Panier Mon panier
0
Panier

Booo !

Galerie photo | Avis de NIM | | Reportage photo | Autres jeux à voir | Commentaires

Allez-vous être le plus rapide des fantômes? Prenez les couloirs, les passages secrets, traversez les murs et changez de couleur pour trouver le bon chemin et effrayer les visiteurs du "Blackrock Castle".

Un jeu de Christophe Gonthier,
illustré par Tony Rochon,
édité par Blackrock (2017)

Prix:22.50 €
Disponibilité:Non disponible
Cote cœur joueurs:postez un avis
Joueurs:2 - 6
Âge:à partir de 7 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un junior (6-8 ans)
un jeune ado (8-12 ans)
un ado (12-16 ans)
 
Type:Jeu d'observation et de rapidité
Thèmes:Château
Fantômes
 
Complexité: simple  
Réflexion:   très concentré
Stratégie: très tactique  
Interactivité: individualiste  
Convivialité:    
Contrôle:   grand contrôle
Thème:    
Graphisme:   joli graphisme
Matériel:   bon matériel

Galerie photo


L'avis de NIM

Dans Booo!, endossez votre plus belle cape blanche et devenez le plus efficace des fantômes. Il faudra pour cela effrayer les pensionnaires du Blackrock Castle tout en étant le plus rapide à se frayer un chemin jusqu'à leurs chambres.

Principe de jeu - Le jeu consiste en une succession de manches dont le principe est à chaque fois identique. Durant celles-ci, on dévoile un pensionnaire et on le place dans sa chambre (un système de latitude et longitude est prévu à cet effet sur le plateau de jeu).

Dès que le personnage est en place, on cherche tous simultanément et le plus rapidement possible un itinéraire pour que le fantôme puisse rejoindre la malheureuse victime qui nous attend (pour le moment) paisiblement.

Pour rejoindre celle-ci, aucune porte ne s'offre à nous. Il faudra donc se contenter des murs... Bah tiens, parfait, on est des fantômes! Trop facile donc? Non, pas vraiment... Il nous est effectivement permis de traverser les murs pour réaliser notre itinéraire. Mais à cette seule condition: on ne pourra "emprunter" des murs que d'une seule couleur par manche. Exemple: si je choisis la couleur verte, il me faudra donc trouver un chemin jusqu'à ma victime qui n'utilise que des pans de murs verts.

Le premier à avoir trouvé un chemin arrête la manche en annonçant la couleur de murs qu'il utilise. Si son itinéraire est bien correct, il remporte la manche et s'empare du client fraîchement traumatisé. Il gagne aussi le jeton mur de la couleur dont il s'est servi pour gagner. Tant que personne ne récupère ce jeton, il ne pourra plus utiliser les murs correspondants. (Exemple: un joueur l'emporte en utilisant les murs verts, il s'empare donc du jeton mur vert. Il ne peut donc plus utiliser les murs verts lors des manches suivantes).

Avant de recommencer une nouvelle manche, on amène le fantôme dans la pièce qu'il vient de hanter. Ce sera son point de départ pour la manche suivante!

A cela, s'ajoutent quelques subtilités qui pimentent le jeu: passages secrets à emprunter, salles "transition" qui permettent de changer de couleur au cours d'un itinéraire... Mais ça ce n'est qu'un peu de pili-pili au sommet d'un couscous royal: pas essentiel à la présentation mais inévitable à la dégustation.

Le jeu dure ainsi maximum 15 manches. Si, avant la fin de celles-ci, un joueur collectionne déjà 5 visiteurs ou 4 tuiles murs, la partie s'arrête et il l'emporte. Sinon, on va jusqu'au bout des manches et on procède à un décompte final.

Bref, que le meilleur distributeur de mauvais rêves et de nuits gâchées l'emporte!

Les raisons d'aimer

  • Le plateau se compose de 9 tuiles à placer aléatoirement en début de partie. De plus, on choisit en début de partie lequel des "scénarios" 1 à 4 on joue. Chacun de ceux-ci renouvelle la position des pensionnaires. Bref, 9 x 9 tuiles x 4 scénarios... Je ne suis pas un expert en probabilités mais ça sent la "rejouabilité"!
  • Le jeu se balance assez vite entre moins doués et un peu plus doués grâce au système des jetons murs. En imposant aux plus forts des contraintes, on donne une meilleure chance à ceux qui ont plus de difficultés.
  • Malin pour tous les âges. Jeu dans lequel adultes ne s'ennuieront pas tout en étant accessible dès 7 ans.

On pourra reprocher

  • On dit que l'excès nuit en tout. Bref, à ne pas jouer 10 parties d'affilées sans quoi vous finirez probablement par tenter de traverser les murs vous-même.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Reportage photo

Consultez les 4 photos de reportage de "Booo !". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Vos commentaires