Panier Mon panier
0

Shendao

L'avis de NIM | La règle du jeu | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Commentaires

Introduisez vos jetons par les bords du plateau et fermez le passage que vous venez d'emprunter. Chaque joueur fait tour à tour pénétrer ses jetons sur le plateau pour construire la plus large zone de jetons connexe à sa couleur. Des cartes de pouvoirs spéciaux vous assistent ou perturbent le déploiement de votre stratégie

Un jeu de Valéry Fourcade,
illustré par Stéphanie Czinober,
édité par La Mèche Rebelle (2002)

Jeu de l'Année (FRANCE)
Jeu de l'année "Tactique" (2002)
Disponibilité:Plus disponible à la vente
Cote cœur joueurs:postez un avis
Joueurs:2
Âge:à partir de 7 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un jeune ado (8-12 ans)
un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de placement et de connexion
Thèmes:Abstrait
Asie
 
Complexité: simple  
Réflexion:   concentré
Stratégie:    
Interactivité:   très interactif
Convivialité: calme  
Contrôle:   grand contrôle
Thème: abstrait  
Graphisme: graphisme passable  
Matériel: matériel passable  
 
Sélections:Jeux de société - pour un jeune ado (8-12 ans)
Jeux de société - pour un ado (12-16 ans)
Jeux de société - pour un adulte (16 ans et +)
Jeux de société - pour 2 joueurs
Jeux de société - de stratégie

L'avis de NIM

Shendao est un jeu intelligent et très original. Il contient à la fois des éléments tactiques (pose et blocage) et stratégiques (choisir le moment le plus approprié pour réaliser les cartes d'action). C'est un vrai jeu de réflexion, sans une once de hasard: le plateau, les pions, vos cartes et les cartes adverses sont visibles, à la merci de votre jugement. Le mécanisme d'entrée des pièces par le bord du plateau et la fermeture progressive du bord du plateau est totalement original, et apporte une dimension intéressante au jeu. C'est une grande réussite de l'auteur Valéry Fourcade et de l'éditeur La Mèche Rebelle, bravo!

Les raisons d'aimer

  • Le mécanisme totalement original de pose des pions.
  • Le contrôle total du jeu, qui en fait un véritable jeu de réflexion et de stratégie.
  • L'atmosphère asiatique qui teinte ce jeu abstrait est plaisante, et les illustrations sont très agréables.

On pourra reprocher

  • On aurait préféré un plateau plus grand (en taille, pas en nombre de cases).
  • Il est probablement plus léger qu'un jeu comme DVONN ou YINSH, mais il est aussi plus abordable. C'est une question de choix et de goût. Dans tous les cas il est suffisamment intéressant et varié pour en justifier l'investissement.

La règle du jeu

Matériel

  • 1 plateau
  • 30 pavés noirs
  • 30 pavés blancs
  • 36 portes rouges
  • 12 cartes, divisées en 2 lots identiques de 6 cartes

Pour commencer la partie

Placer le plateau au centre de la table. Déposer les portes rouges à côté du plateau.

Chaque joueur choisit une couleur de pavés et les prend devant lui. Chaque joueur prend également 1 lot de 6 cartes différentes, qu'il place faces visibles devant lui.

Le tour de jeu

Choisir le joueur qui commence la partie. Les joueurs jouent l'un après l'autre. Le but du jeu est de réaliser la plus grande zone de pavés contigus. A son tour, un joueur:

  • Peut désigner une de ses cartes dont il désire appliquer l'effet.
  • Introduit un pion sur le plateau. Pour cela, le joueur:
    • Désigne une porte non fermée, c'est-à-dire une des flèches horizontales, verticales ou diagonales sur la périphérie du plateau.
    • Introduit un pavé par cette porte, et le glisse sur sa rangée ou sa diagonale jusqu'à ce qu'il rencontre un autre pavé, un mur rouge au centre du plateau, ou une porte fermée à l'extrémité de la rangée ou de la diagonale.
    • Ferme la porte par laquelle le pion est rentré à l'aide d'un bâtonnet rouge.
  • Applique l'effet de la carte qu'il a éventuellement désignée, puis l'écarte du jeu.

Fin de la partie

La partie se termine lorsqu'aucun des joueurs ne peut jouer.

Chaque joueur détermine la taille de sa plus grande zones de pavés contigus. Celui qui a construit la plus grande zone gagne la partie.

Deux pavés sont contigus si:

  • Ils se touchent par un côté.
  • Par exception, les pavés situés sur les 4 cases centrales peuvent être aussi connectés par les angles.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Reportage photo

Consultez les 3 photos de reportage de "Shendao". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Vos commentaires