Panier Mon panier
0
Panier

Sous la loupe: Fairy Tile

publié par Nicolas Maréchal le 02/05/2018

Ce n'est pas supposé être l'argument numéro un, mais franchement, il m'est difficile de vous parler de Fairy Tile sans vous dire que je suis tombé sous le charme de ses illustrations au premier coup d’œil. En jetant un œil sur le nom de l'illustrateur, on peut presque dire que tout s'explique: Miguel Coimbra, que vous connaissez très certainement pour ses illustrations de 7 Wonders (il en a illustré beaucoup d'autres, mais celui-ci est probablement sa Madeleine de Proust).

Avec un si beau jeu, il aurait été dommage de ne pas avoir un aussi bon jeu. Et bonne nouvelle, si je vous en parle, c'est que c'est bien le cas. Le but est de faire acomplir des quêtes au chevalier, à la princesse et au dragon. Le premier joueur qui parvient à réaliser toutes ses quêtes, sera celui qui met le point final au dernier chapitre de son conte de fée, et gagnera donc la partie!

Cliquez ici pour découvrir le jeu "Fairy Tile"

Li-An

posté le 02/05/2018 09:29:23

Sa "madeleine de Proust" ? L’expression me paraît un peu bizarre dans ce contexte. Pour les illustrations, je serais moins dithyrambique, j’y vois quelques maladresses. J’ai préféré son travail sur 7 Wonders.

Nicolas Maréchal

posté le 05/05/2018 09:44:03

Oui, la madeleine de Proust, c'est l'idée / le plaisir du passé qui surgit spontanément et, dans le cas présent, quand on cite Miguel Coimbra, je pense spontanément à 7 Wonders qui me semble le chef d'oeuvre de son travail d'illustration ludique.

Pour ce qui est de l'appréciation de Fairy Tiles, je comprends tout à fait que ce soit une question de goût. Dans mon cas, le mélange de genre médiéval / cartoon des illustrations m'a fasciné, alors que je ne suis pourtant pas un amateur des illustrations à la médiévale.