Panier Mon panier
0

YINSH: les photos reportages

Plus loin, sur le stand de l'éditeur Huch, nous apercevons une réédition bienvenue du jeu YINSH, de l'auteur belge Kris Burm. Un jeu de réflexion pour deux joueurs qui s'inscrit dans le "projet GIPF" que Kris Burm a imaginé il y a 20 ans. Selon moi, le jeu n'a pas pris une ride, car il est abstrait et intemporel, comme un jeu d'échecs, de dames ou de go.

Fin de soirée cérébrale avec YINSH, un autre jeu abstrait original dans la série des créations de Kris Burm (il y a aussi eu un GIPF juste après). C'est impressionnant de se dire qu'un auteur peut encore révolutionner le monde du jeu abstrait en noir et blanc. C'est ce que fait Kris Burm, et je suis persuadé que l'on parlera encore de ses jeux pendant de nombreuses années.

Brassage de neurones avec une partie de YINSH, un des bijoux de la série des jeux abstraits de Kris Burm, l'auteur belge qui s'est taillé une réputation internationale.

YINSH est le dernier bébé de Kris Burm. Il reprend le principe de recherche d'alignements comme dans GIPF, mais ici on ne capture pas les pions adverses. Réaliser un alignement rapporte un point de victoire qui se marque en... déforçant sa position sur le plateau. C'est donc un jeu où le joueur qui prend de l'avance doit affaiblir sa position sur le plateau. C'est une approche innovante, un équilibre que l'on voit très clairement dans YINSH mais que l'on retrouve aussi sous d'autres formes dans les autre jeux du projet. Le mieux est certainement d'en lire les fiches détaillées pour en saisir la finesse.

Damien et Benoît découvrent YINSH. Pas facile de gérer la mobilité de ses anneaux et le retournement des pions qui passent du noir au blanc et du blanc au noir.

Bernard et Bernard découvrent YINSH.

Une nouvelle partie de YINSH avec Bernard et Joelle.

Suite aux déboires de Kris Burm avec sa voiture, son frère est venu à la soirée pour l'assister au dépannage. Avec beaucoup de gentillesse, il a participé à une bonne partie de la soirée, et a aussi volontiers expliqué et pratiqué les jeux du "projet GIPF". Il joue ici une partie de YINSH en compagnie d'Anne-Marie.

C'est le stand de Kris Burm, auteur belge de jeux abstraits, qui nous accueille avec le sourire. L'occasion de discuter de notre énorme soirée Jeux de NIM du 13 novembre à laquelle Kris nous fait le plaisir de participer pour présenter les jeux de son projet GIPF.

Kris me propose une partie de YINSH, et commence par un placement déroutant de ses anneaux: tous en bloc au centre du jeu! Il m'explique qu'il a vu le champion du monde (un japonais) jouer de cette curieuse manière.

Nous avons joué vite, en une dizaine de minutes, alors que je mets environ 45 minutes pour une partie normale. Inutile de dire qu'à ce rythme, je manque de pratique et de vision du jeu, et Kris me met une pâtée mémorable...