Panier Mon panier
0

Colosseum

Galerie photo | L'avis de NIM | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires


photo: Days of Wonder

Vous êtes un impresario romain, organisant des spectacles somptueux dans votre arène dans l'espoir d'attirer le plus de public. Vous gagnez gloire et richesse à chacun des événements que vous montez, et vous réinvestissez vos gains pour organiser des spectacles toujours plus ambitieux. Votre objectif: recevoir le titre de Grand Impresario, et vois vos spectacles extraordinaires acclamés dans tout l'Empire.

Un jeu de Markus Lübke, Wolfgang Kramer,
illustré par Julien Delval,
édité par Days of Wonder (2007)

Deutscher Spiele Preis (ALLEMAGNE)
10ème prix (2007)
International Gamers Awards (ÉTATS-UNIS)
Finaliste (2007)
Cote cœur joueurs: (1 avis)
Joueurs:3 - 5
Âge:à partir de 10 ans
Durée:Long (<90 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de collection, enchères, négociation et construction
Thèmes:Antiquité
Histoire
Italie
Jeux de cirque
Urbanisme / Construction
 
Complexité:   très complexe
Réflexion:   concentré
Stratégie:   stratégique
Interactivité:   interactif
Convivialité:   animé
Contrôle:    
Thème:    
Graphisme:   admirable graphisme
Matériel:   excellent matériel
 
Top Jeux de société pour jouer en famille
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société de stratégie
Top Jeux de société les plus beaux
 
Autres sélections:Jeux de société - pour joueurs passionnés
Jeux de société - pour un ado (12-16 ans)

Galerie photo


?

L'avis de NIM

Wow, un nouveau jeu de Days of Wonder! - Quand on connaît la ligne éditoriale de Days of Wonder en matière de niveau de jeu (une juste balance entre un jeu abordable à tout joueur occasionnel et une compilation de ce que le jeu de société contemporain offre de mieux en matière de mécanismes de jeu), de qualité graphique et matérielle, on trépigne d'impatience à l'annonce de chacun de ses jeux.

Pourtant, les annonces préliminaires de Colosseum m'ont inquiété, parce qu'elles laissaient penser à une n-ième déclinaison de jeu de "pioche/construction", à la manière de ce que l'on connaît dans Cléopatre et la société des architectes, les 3 versions des Aventuriers du rail ou encore Catane. Heureusement, la pratique de Colosseum (une dizaine de parties à l'heure où j'écris ces lignes) m'a permis de découvrir un jeu plaisant et bien rôdé.

Le thème - Dans Colosseum, vous incarnez un producteur de spectacles de cirque antique romain. Soucieux d'attirer le regard des personnalités de Rome, vous investissez votre or pour développer votre arène et concevoir des spectacles. Par enchères et échanges négociés avec vos adversaires, Vous recrutez les éléments nécessaire à la réalisation des spectacles (gladiateurs, lions, chars, chevaux, conteurs, musiciens etc.). A la fin de chaque période (il y a 5 tours de jeu), vous organisez un spectacle qui attire des spectateurs et vous rapporte de l'or que vous investissez dans des spectacles encore plus ambitieux. A la fin de la partie, le joueur qui aura organisé le plus grand spectacle (avec le plus de spectateurs) gagnera la partie.

Et qu'a-t-il de spécial ce jeu? - Je trouve essentiellement deux gros points forts à Colosseum qui justifient le succès qu'il rencontre chez nous:

  • L'interactivité très importante au cours des phases d'enchères et d'échanges, qui ont une importance prépondérante. Chaque élément de spectacle se gagne durement, que ce soit en dépensant la bonne quantité d'or au bon moment ou en faisant preuve de persuasion au cours des échanges.
  • La nécessité de faire preuve de stratégie. Pour organiser votre spectacle d'apothéose au cours du 5ème tour, il faut minimum 3 phases d'investissement (deux extensions d'arène, un achat de programme de spectacle et éventuellement des loges impériales / abonnements supplémentaires). De plus, vous ne pouvez pas espérer recruter tous les éléments du spectacle au dernier tour. Vous devez donc entrevoir, au plus tard vers le 3ème tour, le spectacle final que vous pensez organiser, et entamer le recrutement rapidement.

