Panier Mon panier
0

DVONN: les photos reportages

En avant-plan: DVONN, un jeu abstrait pour 2 joueurs, de Kris Burm, auteur belge dont l'élégance des créations est mondialement reconnue. DVONN est mon favori parmi ses créations du "Projet GIPF".

En arrière-plan: une nouveauté de ce soir, Mr. Jack, paru fin 2006, pour 2 joueurs également, mais au thème de "gendarme et voleur" magnifiquement rendu.

Kris Burm est un auteur belge de génie, qui nous prouve qu'il est encore possible d'inventer des jeux originaux "en noir et blanc". DVONN est probablement mon préféré de la série de ses créations parmi les jeux du "projet GIPF".

Kris Burm sortira le dernier jeu du projet pour le salon d'Essen 2005, vers la fin de l'année. Nous avons eu la chance d'en découvrir une présentation discrète et confidentielle lors du salon de Nuremberg, mais j'ai promis de ne rien en révéler avant que Kris n'en parle lui-même.

Toute la philosophie des soirées Jeux de NIM en image: un jeu pour adulte en avant-plan, un jeu pour enfants en arrière-plan. Il y en a pour tous les goûts.

A l'avant-plan, DVONN est un jeu de réflexion abstrait de Kris Burm, qui nous a fait le plaisir d'une visite au mois de novembre.

A l'arrière-plan, Pique-plumes est le jeu indispensable pour enfants, à la fois beau, drôle et intelligent.

DVONN est souvent cité comme le jeu du "projet GIPF" par lequel il faut commencer. Je partage cet avis pour la beauté du jeu et de sa mécanique. En plus des pions noirs et blancs des joueurs, il y a trois pions rouges (appelés pions Dvonn), auxquels les pions noirs et blancs doivent être connectés en permanence pour assurer leur survie. Tout pion ou îlot de pions qui perd la connexion avec les pions Dvonn meurt et disparaît du plateau. Les pions s'empilent à chaque tour (un peu comme dans Babylone), réduisant la surface du jeu et créant des colonnes de plus en plus hautes. Les joueurs tentent de contrôler les tours les plus hautes, qui sont nécessaires à la victoire mais ont une mobilité réduite. C'est cet équilibre qui fait la beauté du jeu, qui est celui que je préfère dans la série.

Thibault et Solange découvrent DVONN (en tenant le plateau verticalement, ce qui n'est pas habituel mais pas important car les joueurs n'ont pas de côté assigné).

On peut jouer aux jeux du "projet GIPF" à tous les âges. La preuve, Cyril (6 ans) défie Anne-Marie à DVONN.

Une découverte de DVONN avec Sabrina et Stéphane.

Je termine le reportage avec Kris Burm qui explique DVONN à Sandrine. Et j'en profite pour le remercier chaleureusement pour sa présence à la soirée Jeux de NIM. Nous sommes heureux de voir le succès rencontré par ses jeux auprès de tous les publics, joueurs confirmés ou occasionnels, adultes et enfants. Une vraie soirée familiale et entre amis qui montre que l'on s'amuse autant autour de jeux d'ambiance que de jeux de réflexion.

C'est tout ce que j'aime chez Jeux de NIM, c'est la convivialité et l'ouverture des soirées à tous. Vous êtes d'ailleurs de plus en plus nombreux à vous inscrire. Ne tardez d'ailleurs pas à vous inscrire aux soirées de décembre et de janvier, car les inscriptions sont déjà nombreuses. Et bien sûr je vous en remercie vivement, cela nous gonfle d'enthousiasme pour poursuivre cette formidable aventure humaine.

Le mois prochain, il y aura encore de très nombreuses nouveautés. Il va falloir venir régulièrement pour suivre la cadence! Restez à l'écoute sur le site, et je vous invite à consulter l'agenda régulièrement ainsi que l'actualité de la page d'accueil, il y a encore de grands événements en préparation chez Jeux de NIM.

Ludiquement vôtre,

Carine et Nicolas Maréchal