Panier Mon panier
0

Colosseum: les photos reportages

Colosseum: organisateurs de jeux de cirques pendant la Rome Antique, les joueurs doivent développer leur arène, acheter des acteurs de spectacle aux enchères, négocier avec ses adversaires pour être le plus célèbre organisateur de jeux de l'Empire.

Colosseum: édité chez Days of Wonder (qualité irréprochable), une petite merveille de jeu de gestion, d'enchères et de négociation.

Colosseum: il mène une vie médiatiquement discrète, mais le jeu suscite néanmoins un intérêt régulier qui tient la longueur. Le thème est original, l'interaction très grande (enchères et négociations), la palette de mécanismes très riche. Discrète, mais excellente production de Days of Wonder.

Colosseum à quelques minutes de la fin de la partie: tous les joueurs ont construit une large arène, mais un seul y a installé une loge impériale.

Une soirée Colosseum pour cette table qui fut ravie de la partie.

Colosseum, prisé par les ados qui apprécient les enchères et la négociation.

Colosseum: sa sortie en 2007 a été relativement discrète dans la communauté des joueurs acharnés. C'est bien dommage et surtout injuste à mon sens, car Colosseum est un jeu d'une grande richesse: gestion / investissement, enchères, négociation, une stratégie à déployer pour parvenir à réaliser un grand spectacle de cirque en fin de partie, et une tactique indispensable pour acheter les bons lots aux enchères et réaliser les échanges importants.

Colosseum

Colosseum: les négociations sont intenses.

Colosseum: chaque joueur est un impresario de spectacles romains, qu'il organise en achetant des éléments de spectacles aux enchères, et en réalisant des échanges avec ses adversaires.

Il y avait un coin de découverte de Colosseum, le dernier-né de Days of Wonder.

Colosseum: une partie de découverte du nouveau jeu édité par Days of Wonder. Colosseum vous invite à être organisateur de spectacles de cirque antique, en investissant dans le développement de votre arène et en recrutant les acteurs du spectacle. J'aime beaucoup ce jeu et je le pratique beaucoup actuellement parce qu'il incite à une grande interactivité entre les joueurs. A chaque tour de jeu, les phases d'achat aux enchères et d'échanges d'éléments de spectacle sont souvent animées.

Colosseum

Colosseum est le jeu phare de la soirée. Comme à l'accoutumée, une nouveauté Days of Wonder attirante par l'esthétique et la qualité du matériel. Une nouveauté attendue parce que j'aime la ligne éditoriale de Days of Wonder capable de captiver le grand public et les joueurs exigeants. Une nouveauté doublement attendue parce que le nom prestigieux de l'auteur Wolfgang Kramer apparaît en tête d'affiche (cette fois en collaboration avec Markus Lübke que nous ne connaissons pas).

Dans Colosseum, vous êtes organisateur de jeux de cirque antique. Vous parcourez le pays à la recherche d'acteurs, d'animaux et d'éléments de décors qui vous permettent d'organiser de grands spectacles. Au cours de la partie, vous investissez dans le développement de votre cirque, vous achetez des lots d'éléments de spectacle aux enchères, vous négociez des échanges avec vos adversaires de jeu, vous déplacez l'empereur, les sénateurs et les consuls dans l'espoir d'attirer leur présence à vos spectacle, ou au moins obtenir une faveur de leur part. Enfin, vous montez un spectacle qui vous rapporte de l'argent et vous permet d'investir dans des numéros encore plus ambitieux. La partie compte 5 tours de jeu, qui vous permettent d'organiser jusqu'à 5 spectacles, typiquement crescendo jusqu'à l'apothéose du cinquième tour. Votre score correspond au nombre de spectateurs du plus gros spectacle que vous avez organisé.

Lorsque j'ai entendu les premières bribes du fonctionnement du jeu, j'ai pensé "Aie, encore un jeu de pioche-construction, on va encore avoir droit à un jeu du style Les Aventuriers du rail ou Cléopatre et la société des architectes". J'ai donc découvert le jeu avec un mélange d'enthousiasme et de crainte. En quelques tours de jeu, mes craintes se sont dissipées. Aujourd'hui, après plusieurs parties, et surtout après avoir exploité la variante officielle publiée dans l'urgence, je confirme être joueur et supporter enthousiaste de Colosseum.

Ce qui me plait, ainsi qu'à mes partenaires de jeux et aux joueurs de la soirée, c'est l'interactivité très importante du jeu: les phases d'enchère et d'échange sont souvent animées, pour ne pas dire acharnées dans les deux derniers tours. Autre élément: la vision stratégique du développement de votre cirque est indispensable pour gagner. Dès le 3ème tour de jeu (la partie compte 5 tours), vous devez avoir une idée plutôt claire de votre spectacle final pour avoir le temps de réaliser les investissements dans votre cirque et consacrer 2 à 3 tours à réunir les éléments de spectacle nécessaires. L'improvisation de dernière minute est inenvisageable.



Colosseum: les joueurs ont tous investi dans des arènes de bonne taille, reste à organiser des spectacle d'envergure!