Panier Mon panier
0

Trapwords: les photos reportages

Trapwords, où vous devez faire deviner des mots aux joueurs de votre équipe, mais sans prononcer les mots pièges préparés par l'équipe adverse.

Trapwords, jeu de mots et d'ambiance

Voici Trapwords, un jeu proposé par l'éditeur de Code Names, ce qui ne vous étonnera pas en découvrant le principe du jeu, qui marie le Taboo et Code Names.

L'habillage thématique d'aventuriers qui progressent vers le dragon est juste prétexte à faire de jolies illustrations. Ne nous y trompons pas, Trapwords est un jeu de mots, et le petit plateau central fait office de compteur de progression.

Les joueurs se divisent en 2 équipes. Au début d'un tour de jeu, chaque équipe tire un mot. Dans notre équipe, nous consultons ce mot secrètement, sans le révéler à l'équipe adverses, puis nous allons préparer une série de mots tabous, qu'il sera interdit de prononcer pour décrire la carte. Par exemple, si le mot de la carte était "radio", nous pourrions noter les mots tabous "écouter", "musique", "son" etc.

Nous allons ensuite passer la carte à un joueur de l'équipe adverse, qui devra en prendre connaissance sans le montrer à ses partenaires. Ensuite, il devra décrire le mot, en prenant garde de ne pas prononcer les mots interdits. Mais le détail qui tue, c'est que les mots interdits, il ne les connaît pas, car nous ne lui avons juste donné la carte, mais nous ne lui avons pas révélé les mots interdits.

Si l'adversaire parvient à faire trouver le mot avant l'écoulement du sablier, les joueurs avancent leur aventurier sur la piste de progression. Si pas, il reste sur place.

Le but est d'atteindre le dragon. Le dragon imposera une contrainte originale pour pouvoir être terrassé. En cours de parcours, des défis originaux pourront aussi apparaître.



J'ai joué une partie de Trapwords, un jeu proposé par l'éditeur de Code Names, ce qui ne vous étonnera pas en découvrant le principe du jeu, qui marie le Taboo et Code Names.

L'habillage thématique d'aventuriers qui progressent vers le dragon est juste prétexte à faire de jolies illustrations. Ne nous y trompons pas, Trapwords est un jeu de mots, et le petit plateau central fait office de compteur de progression.

Les joueurs se divisent en 2 équipes. Au début d'un tour de jeu, chaque équipe tire un mot. Dans notre équipe, nous consultons ce mot secrètement, sans le révéler à l'équipe adverses, puis nous allons préparer une série de mots tabous, qu'il sera interdit de prononcer pour décrire la carte. Par exemple, si le mot de la carte était "radio", nous pourrions noter les mots tabous "écouter", "musique", "son" etc.

Nous allons ensuite passer la carte à un joueur de l'équipe adverse, qui devra en prendre connaissance sans le montrer à ses partenaires. Ensuite, il devra décrire le mot, en prenant garde de ne pas prononcer les mots interdits. Mais le détail qui tue, c'est que les mots interdits, il ne les connaît pas, car nous ne lui avons juste donné la carte, mais nous ne lui avons pas révélé les mots interdits.

Si l'adversaire parvient à faire trouver le mot avant l'écoulement du sablier, les joueurs avancent leur aventurier sur la piste de progression. Si pas, il reste sur place.

Le but est d'atteindre le dragon. Le dragon imposera une contrainte originale pour pouvoir être terrassé. En cours de parcours, des défis originaux pourront aussi apparaître.

Ca me semble clair que Trap Words (ou son nom adapté en français) a des chances de connaître un succès proche de celui de Code Names.