Panier Mon panier
0

18/04/2009: Reportage de la 62ème soirée Jeux de NIM

Une belle palette de jeux pour la soie, tout format, tout style, tout public.

Je présente Bombay pour une première partie à 5 joueurs (tous les joueurs le découvrent).

Bombay est un jeu typiquement difficile à présenter en soirée parce qu'il demande une ou deux parties d'assimilation pour en apprécier la subtilité. Je trouve que la configuration proposée dans la règle de jeu pour la première partie est tellement équilibrée qu'elle en est fade à jouer. Aussi, j'ai décidé de passer outre et immerger les joueurs dans une "vraie" configuration de jeu, moins polissée et donc plus excitante. Du coup, je pense que les premiers avis y ont gagné en enthousiasme.

Ystari Games est fidèle à sa réputation, et propose de nombreuses aides visuelles, à base d'icones simples, pour entrer facilement dans le jeu. L'intérieur du paravent, qui rappelle les actions du tour de jeu et le calcul des points de victoire est une aide très précieuse.



Metropolys: un autre jeu d'Ystari Games. Sa mécanique "d'enchère itinérante" (c'est comme ça que j'aime l'appeler) est unique et grandiose.

Le Labyrinthe Magique: il porte bien son nom car ses murs invisibles sont sous le plateau et bloquent malgré tout l'avancée des joueurs. Le jeu fait appel à la mémoire (mais où ai-je donc rangé cette satanée mémoire? Je ne me rappelle pas).

Le coup de cœur de la soirée, c'est Smallworld. Les joueurs y dirigent des peuples fantastiques, les déploient sur le plateau, puis les conduisent au déclin avant de faire germer de nouveaux peuples etc.

Le plateau de jeu est en cycle d'évolution perpétuel. La mécanique de base est très simple, et la diversité des combinaisons peuples / pouvoirs spéciaux apportent au jeu sa richesse "infinie".

Les Aventuriers du rail - Europe: un autre jeu de Days of Wonder, est déjà un classique. Le jeu de développement de réseau ferroviaire est simple, fluide, et un régal visuel.