Panier Mon panier
0

08/10/2005: Reportage de la 26ème soirée Jeux de NIM - Spéciale "Mission Planète Rouge"

Pour cette soirée d'octobre, nous avons eu la chance de découvrir le tout nouveau Mission Planète Rouge de Bruno Cathala et Bruno Faidutti. Comme nous devions présenter le jeu à plusieurs tables simultanément, pour l'organisation du "tournoi découverte", j'ai fait une aide de jeu qui décrit la règle synthétiquement sur une page A4, que les joueurs ont utilisé pour pratiquer le jeu non-stop depuis 19 heures jusqu'au dimanche 1h30 du matin.

Mission Planète Rouge nous immerge dans une atmosphère de science-fiction rétro (un style appelé "steampunk"), qui décrit une société de la fin du 19ème siècle qui aurait atteint des compétences technologiques très avancées, futuristes même de notre point de vue contemporain.

Cette société a donc la capacité d'envoyer des engins spatiaux jusqu'à la planète Mars. Les premières sondes automatiques ont détecté des minéraux encore inconnus sur terre ainsi que de la glace qui permettrait de terraformer la planète rouge.

Attirées par ces richesses, plusieurs entreprises concurrentes décident de recruter des astronautes et envoyer des navettes habitées pour coloniser les régions de Mars et y exploiter ses ressources précieuses.

Sur le plateau central, les joueurs doivent assurer une présence majoritaire de leurs astronautes dans les régions de Mars. Ce sont eux qui obtiennent le fruit de l'exploitation des minerais. Le contrôle de l'embarquement dans les navettes, du choix des destinations, de l'exploration sur Mars, et des coups tordus portés aux adversaires se fait par l'intermédiaire de cartes de personnages, dont les joueurs disposent tous d'un lot identique, et doivent choisir secrètement un personnage à chaque tour de jeu (un petit air de famille avec Citadelles).

Pour gagner, il y a des objectifs visibles (le contrôle majoritaire dans chaque région), des objectifs secrets supplémentaires pour chaque joueur (un petit air de famille avec Les Aventuriers du rail), des coups tordus au grand jour (le personnage militaire et la vamp qui permettent d'éliminer des astronautes, le pilote qui permet de changer des destinations en dernière minute...) et des coups tordus secrets (les cartes de découvertes qui influencent la productivité des ressources dans certaines régions).

Les commentaires de la plupart des joueurs: le thème original et bien rendu, les parties prenantes du début à la fin, des prises de décisions tactiques importantes, une contrôlabilité plus grande que ce que l'on pouvait imaginer malgré la présence d'éléments secrets ou aléatoires.

Les événements joyeux ne viennent pas seuls. La soirée Jeux de NIM participait aussi aux manifestations de "La Fureur de Lire", un événement autour du plaisir de lire et de la culture en général. "La Fureur de Lire" est un événement important, qui réunit plus de 600 manifestations dans toute la Belgique au cours du mois d'octobre. ll y avait un thème particulier pour l'événement: le fantastique. Nous avons donc demandé aux joueurs qui le souhaitent de venir déguisés. Voici un aperçu de quelques-uns des déguisement de la soirée. Je me suis amusé à y glisser un intrus. Devinez lequel?

Les joueurs déguisés ont tous reçu un bon pour le futur premier exemplaire du magazine belge de l'actualité ludique "Plato". Je remercie l'éditeur de "Plato" de nous avoir permis d'offrir ces cadeaux.

Les joueurs déguisés ont aussi reçu des paquets de "cracahuètes" Duyvis. Je remercie "Duyvis" de nous avoir permis d'offrir ces cadeaux.

Cette mosaïque de photos de la soirée contient un intrus: devinez lequel? Réponse plus loin dans le reportage.