Panier Mon panier
0

Captain Sonar: les photos reportages

Le génial Captain Sonar de Roberto Fraga

Captain Sonar, dont on aperçoit l'auteur Roberto Fraga à la droite de la table.

Captain Sonar

Captain Sonar

Captain Sonar en action, un jeu signé Roberto Fraga.

Captain Sonar en action, un jeu signé Roberto Fraga.

On aperçoit aussi Captain Sonar, le jeu de stratégie en temps réel de Roberto Fraga. Il se joue en deux équipes, qui pilotent un sous-marin et tentent chacune de torpiller le sous-marin adverse.

Captain Sonar

Toujours une grande ambiance autour du génial Captain Sonar de Roberto Fraga. Deux équipages de sous-marin s'affrontent en temps réel, chacun cherchant à localiser l'autre sur la carte et à l'éliminer. Chaque joueur joue un rôle très précis dans l'équipage, ce qui génère une ambiance de coopération très forte. Franchement, on s'y croirait.

Sur le stand Matagot, le jeu super star est clairement Captain Sonar.

Captain Sonar est un jeu signé de l'inventeur génial-fou Roberto Fraga. Ce que est impressionnant chez Roberto, c'est que son cerveau fourmille d'idées, qu'il a l'audace de les développer, puis le culot de les présenter à des éditeurs qui le suivent dans son délire créatif!

Captain Sonar est une magnifique rencontre entre une idée géniale et amusante, et un jeu tout ce qu'il y a de plus malin. Le principe, c'est que 2 équipes de joueurs s'affrontent. Chaque équipe est supposée représenter l'équipage d'un sous-marin en chasse du sous-marin adverse.

Dans chaque équipe, il y a 4 rôles:

  • Le capitaine est le maître à bord. Sur sa carte, il choisit le point de départ du sous-marin, et marque tous les déplacements sur la carte. Il annonce à voix haute chaque déplacement, de façon à ce que son équipage confirme la manoeuvre, et à ce que l'équipage adverse puisse entendre chaque déplacement. L'équipage adverse entend les déplacements, mais ne connait pas la position exacte du sous-marin.
  • Le détecteur écoute le capitaine adverse et retranscrit les déplacements du sous-marin sur sa propre carte. Il dessine sur une feuille transparente qu'il peut faire glisser sur la carte. Par déduction du déplacement du sous-marin en fonction des îles et des obstacles sur la carte, il est supposé parvenir à finalement déduire la position du sous-marin adverse.
  • Le second s'occupe des armements et des systèmes de détection. A chaque déplacement ordonné par le capitaine, il ajoute un cran de charge à un équipement. Quand un équipement est complètement chargé, il est disponible à l'utilisation.
  • Le mécano s'occupe de la santé du sous-marin. A chaque déplacement ordonné par le capitaine, il doit ajouter un degré d'usure sur un circuit du sous-marin. Il doit tenter de bien choisir les points d'usure de façon à pouvoir les réparer, sans quoi le sous-marin subira des points de dégâts sans même se faire toucher par le sous-marin adverse. Dans les situations extrêmes, le capitaine peut ordonner une montée en surface pour nettoyer toutes les avaries du sous-marin. Mais en contrepartie, il doit indiquer à l'équipe adverse le secteur dans lequel se trouve le sous-marin.

Le jeu se joue idéalement en simultané et en temps réel. Pour une partie de découverte, on peut toutefois jouer en tour par tour de manière à pouvoir réfléchir à tête reposée.

Le jeu se joue de 2 à 8 joueurs, avec une distribution des rôles à faire en fonction du nombre de joueurs.

Sur la photo, vous apercevez une version surdimensionnée des fiches de contrôle de Captain Sonar, qui se joue dans un couloir qui suggère bien la claustrophobie d'une cale de sous-marin.



Captain Sonar en action en version géante. Sous l'oeil bienveillant de son auteur Roberto Fraga, que l'on aperçoit au fond de la photo.

Captain Sonar en action en version géante.

Captain Sonar en action en version géante.

Captain Sonar en action en version géante.

Captain Sonar en action en version géante.

Captain Sonar en action en version standard.

Chez Matagot, nous croisons Roberto Fraga, le corsaire ludique (il habite Saint-Malo), mais que j'aime aussi appeler le Géo Trouvetou ludique pour toutes les idées folles qui lui traversent la tête. Si vous ne le connaissez pas de nom, vous connaissez au moins quelques-unes de ses inventions folles: La Danse des œufs, Les Dragons du Mékong, Pingo pingo, À la bouffe, et aussi Gare à la toile qui est élu Jeu de l'Année enfant 2015 en Allemagne.

Sur le festival, l'éditeur Repos Prod présentait le tout nouveau Dr Panic de Roberto, un jeu de coopération qui vous plonge dans une opération chirurgicale complètement délirante.

Sur le stand Matagot, Roberto présente un futur jeu qui s'appelle "Captain Sonar". A mi-chemin entre la coopération et la compétition puisqu'il se joue entre deux équipes adverses, chacune pilotant un sous-marin. Dans la version la plus "vivante" de la règle du jeu, une partie se joue en "temps réel", sans tour de jeu particulier entre les deux équipes. Le but du jeu est de localiser le sous-marin adverse au fond de la mer et de l'éliminer. Dans chaque sous-marin, le capitaine décide souverainement des actions à réaliser: se déplacer, réparer, sonder au sonar, envoyer un drone, armer, tirer etc.

Mais le capitaine n'est rien sans son équipage. Un rôle important pour le jeu est celui de l'opérateur radio, qui écoute les ordres de mouvements adverses et les retranscrit sur une feuille transparente. Il ne connaît pas la position précise du sous-marin adverse mais, par déduction selon les directions et les obstacles présents sur la carte, il peut tenter d'au moins déterminer la zone de position adverse et guider le capitaine. L'ingénieur et le mécano (j'avoue ne plus être certain des noms précis des assistants du capitaine) permettent d'actionner les commandes, de surveiller l'état et de réparer les dégâts du sous-marin.

Captain Sonar est un jeu très immersif (Ha! Ha! Ha!), particulièrement dans sa variante "temps réel". Un excellent jeu pour jouer entre amis, mais aussi en séance de team building, parce qu'ici le travail d'équipe est une nécessité totalement évidente. Le jeu est adaptable de 2 à 8 joueurs.



Captain Sonar en action. Des immenses paravents permettent aux équipes de masquer les positions et les commandes de leur sous-marin.