Panier Mon panier
0
Panier

Les Chevaliers de la Table Ronde

Galerie photo | L'avis de NIM | Télécharger la règle de jeu en une page | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires


photo: Tric-Trac

Les Chevaliers De La Table Ronde vous fait redécouvrir l’univers légendaire du roi Arthur. Tandis que les chevaliers s’efforcent de défendre Camelot et de remporter les quêtes nécessaires à la victoire du Bien, les forces du Mal sont également à l’œuvre. Un traître s’est peut être glissé parmi les chevaliers, intriguant et complotant pour la chute de Camelot.

Un jeu de Bruno Cathala, Serge Laget,
illustré par Julien Delval,
édité par Days of Wonder (2005)

Bruno Faidutti (FRANCE)
Jeu de l'année (2005)
Japan Boardgame Prize (JAPON)
Jeu de l'année "Joueurs confirmés" (2005)
Jeu de l'Année (FRANCE)
Finaliste (2006)
Spiel der Spiel (AUTRICHE)
Jeu de l'année (2005)
Spiel des Jahres (ALLEMAGNE)
Prix spécial "Jeu Fantastique" (2006)
Tric-Trac (FRANCE)
Tric-Trac de Bronze (2005)
Prix:54.00 €
Disponibilité:En stock
Votre avantage:❤ 27 points de fidélité (explication)
Ajouter au panier
Cote cœur de NIM:
Cote cœur joueurs: (17 avis)
Joueurs:3 - 7
Âge:à partir de 10 ans
Durée:Long (<90 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu d'affrontement semi-coopératif
Thèmes:Château
Chevalerie
Dragons
Légende
Moyen-age
 
Complexité:   très complexe
Réflexion:   concentré
Stratégie:   stratégique
Interactivité:   très interactif
Convivialité:   animé
Contrôle:   contrôle
Thème:   immersif
Graphisme:   admirable graphisme
Matériel:   excellent matériel
 
Top Jeux de société pour joueurs passionnés
Top Jeux de société pour un ado (12-16 ans)
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société pour jouer en groupe
Top Jeux de société de stratégie
Top Jeux de société de coopération
Top Jeux de société au thème immersif
Top Jeux de société les plus beaux

Galerie photo


Le plateau principal des Chevaliers de la Table Ronde. Dans le coin inférieur droit, on voit le château qui héberge la table ronde, où sont déposées les épées blanches des quêtes victorieuses et les épées noires des défaites. Devant le château, au centre du plateau, les engins de siège se déploient: la partie est perdue si 12 engins de siège entourent Camelot. Sur le bord supérieur gauche, on voit la quête du tournoi contre le Chevalier Noir. Par la gauche et par la droite, les guerres contres les Saxons et les Pictes.


Le tournoi contre le Chevalier Noir sur le plateau principal.


La table ronde sur le plateau principal.


L'invasion des Saxons sur le plateau principal.


Sur un plateau annexe, la quête de Lancelot. Lorsque celle-ci est complétée, on retourne le plateau pour accomplir la quête du dragon.


Sur un autre plateau annexe, la quête d'Excalibur. Hors photo, il y a un troisième plateau annexe pour la quête du Saint Graal.


Les reliques vous apportent un pouvoir précieux dans la lutte contre le mal: l'Armure de Lancelot, l'Epée d'Excalibur et le Saint Graal.


Deux exemples de figurines de chevaliers (parmi les 7 chevaliers disponibles): Le Roi Arthur et Sire Tristan.


Pour découvrir une galerie photo complète du plateau géant en 3 dimensions et un compte-rendu de la grande rencontre belge avec 70 joueurs en simultané, en compagnie de Serge Laget et Bruno Cathala:
>>>>> CLIQUEZ ICI <<<<<

L'avis de NIM

Les Chevaliers de la Table Ronde est un feu d'artifice ludique. Il me sera difficile de le décrire sans me répandre en superlatifs tant il se démarque par son esthétisme, son thème fort, son originalité, l'équilibre de ses mécanismes et l'ambiance qu'il génère autour de la table de jeu.

Le plaisir des yeux - On a beau y être habitué par Days of Wonder, Les Chevaliers de la Table Ronde est une boîte à "Waw!...": cette onomatopée que vous entendrez invariablement en faisant découvrir la boîte de jeu: 4 plateaux de jeu (un plateau principal et 3 plateaux annexes pour les quêtes héroïques: le Saint Graal, Excalibur et l'Armure de Lancelot), 7 "blasons" (des fiches de jeu individuelle illustrées de l'effigie des chevaliers), une débauche de figurines (7 chevaliers, 3 reliques, les ennemis saxons et pictes, les engins de siège), des épées, des cartes, des dés, deux livres de règle de jeu. Tout est beau, à condition d'avoir une table de grande dimension!

