Panier Mon panier
0

02/10/2004: Reportage de la 13ème soirée Jeux de NIM

En règle générale, on s'attend à ce qu'un jeu à base de lettres soit sérieux et sobre. Ce n'est pas le cas d'In extremis, qui est rapide et amusant. Il ne nécessite pas de connaître le dictionnaire sur le bout des doigts. Il nécessite par contre une vivacité d'esprit pour trouver des mots sous la contrainte de lettres imposées et de lettres interdites.

Les parties entre grands sont rapides et prenantes.

Pour les jeunes joueurs de 8-9 ans ou dans les écoles, je propose une variante moins stressante, plus axée sur l'apprentissage de la langue française.

Une partie (entre grands) à quatre joueurs, avec Thierry, Stella, Andy et son ami.

Les Dragons du Mékong est un jeu original de Roberto Fraga, qui est par ailleurs aussi l'auteur d'In extremis. Il combine course, programmation des actions, bluff, adresse. C'est un jeu complet, amusant et très abordable.

Une partie à six joueurs, c'est la grande collision assurée au centre du plateau, et c'est très drôle. Une partie avec Stéphane, Sabine, Noëlle, Erika, Olivier et Chloé.

J'ai convaincu Robert et Olivier d'essayer Le Jardin fou. Les adultes pensent souvent qu'il s'agit d'un jeu exclusivement pour enfants en voyant les illustrations rigolotes de la boîte et des pièces de jeu. Je les ai convaincus que le jeu a un grand intérêt tactique et stratégique, particulièrement à deux joueurs. Ils ont confirmé l'intérêt du jeu après la partie. Le Jardin fou est un excellent jeu de placement, de connexion et de gestion pour tous.