L'ambiance du jeu - Comme je l'ai indiqué dans les points forts, le jeu est d'une grande interactivité, chaque joueur dévoile ses talents de persuasion pour acquérir des éléments de spectacle.

Attention à la phase d'échanges qui risque de s'éterniser si on ne la canalise pas un minimum. Exemple: imaginez que chaque joueur annonce "j'ai un cheval, qui veut un cheval, personne? Bon, j'ai un gladiateur alors, qui veut un gladiateur, personne?" etc. Chez nous, je suggère toujours une conduite pour la phase des échanges: chaque joueur qui mène l'échange énonce ce qu'il cherche, et pas ce qu'il offre, et les joueurs intéressés répondent en suggérant une contre-part.

Il y a certains moments plus calmes dans le jeu, où les joueurs analysent la liste des spectacles pour élaborer leur stratégie, mais je n'ai pas l'impression qu'ils ralentissent le jeu significativement. Normal: on ne peut pas toujours être en train de parler, il faut bien réfléchir un peu de temps en temps.

Le suspense du score - Colosseum innove sur la gestion de la piste des scores. A la fin de chaque tour, le score d'un joueur est égal au plus grand nombre de spectateurs qu'il a attiré en un seul spectacle. On n'accumule donc pas les spectateurs d'un tour à l'autre. En cours de partie, on ne peut donc pas affirmer qu'un joueur est en tête en regardant la piste des scores. Grosso modo, c'est le spectacle du 5ème tour qui sera la plus gros pour chaque joueur et qui déterminera le score final. Le suspense est donc total jusqu'à la dernière minute de jeu. Il n'est pas rare qu'un joueur en queue de score prenne la tête au dernier tour de jeu. A contrario, il est pratiquement systématique qu'un joueur en tête pendant les 4 premiers tours se fasse dépasser. Au début, c'est déconcertant. Avec la pratique, on se dit que c'est une bonne nouvelle pour la dynamique des échanges, l'argument "tu es en tête des scores donc je n'échange pas avec toi" n'est pas d'application ici.

Graphisme et matériel - Le graphisme et le matériel méritent toujours une mention particulière chez Days of Wonder.

A l'exception de la couverture de la boîte, qui me laisse mitigé. Elle est pourtant signée Julien Delval, illustrateur attitré chez Days of Wonder. Son talent étant hors de doute, je suppose qu'il se sentait peu inspiré par le thème ou trop contraint par la charte de la gamme.

Par contre, tout le matériel à l'intérieur est formidable, point de vue graphisme et qualité: le plateau, les éléments et les programmes de spectacle, les arènes, les aides de jeu etc. Comble du soucis du détail, il y a même une feuille d'explication du rangement du matériel dans la boîte! La règle est claire et richement illustrée.

Impression globale - En final, Colosseum est une magnifique réalisation qui m'a conquis. S'il n'a pas la débauche de matériel de son prédécesseur Cléopatre et la société des architectes, je le trouve plus vivant et donc plus agréable à jouer.

Les raisons d'aimer

  • L'interactivité importante
  • La stratégie nécessaire à la victoire, combinée à l'opportunisme des enchères et des échanges: un cocktail parfait
  • Le graphisme et le matériel exceptionnels
  • Le thème original
  • La prise en main très rapide

On pourra reprocher

  • Une "variante" de la phase d'enchère est publiée deux semaines après la sortie du jeu. Selon moi, elle est indispensable et ressemble plutôt à un "patch de correction". La variante d'enchère initiale nous avait laissé perplexes.
  • Un "pioche/construction" de plus dans la gamme de Days of Wonder: on espère qu'il ne s'agit que d'une coïncidence et pas d'une volonté de gamme trop profilée "Spiel des Jahres" (le jeu de l'année allemand dans lequel on se retrouve de moins en moins) ou d'un manque d'audace de l'éditeur. Days of Wonder nous a prouvé, avec des jeux comme Mystère à l'abbaye, La Crique des pirates, Les Chevaliers de la Table Ronde, et aussi Les Aventuriers du rail (à l'heure où ce type de jeu n'était pas encore décliné pour la n-ième fois), qu'il peut faire de grands jeux originaux.
  • Le dessin de la couverture

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Beru

2 avis - 124 notes - 13ème contributeur
posté le 17/11/2013

Cote cœur:

Reportage photo

Consultez les 15 photos de reportage de "Colosseum". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires