Panier Mon panier
0

29/04/2006: Reportage de la 32ème soirée Jeux de NIM - Spéciale "Maka Bana"

Tous les mois, la soirée Jeux de NIM se déroule dans la Maison Jonathas, restaurée par la Ville d'Enghien, qui abrite une grande salle sous une magnifique charpente apparente. La soirée commence à 19 heures et dure jusqu'aux petites heures du dimanche. Les participants sont libres d'arriver et de repartir quand ils le souhaitent. Dans la pratique, la plupart arrivent entre 19 heures et 20 heures 30. Une nonantaine de personnes à accueillir en nonante minutes, à guider dans le choix des jeux et à en expliquer les règles. Heureusement, François Haffner nous a prêté main forte et je crois que la soirée s'est déroulée pour le mieux, que tous les joueurs ont eu l'opportunité de jouer et découvrir un maximum de jeux sur la soirée.

Au programme des nouveautés de la soirée, il y avait Du balai!, un jeu de rapidité et d'ambiance qui connaît un grand succès actuellement, Amazones, un jeu de mise et de bluff au thème loufoque, de Philippe Des Pallières que nous aurons le plaisir d'inviter à la soirée Jeux de NIM du mois de juin, et enfin Fettnapf, sympathique petit jeu de cartes d'ambiance et de mémoire.

Et puis, le jeu star de la soirée, c'était Maka Bana, que l'on connaît depuis longtemps chez Jeux de NIM (il est proposé et joué tous les mois depuis plus de deux ans), qui a bénéficié d'un nouvel éclairage suite à la présence de son auteur ce soir.

Comme tous les mois, je propose une sélection de 80 jeux parmi tous mes jeux, en assurant une rotation des titres et une répartition équitable des styles de jeux.



François Haffner passe de table de Maka Bana en table de Maka Bana, invitant à chaque fois les joueurs à découvrir (ou redécouvrir) son jeu. Nous avons plusieurs boîtes de démonstration qui tournent en permanence, ce qui fait qu'il y a eu une bonne vingtaines de parties jouées ce soir.

Cette table vit une grande aventure chevaleresque, celle des Chevaliers de la Table Ronde, qui luttent pour la défense du bien contre le mal. Le mal progresse de toutes parts, simultanément sur 7 quêtes. Chaque joueur est un chevalier et possède une aptitude particulière, qui sera certainement bénéfique à la réalisation des quêtes. Le jeu est coopératif, les joueurs doivent développer une stratégie commune pour assurer la victoire du bien. Pour cela, ils se déplacent à travers le pays, affrontent les dangers, gagnent ou parfois perdent des quêtes, se sacrifient parfois pour le bien de la communauté.

Les Chevaliers de la Table Ronde est un de ces jeux qui méritent totalement l'appellation de "jeu de société", car il invite à l'interaction permanente et à la solidarité entre les joueurs.



La soirée bat son plein. A l'avant-plan, une partie de Viva topo, un jeu de prise de risque au look enfantin, mais d'une subtilité qui plait aussi aux adultes qui accompagnent les enfants.

Citadelles est aussi un classique des soirées. Dans Citadelles, chaque joueur doit construire une cité de 8 quartiers en choisissant un personnage à chaque tour et en appliquant son pouvoir. Les pouvoirs des personnages génèrent beaucoup d'interactions entre les joueurs. Les parties contiennent une solide dose de psychologie et de bluff.