Panier Mon panier
0

19/06/2004: Reportage de la 9ème soirée Jeux de NIM

Stéphane a sorti une bizarrerie pas sérieuse du tout d'un grenier. Le jeu s'appelle "Menteur" (MB). C'est un jeu de défausse où il faut mentir pour se débarrasser de ses cartes lorsque l'on en a pas d'adéquate.

Une partie de $DurchDieWuste commence. Je ne peux m'empêcher d'admirer ce beau plateau de jeu, que pourtant certains trouvent froid. $DurchDieWuste est un fabuleux jeu de placement, simple de mécanique et très subtil à maîtriser. La photo montre la première phase du jeu, dans laquelle les joueurs placent leurs cavaliers, têtes de caravanes.

Plus tard dans la partie, les caravanes se déploient. Le désert est maintenant bien loin de l'être.

On remarque que les différentes couleurs de caravanes progressent uniformément. Les joueurs doivent se concentrer pour "lire" la situation, dans ce brouhaha. Je leur ai donné un conseil pratique qui simplifie en partie la lecture: chaque joueur oriente ses dromadaires dans une direction différente.

Lorsque la partie se termine, il reste très peu de dromadaires dans les réserves, et le plateau est pratiquement saturé. Les scores sont assez serrés. Si je me souviens bien, c'est Stéphane qui a gagné la partie.

Pendant ce temps, Virginie, Anne-Sophie, Natacha et Bertil ont décidé de s'attaquer à Shabadabada. A 4 joueurs, ce n'est pas l'idéal pour l'ambiance, mais le jeu a malgré tout bien fonctionné, on a entendu fredonner des chansons d'aujourd'hui et des vieux machins, pas besoin de juke-box!

C'est amusant comme les mots ont été choisis pour rappeler immédiatement une ou deux chansons extra-connues, mais ce n'est pas toujours facile d'aller au-delà. Certains mots tournent bien, d'autres moins, mais ce n'est pas déséquilibré pour autant puisque les équipes adverses s'affrontent sur les mêmes mots.