Panier Mon panier
0
Panier

Big Monster

Galerie photo | Avis de NIM | | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Commentaires

Big Monster vous projette à la découverte d’une planète inconnue haute en couleur, sur laquelle vous allez découvrir des monstres étranges, des cristaux rares mais aussi remplir des missions pour lesquelles vous êtes en compétition en solo ou par équipes.

Un jeu de Dimitri Perrier,
illustré par Ivan Nikulin,
édité par Explor8 (2018)

Prix:30.00 €
Disponibilité:En stock
Votre avantage:❤ 15 points de fidélité (explication)
Ajouter au panier
Cote cœur joueurs: (1 avis)
Joueurs:2 - 6
Âge:à partir de 10 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de stratégie
Thèmes:Développement
Monstres
Urbanisme / Construction
 
Complexité:    
Réflexion:   concentré
Stratégie:    
Interactivité:   interactif
Convivialité: calme  
Contrôle:    
Thème: abstrait  
Graphisme:   joli graphisme
Matériel:   bon matériel
 
Top Jeux de société pour jouer en famille
Top Jeux de société pour un ado (12-16 ans)
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société pour 2 joueurs
Top Jeux de société de stratégie
 
Autres sélections:Jeux de société - pour joueurs passionnés

Galerie photo


Aperçu du jeu en cours de partie


Matériel de jeu


La superbe couverture de jeu


La galerie de monstres


Zoom sur le "Big Monster" qui donne son nom au jeu

L'avis de NIM

Dimitri et Anne Cat sont des amateurs ludiques de longue date, et pour peu que vous fréquentiez quelques événements ludiques, vous finissez forcément par les rencontrer. Jusqu'au jour -présent- où ils décident de passer "de l'autre côté de la barrière", et créer et éditer un jeu. Leur premier bébé ludique, c'est Big Monster. La signature d'auteur est celle de Dimitri Perrier. Ça a beau être un premier jeu, on sent qu'il n'est pas né de la tête d'un nouveau venu, car tout y est rôdé aux petits oignons.

Le principe du jeu - Lors de la soirée Jeux de NIM où nous présentions le jeu, un joueur m'a demandé "C'est une chasse aux monstres?", en désignant Big Monster. Et bien pas du tout! C'est même tout le contraire, puisque vous allez créer un grand parc à monstres, en vous arrangeant pour qu'ils soient aussi nombreux et aussi gros que possible.

Le but du jeu sera de gagner un maximum de points de victoire avec votre parc à monstre. Vous obtiendrez des points de victoire en posant des monstres, ou des paires de demi-monstres (le fameux big monster qui donne son titre au jeu a besoin de deux tuiles pour être reconstitué), en faisant muter certains monstres (grâce à un monstre mutagène) pour qu'ils grossissent et prennent de la valeur, en créant des motifs entre des tuiles monstres qui vont bien ensemble, et en réalisant les contrats proposés sur le mini-plateau au centre de la table avant les autres joueurs.

Avec Big Monster, vous avez pratiquement trois jeux en un, car il est possible d'y jouer de différentes façons selon le nombre de joueurs.

La version 4 ou 6 joueurs - Dans cette configuration, vous pouvez jouer en équipes de 2 joueurs. Si vous êtes ce nombre de joueurs, c'est la formule de jeu idéale à mon goût.

Le jeu se joue avec une mécanique de draft (à la façon de 7 Wonders) très originale qui encourage fortement l'interaction entre les joueurs.

Pour encourager la solidarité entre les partenaires d'une équipe, tenez-vous bien: le score de l'équipe sera le plus petit des scores de chaque joueur. Eh oui, ce n'est pas la somme des scores, mais le minimum. Même si un joueur est costaud, la victoire dépendra de l'aide qu'il apportera à son partenaire!

Le jeu se déroule en 2 manches. Au début de chaque manche, chaque joueur reçoit une main de 10 tuiles. Au top départ, chaque joueur prend les tuiles en main, en choisit une qu'il pose face cachée devant lui, puis pose le reste de la main devant le joueur de son choix. C'est ça l'originalité: dans un "draft" classique, on choisit une carte et on passe le reste à son voisin de table, mais ici, il y a une composante interactive (et donc partiellement de vitesse) qui vous laisse la liberté de décider à qui vous passez le reste de la main. Ça pourrait être à votre partenaire parce que vous pensez pouvoir l'aider, ou à un adversaire parce que vous espérez ne rien lui donner d'intéressant et l'empêcher de profiter d'une meilleure opportunité. Avec une telle mécanique, vous avez tout intérêt à garder l’œil sur le parc à monstres de tous les joueurs pour savoir quoi passer à qui.

Après le choix de tuile et le passage à un autre joueur, chacun révèle son choix et pose sa tuile dans son parc à monstres. On fait les éventuelles résolutions de situations: des monstres pourraient muter, des joueurs pourraient avoir réalisé l'un des contrats posés au centre de la table et gagner le jeton de ce contrat d'une valeur de 5 ou 10 points en récompense.

Le tour suivant se déroule de la même façon avec les 9 tuiles restantes, et ainsi de suite pendant 9 fois. Au dernier tour de la manche, chaque joueur a donc une main de 2 tuiles: il en choisit une et défausse l'autre qui ne sera pas jouée.

La deuxième manche se déroule exactement de la même façon que la première et, à l'issue de la deuxième manche, on compte les points.

La version 3, 4, 5 ou 6 joueurs - Dans cette configuration, vous pouvez jouer en solo. À 4 ou 6 joueurs, vous avez donc le choix de jouer en équipes ou en solo.

