Panier Mon panier
0

Schweins galopp

L'avis de NIM | Autres jeux à voir | Liens utiles | Commentaires

Une bande de cochons se livre à la course, et chacun des joueurs doit les aider à avancer sur la piste.

Un jeu de Heinz Meister,
illustré par Franz Vohwinkel,
édité par Abacus Spiele (2000)

Deutscher Spiele Preis (ALLEMAGNE)
Jeu de l'année "Enfants" (1992)
Spiel des Jahres (ALLEMAGNE)
Prix spécial "Enfants" (1992)
Cote cœur joueurs:postez un avis
Joueurs:2 - 4
Âge:à partir de 6 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un junior (6-8 ans)
un jeune ado (8-12 ans)
un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de course et de bluff
Thèmes:Animaux
Animaux champêtres
Cochons
Course
 
Complexité: simple  
Réflexion: léger  
Stratégie:    
Interactivité: individualiste  
Convivialité: calme  
Contrôle: chaos  
Thème: abstrait  
Graphisme: graphisme passable  
Matériel:    
Jeu à glisser en poche/sac/valise
 
Sélections:Jeux de société - pour un junior (6-8 ans)
Jeux de société - pour un jeune ado (8-12 ans)
Jeux de société - pour un ado (12-16 ans)
Jeux de société - pour un adulte (16 ans et +)

L'avis de NIM

C'est dingue comme certains auteurs peuvent inventer un jeu grandiose sur base d'une idée toute simple.

Dans Schweins galopp, les joueurs jouent des cartes "cochon" pour faire avancer les cochons sur la piste de course. Un cochon avance toujours sur la première case libre devant lui, en sautant éventuellement par-dessus les cochons qui se trouvent immédiatement devant lui.

L'originalité, c'est que... seule la dernière carte que vous jouez compte! Si la dernière carte que vous jouez fait avancer le cochon correspondant en tête de course, alors vous êtes récompensé (vous gagnez votre ration de légumes), et si pas vous ne gagnez rien du tout.

C'est tout simple, original et drôlement efficace.

Les raisons d'aimer

  • Simple, original, rapide, marrant

On pourra reprocher

  • Chaotique, certes, mais c'est totalement voulu

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Autres jeux à voir

Liens utiles

Vos commentaires