.
  • L'opportunité d'improviser des histoires loufoques et donc de passer un bon moment.

On pourra reprocher

  • La nécessité que tous les joueurs soient d'humeur à une prestation verbale.
  • Le risque qu'une couverture cornée ne révèle le rôle d'un suspect (mais il y a facilement moyen de pallier à ce problème)

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

goupil

TOP RÉDACTEUR
23 avis

Pour les bavards

Mes +:

# Un jeu d'enquête interactif où l'improvisation est de rigueure # Immersif à vous glacer le sang # Si vous avez un poil de tchach, un brain d'imagination et un chouïa d'inspiration, la partie promet d'être épique!

Mes -:

# Par contre si vous êtes un peu timide ou pas très loquace mieux vaut vous abstenir

-
Avis posté le 31/01/2013
Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Cosmocats

TOP RÉDACTEUR
26 avis

Improvisations...

Bien, mais... difficile à aborder. Le jeu idéal pour une soirée impro avec des amis comédiens amateurs ou des commerciaux en WE. Le + immersif des jeux que je connaisse, à la limite du jeu de rôle grandeur nature (enfin, le meurtre doit rester fictif, hein !)

-
Avis posté le 27/10/2012
Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

ethnies59

Cote cœur:

BertrandC

Cote cœur:

sambrerouge

Cote cœur:

Reportage photo

Consultez les 14 photos de reportage de "Petits meurtres et faits divers". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires

Commentaire de benji1801 posté le 28/07/2013 23:12:23

Je viens de tester ce jeu, j'ai pas du tout aimé... car c'est un jeu où il faut beaucoup parler, avoir des idées.. savoir blablater quoi.. Ça m'a fait penser à un cours de français.. Bref horrible pour moi ^^ mais pour les personnes qui ont la tchache je pense que c'est un bon jeu.

Le site web Jeux de NIM v7
est conçu, développé, maintenu et modéré
par Nicolas Maréchal et Cyril Maréchal
E-mail:
> en savoir plus...
La boutique Jeux de NIM
Votre conseil en jeux de société et jouets de qualité
Ouvert du mardi au samedi, 10h-12h30 et 14h-18h30
Rue de Bruxelles 6 - B-7850 Enghien (Belgique)
Tél: +32 (0)2 395 92 88
E-mail:
> en savoir plus...