Panier Mon panier
0

Fantom'oeuf

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Autres jeux à voir | Commentaires

Les fantômes naissent dans des oeufs, c'est bien connu! Votre challenge sera d'amener ces oeufs très délicatement dans le château. Mais il faudra faire preuve d'adresse car le parcours est semé d'embuches. Le dé special vous indiquera le challenge à relever: faire le parcours sur la pointe des pieds, ou accroupi, ou en tenant l'oeuf au-dessus de la tête...?

Un jeu de Guido Hoffmann,
illustré par Rolf Vogt,
édité par Drei Magier Spiele, Gigamic (2014)

Cote cœur joueurs:postez un avis
Joueurs:2 - 4
Âge:à partir de 6 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un junior (6-8 ans)
 
Type:Jeu d'adresse
Thèmes:Fantômes
 
Complexité: simple  
Réflexion: très léger  
Stratégie: très tactique  
Interactivité: individualiste  
Convivialité:   très animé
Contrôle:   contrôle
Thème:    
Graphisme:    
Matériel:   bon matériel
 
Top Jeux de société pour un junior (6-8 ans)
 
Autres sélections:Jeux de société - d'ambiance
Jeux de société - d'adresse

Galerie photo


Faites preuve d'adresse pour amener les oeufs de fantômes au chateau

L'avis de NIM

Hormis les fantômes, qui voudrait habiter un château en ruines? C'est pourtant autour de cet environnement que nos petits bouts vont s'en donner à coeur joie!

Le principe du jeu - En faisant preuve d'habileté pour transporter l'oeuf de la fantômesse (qui aurait pu croire que les fantômes étaient ovipares?) et le déposer dans la bonne pièce du château, chacun tente de gagner un maximum de tuiles oeufs pour remplir son nid.

Sur la table: le château, tellement mal en point qu'il est à ciel ouvert! On y distingue encore 9 pièces, cernées de petits murets. Dans chacune des pièces, une tuile illustrée d'oeufs de fantôme (de 1 à 3 oeufs selon les tuiles).

A 2 ou 3 mètres de la table: posé sur son socle, l'oeuf (en mousse) du fantôme...

Tour à tour, les joueurs s'emparent de la fantômesse (c'est un petit fantôme en tissu blanc) et s'en vont attraper l'oeuf pour le ramener au château. Le mécanisme imaginé par Guido Hoffman est génial! En effet, en faisant descendre vivement le fantôme sur l'oeuf, le petit drap blanc gonfle (à la manière d'un parachute) et vient recouvrir l'oeuf. Il suffit alors de remonter délicatement le petit personnage qui, grâce à l'électricité statique générée, emporte avec lui « son bébé ».

On pourrait penser que le plus dur est fait, mais du tout! Le dé lancé préalablement indique sous quelle contrainte il faut ramener l'oeuf vers la table: à cloche-pied, en maintenant le fantôme au-dessus de sa tête, en passant sous les jambes écartées d'un adversaire, etc... Si la prise de la Bastille- euh non, de l'oeuf !- n'était pas une mince affaire, le retour au bercail sera tout aussi périlleux.

Enfin, une fois de retour près du plan de jeu, le joueur procède au "lâcher d'oeuf": d'un geste décidé, il secoue la fantômesse au-dessus du château, laquelle lache son oeuf qui tombe dans une des pièces: il ne reste plus alors qu'à s'emparer de la tuile oeuf qui traînait sur le sol, en espérant avoir réalisé une prise rentable.

Le verdict - Drei Magier nous livre, une fois de plus, un jeu "magique" au mécanisme inédit. Tout le monde, du plus petit au plus grand, se prend au jeu et rivalise d'habileté pour manipuler la fantômesse. Même les adultes doivent s'y reprendre à plusieurs fois pour "trouver le truc"!

Dans Fantôm'oeuf, pas besoin de se casser la tête pour élaborer de grandes stratégies: il s'agit clairement d'un jeu d'adresse, mais ô combien original et élégant…

Les raisons d'aimer

  • Des parties animées.
  • Un mécanisme tout à fait original pour faire adhérer l’œuf et ainsi le transporter.
  • Un jeu qui séduit les petits et les grands, et dans lequel tout le monde a sa chance.

On pourra reprocher

  • Les adultes en auront relativement vite fait le tour, car il est tout de même plus difficile de passer entre les jambes des adversaires ou se déplacer à cloche-pied quand on est grand!

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Autres jeux à voir

Vos commentaires