Pour le reste, le jeu se déroule exactement de la même façon. La nuance particulière, c'est qu'il n'y a pas de contrat d'équipe sur le mini-plateau au centre de la table.

La version à 2 joueurs - La version 2 joueurs propose un tour de jeu totalement différent. Pas de draft ni de rapidité ici, mais un principe de choix de tuiles original, plus posé et stratégique.

Le jeu se déroule en 20 manches (qui sont courtes, rassurez-vous). Au début d'une manche, on a 2 lignes de 4 tuiles disponibles:

  • Le joueur A...
    • choisit une des 2 lignes et y choisit l'une des 4 tuiles qu'il joue dans son jeu.
    • choisit ensuite une des 3 tuiles restantes et la défausse.
  • Le joueur B...
    • choisit ensuite une des 2 tuiles restantes qu'il joue dans son jeu.
    • défausse finalement la dernière tuile.
  • Les joueurs piochent 4 nouvelles tuiles pour former une nouvelle seconde ligne.
  • Le joueur B devient le premier joueur de la manche suivante.

Au bout de la partie, chaque joueur aura donc construit son parc à monstres avec 20 tuiles.

L'avis de NIM - On adore, principalement dans les configurations à 2, ou par équipes à 4 ou 6 joueurs!

Mais on adore pour des raisons différentes selon les configurations. À 4 ou 6 joueurs, on aime l'esprit dynamique, interactif et solidaire du jeu. À 2 joueurs, c'est pratiquement le contraire, on aime son atmosphère plus posée, son développement plus stratégique, voire un peu calculatoire.

Ce qui est sympathique dans Big Monster, c'est qu'il y a toujours quelque chose à faire. Il n'y a pas de blocage, on peut toujours placer toutes les tuiles. Mais bien entendu, il y a des façons plus ou moins intéressantes de les placer, et des choix de tuiles plus ou moins pertinents.

Un autre point sympathique, c'est qu'on est dans une combinaison tactique/stratégique à tout instant dans le jeu. Tactique, parce qu'il faut bien faire avec les tuiles qui se présentent à vous. Stratégique, parce que pour marquer des points, vous devez tout de même trouver quelques spécialisations pour que les points se combinent bien.

Et puis, le choix graphique est sympathique. Tant qu'à avoir un thème qui importe peu dans le jeu, autant prendre un thème amusant. Et les monstres de Big Monster ont une bonne bouille. Je suis sûr que la plupart sont passés à la Monstre Académie (en clin d’œil au film d'animation Monstres & Cie).

Question public: le jeu pourra plaire aux adultes et aux ados. Grâce aux différentes options de jeu, il y aura de quoi satisfaire plusieurs goûts: en mode compétition totale ou par équipes, en mode posé à 2 joueurs ou plus dynamique en plus grand nombre.

Question complexité de règle, la mécanique du tour de jeu s'explique très facilement. Passez ensuite deux-trois minutes à expliquer les types de monstres pour que les joueurs comprennent bien leur particularité, et vous y êtes. Ce qui me fait dire que c'est un jeu que vous pouvez facilement sortir lors d'une soirée entre amis, parce qu'il n'y a pas la barrière de la longueur et de la complexité des règles.

En bref, vous aurez bien deviné notre enthousiasme, que l'on soulignera par une belle cote cœur!

Les raisons d'aimer

  • Un thème et des illustrations sympathiques.
  • Un jeu à multiples facettes selon le nombre de joueurs: en solo ou par équipes, en draft rapide ou en pioche stratégique.
  • Excitant et coopératif quand on joue en équipe. Calme et stratégique quand on jour à 2.
  • Un jeu qui laisse une grande liberté de construction et de nombreuses possibilités de marquer des points de victoire. L'idée n'est pas de bloquer, mais de saisir les opportunités.
  • Une grande rejouabilité grâce aux options multiples de développement.
  • Le fait d'avoir un score d'équipe qui correspond au plus petit score des équipiers, et qui impose une solidarité totale entre les joueurs.
  • Un jeu qui sera accessible entre amis (il ne faut pas des plombes pour expliquer la règle), et aussi en famille avec des enfants (de l'ordre de 8-10 ans selon l'expérience de jeu).

On pourra reprocher

  • Les amateurs de réflexion stratégique pourront être gênés par le côté "vitesse", lorsque tout le monde peut choisir à qui passer ses tuiles mais que 2 joueurs ne peuvent pas passer leurs tuiles à la même personne. Ceux-là préféreront jouer à la règle 2 joueurs qui élimine ce côté.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

rolft TOP 10 CONTRIBUTEURS

105 avis - 105 notes - 1er contributeur
posté le 27/09/2018

Modulable à souhait

En soi, Big Monster ne brille pas par son originalité : il va falloir choisir des tuiles que l’on dispose dans son domaine (un peu à la Kingdomino) et qui vont fournir une multitude de points de victoire si on les combine bien entre elles.

Par contre, Big Monster a la particularité de proposer trois modes de jeux selon le nombre de joueurs dont un par équipe.

Il a ainsi l’immense mérite de permettre à 6 personnes de jouer à autre chose qu’à un jeu d’ambiance en un temps record (magie du draft).

C’est donc sa modularité qui en fait son point fort et le matériel est de toute beauté.

Nombre de parties: une partie jouée (1)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Reportage photo

Consultez les 14 photos de reportage de "Big Monster ". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Vos commentaires