La force du thème - Vous serez plongé en quelques tours de jeu dans le péril qui envahit Camelot. Dans Les Chevaliers de la Table Ronde, vous n'aurez pas une minute de répit, car le mal se propage simultanément sur tous les fronts. Unis, les joueurs doivent tantôt s'unir, tantôt se disperser pour défendre le bien. Unis? Presque! Car parmi les joueurs se cache peut-être un chevalier félon qui œuvre pour l'échec du bien.

L'originalité - L'originalité des Chevaliers de la Table Ronde, c'est son mécanisme, car il s'agit d'u jeu coopératif. Les joueurs sont des chevaliers qui ont pour objectif la victoire du bien contre le mal, rien que ça. Si le bien gagne, les joueurs gagnent, si le mal gagne, les joueurs perdent. Qui fait progresser le bien? Les joueurs, qui disposent d'une palette d'actions héroïques pour se rendre d'une quête à l'autre, faire progresser une quête, aider ses camarades et même de se sacrifier. Qui fait progresser le mal? Les joueurs aussi! Pour être clair: à chaque tour de jeu, chaque joueur doit réaliser une action de progression du mal et une action héroïque. La progression du mal est essentiellement tributaire de l'ordre d'apparition de cartes noires dans une pioche, mais aussi de choix propres de sacrifices que peut prendre le joueur. Tout est une question de gestion des capacités de chaque chevalier, des actions héroïques à votre disposition face à la progression du mal, du choix des sacrifices aux moments opportuns, des alliances indispensables pour vaincre les quêtes complexes.

L'équilibre - Après l'émerveillement du matériel et ma première expérience de jeu coopératif pour adulte, le point qui m'impressionne le plus est l'équilibre des actions. Pratiquement toutes les actions qui sont faites, qu'elles soient pour le bien ou pour le mal, peuvent se justifier en tant que chevalier loyal ou félon. Les exemples sont nombreux:

  • La quête d'Excalibur n'est pas trop difficile à gagner, mais elle a ses revers: d'abord, les chevaliers doivent se séparer de précieuses cartes héroïques (ce qui permet au félon de discrètement se débarrasser des plus précieuses), ensuite si elle est terminée trop tôt, toute nouvelle carte Excalibur obligera à ajouter un engin de siège autour de Camelot.
  • La quête du Saint Graal est beaucoup plus difficile à obtenir, le félon peut la temporiser ou carrément y faire perdre un temps précieux.
  • Les quêtes de Saxon et de Pictes peuvent certes apporter des épées blanches, mais le félon peut carrément les accélérer pour que le mal ait encore suffisamment de réserves pour attaquer sur ce front (c'est un exercice de style risqué mais pourquoi pas?).
  • Les quêtes solitaires sont dangereuses à abandonner, une occasion pour le félon d'y perdre un temps précieux (et la monopoliser) et même de la perdre!
  • Le félon peut aussi passer son temps à piocher ou se déplacer, il temporise, monopolise des cartes blanches qu'il peut défausser discrètement.

L'ambiance - Le thème fort des Chevaliers de la Table Ronde contribue à l'ambiance. Pas moyen de gagner une partie sans coopération et sans sacrifice. J'ai vraiment eu l'impression d'être plongé dans une quête héroïque, de dire "celui-là, laissez-le moi, j'en fais mon affaire" ou "je me sacrifie pour le bien de la communauté" ou "au secours compagnons, aidez-moi à bouter ce dragon hors de Camelot". On discute, on négocie, on s'allie, on se répartit la tâche, on soupçonne parfois. Les parties peuvent durer (plus de deux heures quand on débute), mais on ne voit pas le temps passer, car le maximum du temps passé est en interaction entre les joueurs. Il y a peu de manipulation de matériel et on n'a donc pas l'impression de chipoter ou perdre son temps.

La complexité - A la vue des 2 livrets de règles on se dit "aïe" il va falloir digérer tout ça. Mais ce n'est finalement pas compliqué. Il y a beaucoup d'illustrations et de répétition dans le texte, et finalement la mécanique de base est extrêmement simple. Autre avantage: comme c'est un jeu coopératif, les joueurs peuvent démarrer très vite la partie et découvrir la règle progressivement. Celui qui connaît la règle ne sera pas accusé d'avoir omis des détails dans son intérêt.

Le jeu de l'année? - Il le sera ou pas, impossible à dire pour l'instant. Une chose est certaine: Les Chevaliers de la Table Ronde va marquer pour 4 bonnes raisons: il est superbe, il est original, il est abordable, il est très interactif.

