Panier Mon panier
0

Ciao Ciao: les photos reportages

Ciao Ciao est un petit jeu tout simple et très drôle. On peut le présenter comme un jeu pour les enfants, mais il est aussi très bon entre adultes, car Ciao Ciao est la quintessence du jeu de bluff: vous lancez le dé, vous consultez le résultat secrètement, vous annoncez... ce que vous voulez aux autres et vous avancez du chiffre annoncé... s'ils vous croient. Si un joueur conteste ce que vous dites, on vérifie le dé: si vous avez menti, votre adversaire balance votre pion par-dessus bord, si pas, c'est lui qui perd son pion. Vous avez 6 pions à disposition et vous devez parvenir à en amener 3 au bout du parcours le plus rapidement possible.

J'aime toujours le présenter comme un jeu de l'oie pour menteurs. C'est Ciao Ciao, un jeu où on lance secrètement un dé et où l'on peut annoncer n'importe quoi aux adversaires. S'ils approuvent, vous avancez, mais s'ils contestent, vous avez intérêt à ne pas avoir menti! On peut considérer Ciao Ciao comme la quintessence du jeu de bluff.

Un apprentissage de félonie en douceur? Ciao Ciao est un jeu de course et de bluff. Joué léger, les enfants l'adorent. Joué entre adultes, c'est un jeu psychologique redoutable.

Les enfants jouent une partie de Ciao Ciao. Je le décris toujours comme "un jeu de l'oie pour menteurs". En gros, à chacun son tour, on secoue le dé, on le consulte secrètement et on annonce ce que l'on veut! Si personne ne vous dénonce, vous avancez sans embûche. Si un joueur vous dénonce, vous perdez votre pion si la dénonciation est exacte, ou votre accusateur perd le sien s'il se trompe. Le but du jeu est d'amener trois de vos pions à la fin du parcours.

Sous ses airs de petit jeu dans une petite boîte, il peut donner l'impression d'un jeu pour enfant. Mais le côté "bluff" le destine surtout à un public plus adulte (ou au moins adolescent).

Petit mais joli, une belle boîte de l'éditeur Drei Magier Spiele.

Une autre partie de Ciao Ciao avec un public approprié. C'est un jeu très psychologique et on s'aperçoit que lire le visage de l'autre ("est-ce qu'il bluffe?") n'est pas une chose simple. Pour compenser, on s'interroge sur l'opportunisme des annonces qui sont faites.

Une table de menteurs? C'est nécessaire pour jouer à Ciao Ciao, le jeu de parcours où on lance le dé, on le consulte, on annonce… ce que l'on veut et l'on avance d'autant de case que ce que l'on a annoncé si personne ne dénonce un mensonge!

Un petit jeu amené par Séverine (je crois), c'est "Ciao Ciao", un jeu où l'on avance à coups de dé, mais où l'on peu garder le chiffre du dé caché et mentir à condition de ne pas se faire surprendre!