Panier Mon panier
0

Santiago

Galerie photo | Le thème | L'avis de NIM | Télécharger la règle de jeu complète | Variante tactique | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Commentaires

Conquérant des territoires agricoles de l’Amérique du Sud, vous développez des parcelles de plantations, placez vos travailleurs agricoles et construisez un réseau de canaux d’irrigation. Le jeu fera appel à vos talents de gestion pour acheter les plus belles parcelles, de négociation pour vous associer aux autres joueurs et développer de grands champs de culture, et de persuasion pour convaincre le constructeur de canal de conduire le réseau d’irrigation autour de vos champs.

Un jeu de Claudia Hely, Roman Pelek,
illustré par Oliver Freudenreich,
édité par Amigo Spiele (2003)

Tric-Trac (FRANCE)
Tric-Trac de Bronze (2004)
Disponibilité:Plus disponible à la vente
Cote cœur joueurs:postez un avis
Joueurs:3 - 5
Âge:à partir de 10 ans
Durée:Moyen (<60 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu d'enchère et de placement
Thèmes:Agriculture
Amérique
Colonisation
Urbanisme / Construction
 
Complexité:   complexe
Réflexion:   concentré
Stratégie:    
Interactivité:   très interactif
Convivialité:   animé
Contrôle:   contrôle
Thème: abstrait  
Graphisme:    
Matériel:   bon matériel
 
Top Jeux de société pour joueurs passionnés
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société de stratégie
 
Autres sélections:Jeux de société - pour un ado (12-16 ans)

Galerie photo


Une vue d'ensemble du matériel de jeu. Le plateau de jeu représente un territoire agricole sur lequel les joueur placent des parcelles de plantation pour former des champs.


Sur les parcelles de plantation, les joueurs placent leurs travailleurs agricoles. Pour que les parcelles puissent être exploitées, elles doivent être irriguées. C'est le placeur de canaux qui décident quelles parcelles seront irriguées. Les joueurs tenteront de le soudoyer pour irriguer leurs propres parcelles.

Le thème

Conquérant des territoires agricoles de l’Amérique du Sud, vous développez des parcelles de plantations, placez vos travailleurs agricoles et construisez un réseau de canaux d’irrigation.

Une partie de Santiago est une succession de 9 à 11 tours (selon le nombre de joueurs):

  • Révéler un nouveau lot de plantations.
  • Effectuer une enchère à un tour. Selon l'ordre décroissant de l'enchère, chaque joueur choisit une plantation et la place sur une parcelle du plateau.
  • Le joueur qui a proposé la plus petite enchère peut se faire soudoyer par les autres joueurs avant de décider du lieu de placement d'un canal d'irrigation.
  • Les parcelles non irriguées se désertifient.
  • Les joueurs reçoivent 3 escudos de la banque et recommencent un tour.

L'avis de NIM

Voilà près d'un an que je connais le jeu et je me décide enfin à vous révéler un des plus beaux bijoux de ma ludothèque. Santiago, c'était le coup de foudre dès la première partie (à 5 joueurs, la plus belle configuration), et les mois passés de parties en configuration de 3 à 5 joueurs, confirment la première impression: Santiago fait partie de mes jeux préférés.

Qu'est-ce qui rend Santiago aussi parfait? Selon moi deux éléments. En premier lieu, une alchimie d'ingrédients qui se marient à merveille: des enchères pour déterminer l'ordre des tours, des choix cornéliens de placement, des alliances temporaires indispensables malgré la compétition (pour regrouper les parcelles et soudoyer l'irrigateur), des négociations serrées (faites d'alliances et de cadeaux empoisonnées, comme lorsque l'irrigateur est forcé d'accepter une offre malgré lui). En second lieu, la très grande interactivité entre les joueurs. Santiago est un jeu de pure compétition (à contrario des Chevaliers de la Table Ronde qui est un jeu de coopération), et pourtant les joueurs passent la majeure partie du temps à discuter et négocier.

Fuyez la variante qui propose de jouer avec l'argent visible (à moins que vous n'aimiez les parties de comptables, très froides et calculatoires), et gardez la règle de base qui propose de jouer avec l'argent caché (propice à l'intuition, l'influence et le bluff).

Les raisons d'aimer

  • L'alchimie parfaite de tous les ingrédients: enchères, placement, négociation s'enchaînent à merveille. Je ne connais que des joueurs qui s'émerveillent en pratiquant le jeu.
  • La très grande interactivité entre les joueurs, grâce aux négociations qui vont crescendo (les enchères pour les parcelles, la pose des parcelles, la persuasion du placeur de canaux).
  • Les négociations très tendues à 4-5 joueurs (à 5 joueurs, au moins 1 joueur est lésé à chaque tour; à 4 joueurs, pratiquement à chaque tour).

On pourra reprocher

  • L'esthétique moyenne n'est pas à la hauteur du jeu.
  • Avec l'argent visible, le jeu devient une guerre de comptables, c'est pourquoi je recommande d'y jouer exclusivement avec l'argent caché.

Télécharger la règle de jeu complète

Document: Traduction libre de la règle du jeu

Téléchargement:

Consigne de fabrication et d'utilisation: Imprimer le document sur feuille A4.

Avertissement: Ce document est mis à votre disposition gratuitement par Jeux de NIM pour un usage exclusivement privé. Toute autre utilisation (incluant entre autre la vente, l’offre conjointe à une vente, la distribution lors de manifestations publiques) est interdite sans l’accord écrit de Jeux de NIM - NIMCONSULT S.P.R.L. Les illustrations de ce document qui sont reprises des illustrations ou des éléments du jeu sont et restent la propriété de leurs propriétaires. Le jeu, la règle du jeu originale et les illustrations du jeu sont la propriété des auteurs, illustrateurs, éditeurs et distributeurs respectifs.

Variante tactique

Vous pouvez modifier la règle de la manière suivante:

  • Lorsque plusieurs joueurs passent, c'est le dernier joueur qui passe qui devient le constructeur de canal, et non le premier.
  • L'ordre du tour se fait dans le sens horaire des joueurs qui ont passé, et non dans le sens antihoraire.

Avec cette variante, le fait de passer ne donne donc pas la sécurité de devenir constructeur de canal, ce qui augmente encore le dilemme, et la possibilité de faire des coups vaches.

On m'a fait la remarque que cette variante permet à un joueur de rester perpétuellement constructeur de canal. C'est vrai, mais cette attitude est totalement suicidaire: je n'imagine pas qu'il soit possible de gagner dans de telles conditions.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Reportage photo

Consultez les 27 photos de reportage de "Santiago". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Vos commentaires

Steveparis (non connecté)

posté le 15/08/2020 10:57:59

Bonjour,
Sauriez-vous me dire si il vous un exemplaire du jeu Santiago (Amigo Spiel) svp ?
D'avance merci.
Bonne journée.