Et l'avis de NIM dans tout ça? - Je ne me rappelle pas avoir été aussi immergé dans le thème d'un jeu de plateau. La coopération marche sans aucun problème car elle est indispensable pour la victoire. J'ai réellement vibré de voir le mal progresser sur tous les fronts, la partie commence gentiment et après quelques tours, on commence à ne plus savoir où donner de la tête. Les alliances et les sacrifices sont la clé de la victoire: je vous le dis, le thème du jeu est très, très fort. Clairement, Les Chevaliers de la Table Ronde rejoint le haut du classement parmi mes coups de cœur.

Les raisons d'aimer

  • Le matériel haut de gamme signé Days of Wonder
  • Le thème très fort: on vit réellement la solidarité entre les chevaliers, la bravoure, le sacrifice, la joie des quêtes réussies et l'angoisse du mal qui progresse. Rare sont les jeux dans lesquels on s'intègre à un tel point.
  • Le système coopératif pour adulte est rare et est ici parfaitement intégré au thème
  • Le félon, le grain de sable dans la mécanique coopérative, est un rôle délicieux, car risqué mais avec de multiples possibilités.
  • On ne voit pas le temps passer même si les parties durent de 1h30 à 2h30: bon comme un bon roman/film (dont vous êtes les héros!)
  • La durée de vie du jeu: on fait d'abord quelques parties de découverte sans félon et la victoire n'est pas si simple, puis on introduit le félon, puis on joue la variante des "écuyers"

On pourra reprocher

  • A 3 joueurs, la victoire est très difficile. Mais dans ce cas, on joue sans félon.
  • Le plateau gagnerait en lisibilité si l'emplacement des cartes se distinguait mieux des cartes elles-mêmes.

Télécharger la règle de jeu en une page

Document: Je vous propose une fiche recto-verso d'aide de jeu. Elle permet de se remémorer les mécanismes clés du jeu et de l'objectif de chaque quête en un coup d'œil.

Téléchargement:

Consigne de fabrication et d'utilisation: Imprimer le document sur une fiche A4 recto-verso.

Avertissement: Ce document est mis à votre disposition gratuitement par Jeux de NIM pour un usage exclusivement privé. Toute autre utilisation (incluant entre autre la vente, l’offre conjointe à une vente, la distribution lors de manifestations publiques) est interdite sans l’accord écrit de Jeux de NIM - NIMCONSULT S.P.R.L. Les illustrations de ce document qui sont reprises des illustrations ou des éléments du jeu sont et restent la propriété de leurs propriétaires. Le jeu, la règle du jeu originale et les illustrations du jeu sont la propriété des auteurs, illustrateurs, éditeurs et distributeurs respectifs.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

mtruchon

posté le 15/08/2014

Un classique

Avec le temps, "Les Chevaliers de la Table ronde" est devenu un classique du jeu coopératif ! Il s'agit sans aucun doute de l'un de ceux les mieux réalisés.

Le niveau de difficulté est très élevé (ce qui n'est pas un défaut), tout dépendant de la présence du félon ou non.

Chaque joueur est invité à amener sa contribution, sinon quoi la victoire est impossible !

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Meeple Wood

posté le 26/10/2012

La collaboration... et le félon.

... ben, la collaboration, c'est sympa; mais au bout d'un moment c'est frustrant. Alors l'idée géniale est d'avoir ajouté le félon... et là, le jeu est un pur bonheur!

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

wouinwouin

posté le 13/03/2012

Un dragon de niveau 5, que dites vous là Messire ?

Pour une partie réussie, il faut : - prendre le temps d'expliquer un tour de table à l'aide d'une démonstration joueur par joueur - s'immerger dans la thématique en évitant des réflexes de "pur gamers calculateur" - une table de bonne dimension tant la boîte est fournie - savoir/vouloir se sacrifier pour son voisin - 5 joueurs autour du plateau dont un félon (parties les + dynamiques rencontrées) - ne pas regarder sa montre, de toutes façons cela n'existait pas à l'époque - savoir/vouloir se sacrifier pour son voisin (ce n'est pas une erreur) - accepter que votre meilleur ami peut être le plus bel enfoiré jamais rencontré

Du pur bonheur, qui à mon sens a révolutionné le jeu de coopération. Un prix un peu plus élevé que la moyenne mais le vaut largement vu la qualité du matériel fourni. A consommer en plat de résistance et bien prendre le temps de mâcher.

Nombre de parties: énormément de parties jouées (plus de 20)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

suncomesup

posté le 07/03/2012

Trop répétitif

Les actions à faire sont trop répétitives.

Peut-être que jouer le félon est intéressant (mais jamais expérimenté, car jamais assez de joueurs).

