Panier Mon panier
0

Ghost stories: les photos reportages

Ghost Stories - White Moon

Ghost stories, en version 3D, magnifique!

Repos Prod était aussi sur place. On jouait à Pit, Time's up! (notamment la nouvelle version Academy que l'on trouve enfin en Belgique), Ca$h'n Gun$ live, Ghost stories (avec le prototype de la prochaine extension White Moon qui devrait sortir pour la fin de l'année).

Ghost stories avec son extension White Moon, sophistique la règle du jeu, varie les plaisirs, sans forcément compliquer la victoire (en tout cas en mode initiation).

Ghost stories. Voici une table impressionnante de 4 joueurs adultes et jeunes gens qui découvrent Ghost stories. Ils ont joué avec patience et passion, ont coopéré avec brio pour parvenir à bout du Wu-Feng, le "boss" des fantômes qu'il faut exorciser pour gagner la partie. La partie a duré près de 2h30, les joueurs ont "tout donné" et sont sortis très satisfaits de cette belle partie. Une victoire dès la première partie, c'est un exploit, chapeau!

Ghost stories: un jeu coopératif où les joueurs luttent contre des envahisseurs fantômes. La mécanique générale est relativement simple, mais les points de règle sont nombreux (pouvoirs des joueurs, pouvoirs des habitants du village, pouvoirs des fantômes) à assimiler pour entrer dans le jeu. L'idéal est de découvrir le jeu en compagnie d'un joueur expérimenté, ou de "sacrifier" une partie à la maîtrise des mécanismes (dans le cas présent, on est dans la deuxième option).

On commence en force avec Ghost Stories. Mon fiston Maxime est le seul de la table à le connaître. Il y a joué de nombreuses parties depuis les premiers prototypes; il enchaîne les parties et les explications depuis plus d'une semaine sur la version finale.

Au centre de l'aire de jeu, 9 cases "village". Chacune est occupée par un villageois qui aide les moines taoïstes à chasser les fantômes.

En bordure du village, quatre plateaux d'où les fantômes apparaissent, tourmentent les joueurs et hantent les cases village.

Autour du jeu, de 1 à 4 joueurs coopèrent pour survivre jusqu'à l'apparition du "boss", le fantôme final au pouvoir immense qu'il faudra éliminer pour gagner la partie.

Ghost Stories

Ghost Stories: avec une fois de plus Maxime l'acharné qui a expliqué le jeu à ses compagnons.

Ghost Stories

Ghost Stories: gros plan

Un plateau en 3D pour Ghost Stories, réalisé par la talentueuse équipe de Toulouse.

L'infatigable Pierô enchaîne les dédicaces. Il m'en réalise une sur mesure pour les enfants, en dessinant des moines taoïstes juniors!

Voilà qui est presque terminé, merci Pierô!

Après l'avoir découvert en noir et blanc, puis "coloré maison" à la soirée Jeux de NIM du mois de mai, Cédrick de Repos Prod est revenu ce mois-ci avec la version de Ghost Stories en couleurs définitives. Le résultat est sublime graphiquement. Et le jeu coopératif est à la hauteur, ce qui me fait envisager une impatience extrême jusqu'à sa parution en automne. Pareil pour mon fils Maxime, qui n'a pas arrêté d'y jouer au cours des soirées précédentes, et qui adore.

Ghost Stories, en compagnie d'Hervé Marly, à gauche sur la photo, l'auteur de Petits meurtres et faits divers et Les Loups-garous de Thiercelieux.

Ghost Stories

Ghost Stories

De son côté, Cédric explique les règle de Ghost Stories. Bien sûr, les illustrations que vous apercevez sur la photo sont celles du prototype. On y retrouve une partie des crayonnés et dessins finaux du jeu, mais pas encore de couleur définitive. Thomas a montré quelques échantillons de graphismes définitifs: ils sont à couper le souffle. Vous en voyez un exemple en introduction du reportage.

Cédric a le talent de mettre de la vie en décrivant les événements qui surviennent dans Ghost Stories.

Ghost Stories: une autre partie

Ghost Stories. J'insiste: les couleurs criardes sur la photo ne sont pas les couleurs définitives. Pour le jeu final, attendez-vous à un coup de maître signé Piero.

Ghost Stories.

Ghost Stories