Panier Mon panier
0

Intrigues à Venise: les photos reportages

Réédition d'Intrigues à Venise, quel bonheur! Le jeu est déjà disponible en magasin.

Après Maka Bana, Rino, Fabienne, Philippe et François s'attaquent à Intrigues à Venise.

Intrigues à Venise est un jeu de déduction qui rappellera les enquêtes de Cluedo. Mais il ajoute ici l'originalité que les joueurs jouent par équipe de deux, que les partenaires ne se connaissent pas en début de partie, et qu'ils ne connaissent pas non plus leur mission. Le jeu consiste donc à d'abord trouver son partenaire, puis s'échanger les lettres de mission, et enfin remplir la mission.

Précisons qu'il y a eu des problèmes de prises de notes et/ou de déduction, ce qui a empêché l'identification correcte du partenaire et de la mission. La partie s'est donc terminée par la défaite d'un joueur qui croyait à tort avoir rempli sa mission, au bénéfice de l'équipe adverse qui n'en demandait pas tant.

En toute logique, les avis sur le jeu étaient mitigés, les joueurs ont trouvé la partie trop longue, et l'attente entre deux tours interminable.

Comme quoi les avis sont partagés, sachant que le jeu fut accueilli avec grand enthousiasme lors de la soirée précédente. Il n'y a pas de mal à tout cela, c'est juste une question de goût.



Un mixe d'habitués, Benoît et Sébastien, et de nouveaux participants, André et Clotilde, s'attaquent à Intrigues à Venise. Alors que le jeu était resté discret lors de son apparition au club, il a cette fois déclenché des passions, puisqu'ici les joueurs ont choisi d'en jouer deux parties d'affilée.

Intrigues à Venise est un jeu d'enquête particulièrement original, puisqu'il se joue en deux équipes de deux joueurs... dont les partenaires ne se connaissent pas en début de partie! Et de surcroît, les joueurs ne connaissent pas non plus leur mission, car ils ne la découvriront qu'une fois leur partenaire identifié. Le jeu demande de la déduction, mais permet aussi les entourloupes, arnaques et autres coups de bluff pour tromper l'équipe adverse.



La soirée touche à sa fin. Et pour boucler la boucle, nous revenons à la table d'Intrigues à Venise, avec des joueurs enchantés, mais des fistons fatigués.

Et pour terminer ce reportage, une partie d'Intrigues à Venise. Il date de 1988, mais les mécanismes de ce jeu de déduction et de bluff sont terriblement modernes. Stéphane, Sabrina, Joffroy et Ophélia ont apprécié la mécanique jeu. Je peux maintenant l'avouer, j'ai commis une erreur en leur expliquant la règle du jeu, qui remet en question l'impression que les tours sont parfois longs. J'espère donc que vous lui redonnerez une chance la prochaine fois! Je vous envoie par e-mail plus d'explications à ce sujet.