Panier Mon panier
0

24/03/2007: Reportage de la 43ème soirée Jeux de NIM

Kezako est un jeu d'ambiance qui se pratique de 4 à 8 joueurs. A chaque tour, un nouveau duo de joueurs doit réaliser un dessin représentant un mot imposé, en plaçant chacun son tour des éléments de dessin à l'aide de bâtonnets en bois et de billes colorées.

Pendant ce temps, les autres joueurs tentent de deviner le mot imposé en lançant librement des propositions. Le joueur qui trouve le mot correct reçoit une récompense ainsi que les dessinateurs.

Roborally vous invite à programmer, tour après tour, les mouvements de votre robot pour le déplacer dans une usine infernale remplie de tapis roulants, de lasers, de bumpers et autres piège mortels. Vos adversaires programment leur propre robot, tous équipés d'un laser capable d'endommager les autres robots, et capable également de les pousser. Dans ce joyeux chaos, les robots parcourent une course à étapes.

Yspahan est (avec Taluva) mon gros coup de cœur du moment. J'aime l'originalité de son mécanisme et surtout l'extrême fluidité des parties, qui ont l'une après l'autre un goût de "reviens-y". Voilà un jeu de grande qualité que je peux facilement présenter à un large public, même si je pense que le choix du thème freine un peu son accessibilité.

Son auteur, Sébastien Pauchon est à suivre de près. Il enchaîne les récompenses de concours de créateur à Boulogne-Billancourt. Après Yspahan, il a gagné un prix pour Oklahoma, que l'on retrouvera aussi, sous un autre nom, chez Ystari Games en 2008.

Thurn et Taxis - l'aventure postale a gagné le prix du jeu de l'année 2006 en Allemagne. Si vous aimez les jeux d'optimisation, alors Thurn et Taxis - l'aventure postale devrait vous plaire. Mes goûts personnels penchent plutôt pour les jeux qui favorisent une plus grande interactivité. Mais tout est question de goût. C'est un peu comme préférer le tennis ou le saut en hauteur: l'interactivité ou l'optimisation comparée.

Canardage est un jeu de rire et d'enfoirés. Le jeu vous invite à la chasse aux canards qui ressemblent surtout aux canards en plastique que l'on attrape à la foire. Les illustrations des canards, et surtout des cartes d'actions sont joyeusement illustrées.

Les canards défilent, se font mettre en joue, et pan! se font liquider l'un après l'autre. Le but du jeu? Etre le dernier survivant. Enfants comme adultes, on y joue en négociant les mouvements de canards, les mises en joue, les tirs, et en tâchant de ne pas se faire trop d'ennemis.

Bien sûr, le jeu baigne dans le chaos, ne comptez pas y développer de grandes stratégies, à l'exception éventuelle d'alliances de circonstance. C'est surtout un jeu de début ou de fin de soirée, pour commencer ou terminer de joyeuse humeur.