Panier Mon panier
0

17/01/2009: Reportage de la 60ème soirée Jeux de NIM

Sur le présentoir, il y a près de 80 jeux au programme, avec des nouveautés et pas mal de surprises.

L'une d'entre elles est Kaleidos. Kaleidos propose 10 images (en plusieurs exemplaires pour le confort des joueurs, comme vous le voyez sur la photo), à poser sur un chevalet. Le temps d'un sablier, les joueurs doivent trouver un maximum de mots commençant par une lettre imposée.

La règle du jeu est large dans les mots acceptés. Vous pouvez décrire littéralement ce que vous voyez, mais vous pouvez aussi parler de concepts plus vaste (comme "musique" lorsque vous voyez un piano), de couleurs, de sentiments... tant que vous parvenez à persuader les autres joueurs de la pertinence de votre choix. La persuasion fait partie intégrante du jeu et contribue à une bonne part du plaisir que l'on a à y jouer.

Les images sont superbes, et le tout est rangé dans une grosse boîte métallique du plus bel effet.



Pickpocket. Reiner Knizia chez les belges (de Repos Prod) nous propose un jeu de prise de risque (façon "stop ou encore) très amusant. Il a été joué non stop du début à la fin de la soirée, ce qui démontre l'enthousiasme de sa découverte. Le suspense du jeu est bien mené, et les joueurs sont généralement enthousiastes. Ce n'est pas une révolution pour les grands joueurs, mais Pickpocket est néanmoins un excellent jeu familial.

On pourrait le comparer à un Diamant plus sophistiqué.

Dixit. Ce nouveau jeu, proposé par un tout nouvel éditeur, Libellud, a marqué tous les joueurs par sa beauté et sa poésie. Il a aussi été joué d'un bout à l'autre de la soirée. L'enthousiasme est unanime chez les grands comme chez les petits. Parfois qualifié de "pas facile", parce qu'il faut s'y montrer créatif, l'envie de jouer est néanmoins toujours présente.

Gambit 7. Un jeu de questions "culturelles". Au secours! Gambit 7 échappe avec brio aux clichés du Trivial Pursuit.

Ici, vous ne vivez pas le "blanc" du joueur qui ne connaît pas la réponse la colle du siècle, puisque toutes les questions sont posées à la cantonade, et on y répond secrètement sur un petit carton.

Pas besoin non plus de connaître la réponse précisément, puisqu'il suffit de deviner grosso modo la réponse numérique, en tentant de s'en rapprocher au mieux.

Et enfin, vous pouvez même gagner sans avoir trouvé la meilleure réponse! En effet, les réponses des joueurs sont révélées simultanément, et chacun parie sur la meilleure réponse. Si vous n'êtes pas sûr de votre réponse, vous pouvez voter pour les autres et marquer des points! C'est brillamment trouvé, et ainsi tout le monde s'amuse, y compris lorsque les adultes et enfants sont invités à la même table de jeu.