Panier Mon panier
0

17/12/2005: Reportage de la 28ème soirée Jeux de NIM - Spéciale "Cash'n Guns"

L'offre des jeux est très variée: jeux d'ambiance (mis en avant ce soir) ou de réflexion, jeux pour adultes et/ou enfants… Il y en a tellement que j'ai adopté un système rotation des jeux proposés aux soirées depuis quelques mois.

Un coup de cœur découvert à Essen 2005, La Nuit des magiciens est un jeu qui plait aux enfants, mais aussi l'air de rien, aux adultes. Chaque joueur doit introduire son magicien depuis le bord du plateau, pousser les pions et amener un de ses chaudrons dans un socle caché sous le feu au centre du plateau. Quand le joueur fait tomber un pion du plateau, il doit interrompre son déplacement et passer la main au joueur suivant. La magie de La Nuit des magiciens, c'est qu'il peut se jouer dans le noir grâce aux pièces phosphorescentes. Mais on peut aussi le jouer en pleine lumière et dans ce cas il est beaucoup plus tactique puisque l'on voit distinctement toutes les pièces bouger.

Découverte de Der Turmbau zu Babel, un jeu de majorité de Reiner Knizia qui mène habilement compétition et coopération.

Toujours chez Monsieur Reiner Knizia, un magnifique jeu d'enchère Medici, réédité depuis peu grâce à Lui-Même (merci à Philippe Des Pallières et Dominique Ehrhard pour ce beau cadeau aux amateurs d'enchères).

Du côté des petits bouts, voici Monte Rolla de chez Selecta.

Vous devez maintenant avoir l'habitude de mes avis superlatifs à propos de Santiago, un de mes jeux préférés car il combine réflexion et intenses négociations parsemées d'entourloupes (un bon "jeu d'enfoiré", comme on dit).