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

BASTIEN94

posté le 26/04/2017

Cote cœur:

mamoac

posté le 06/07/2014

Cote cœur:

philiper

posté le 16/05/2014

Cote cœur:

tankleader

posté le 10/12/2013

Cote cœur:

Sparda

posté le 17/11/2013

Cote cœur:

rhossito

posté le 26/06/2013

Cote cœur:

Laurent172

posté le 18/04/2013

Cote cœur:

Beru

posté le 02/12/2012

Cote cœur:

Delaunay

posté le 19/10/2012

La perle du coopératif

Cote cœur:

cotosa

posté le 25/03/2012

Cote cœur:

Yuki

posté le 05/03/2012

Cote cœur:

sambrerouge

posté le 25/02/2012

Cote cœur:

muemjoapno

posté le 20/02/2012

Cote cœur:

Reportage photo

Consultez les 99 photos de reportage de "Les Chevaliers de la Table Ronde". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires

Adrien (non connecté)

posté le 06/02/2010 12:06:30

Bonjour à tous,

Nous n'arrivons pas à terminer ce jeu !! Existe-t-il une aide ou autre pour nous venir en aide ?
On a fait 4 parties à 5 ou 6 personnes sans félons et jamais de succès.

Pour résumé une partie : ceux qui ont des cartes qui permettent de résoudre une quète partent en quète (ex : j'ai 2 cartes combats 4 et une 5 je vais sur la quète de lancelot, j'ai un, deux, et trois je fais les mercenaires, j'ai 3 graal dans mon jeu je pars au graal etc...) et donc tout le groupe se sépare. On en laisse souvent un ou 2 (souvent Arthur) à Camelot pour les catapultes.
Mais rien n'y fait on meurt tout le temps au bout de 2 h de jeu...
Auriez-vous une stratégie de base pour nous permettre de finir le jeu ?

Sinon juste pour vérifier une règle qui me semble pas très clair : Lorsque 2 chevaliers (A et B) sont présents sur une quête et que A fini la quête B rentre à Camelot sans rien comme récompense ? (sauf Palomide qui prend 1 PdB).

Merci de votre aide précieuse.

Ocapertiam (non connecté)

posté le 11/06/2010 12:07:48

Bonjour,

Ma réponse un peu tardive te sera peut-être inutile Adrien, mais elle aidera peut-être les futurs visiteurs.

Tout d'abord, pour répondre à la question, tous les chevaliers présents sur une quête collective profitent des effets de la victoire (ou de la défaite) de la quête : chacun gagne ou perd un point de bravoure, et les cartes éventuellement gagnées sont partagées entre les vainqueurs.

Une partie à 5 ou 6 personnes, sans félon, est normalement assez facile.
En général, lors de nos parties, on "utilise" ces différentes stratégies :
- on évite de commencer une quête si on n'a pas toutes les cartes en main, à moins qu'Arthur soit dans la partie et soit en mesure de fournir les cartes manquantes. Cela vaut spécialement pour les quêtes solitaires, où les cartes posées sont défaussées en cas de retrait.
- On essaie à tout prix de gagner l'armure de Lancelot rapidement, qui permet d'écarter des cartes noires. On se concentre dès le départ à déterminer le chevalier qui fera cette quête.
- la quête de Camelott (combat contre les catapultes) n'est pas nécesaire au départ. Il est préférable de ne pas remplir rapidement les emplacements de catapultes, mais celles-ci ne sont combattues à partir du moment où ça devient "tendu" (à partir de 8), afin de garder les cartes combat pour d'éventuelles quêtes/
- on n'essaie pas de gagner les quêtes du Graal et d'Excalibur, mais simplement de ne pas les perdre. Excalibur peut par contre être un moyen de finir la partie, selon le nombre d'épées manquantes. Tous les chevaliers peuvent s'y rendre afin de terminer rapidement.
- privilégier les guerres contre les Pictes ou les Saxons par rapport au chevalier Noir. Les conséquences des défaites sont plus lourdes (ajout des engins de siège).

En respectant cela, je pense qu'on peut s'en sortir. Mais il y a bien d'autres stratégies je pense !

A disposition

Ocapertiam

alerty (non connecté)

posté le 09/01/2011 16:46:34

Toute personne se situant sur une quête pendant la victoire reçoit les points de bravoure même si il n'y a pas participé, les cartes gagnée sont partagées, en revanche le nombre d'épée blanche ne varie pas et les quêtes à relique sont données à celui qui l'a terminée

lbemephisto (non connecté)

posté le 27/01/2011 09:56:27

Hello, Tout d'abord merci NIM pour ta critique du jeu. qu'appel tu film dont vous êtes le héros? Car je ne connais pas ce genre de jeux? Merci

Nicolas Maréchal

posté le 28/01/2011 14:43:53

Bonjour, Je voulais juste dire que Chevaliers de la Table Ronde a une intrigue et une durée comparable à un film, je ne faisais pas référence à un genre de jeu. nim

yassine (non connecté)

posté le 07/12/2014 19:16:54

pouvez vous me donner des informations sur ce jeu mercie

Nicolas Maréchal

posté le 08/12/2014 16:33:24

Bonjour,
Il y en a plein sur cette page.