Panier Mon panier
0

Black Angel

Galerie photo | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Commentaires

Le thème de Black Angel est une dystopie dans laquelle l'humanité, ayant tout perdu de sa terre natale, parcourt l'espace à la recherche d'un nouveau monde habitable. Pendant que les humains sont plongés en sommeil prolongé, les intelligences artificielles robotiques dirigent l'exploration. Les joueurs contrôlent ces AI, explorant et menant les alliances nécessaires au succès de l'opération.

Un jeu de Alain Orban, Sébastien Dujardin, Xavier Georges,
illustré par Ian O'Toole,
édité par Pearl Games (2019)

Prix:70.00 €
Disponibilité:Non disponible
Cote cœur joueurs: (1 avis)
Joueurs:1 - 4
Âge:à partir de 12 ans
Durée:Long (<90 min)
Public:un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de stratégie
Thèmes:Science-Fiction
 
Complexité:   très complexe
Réflexion:   très concentré
Stratégie:   stratégique
Interactivité:   interactif
Convivialité: très calme  
Contrôle:   contrôle
Thème:    
Graphisme:   admirable graphisme
Matériel:   excellent matériel
 
Top Jeux de société pour joueurs passionnés
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société pour 2 joueurs
Top Jeux de société de stratégie
Top Jeux de société les plus beaux

Galerie photo


Le matériel de jeu est riche et absolument superbe.


(notez que, dans sa version éditée, le vaisseau Black Angel est bien noir, et pas blanc comme sur ce rendu 3D)


L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

flyingmat TOP 10 CONTRIBUTEURS

30 avis - 53 notes - 5ème contributeur
posté le 17/11/2019

Accrochez vos ceintures (d'astéroïdes)

Quand les mécanismes de Troyes et de Solenia s'unissent pour une B.A. B.A. pour Bombe Absolue, Boucherie Astronomique (à moins que ce ne soit l'inverse). Une grosse attente pour une grosse boîte... que l'on s'empresse d'ouvrir. Une première évidence : le matériel est immense (une grande table de jeu est nécessaire), tant en quantité qu'en qualité. OK. Ca chatouille l'oeil, c'est bien beau mais qu'en est-il derrière l'emballage?

Comme pour le matos, c'est du lourd, du très lourd. On se rend compte dès la lecture des règles que la Bête ne se laissera pas domptée facilement, tant les possibilités sont nombreuses. 3 zones de jeu bien distinctes (2 communes et une individuelle), des tuiles technologie, des cartes à usages multiples, un vaisseau-mère à déplacer et des civilisations amies à conquérir dans un Espace dynamique ( hello Solenia!), des actions dictées par quelques dés à lancer, à modifier et/ou à acheter à nos Adversaires Internes, des cartes à activer, des ennemis communs à combattre ( hello Troyes!),... on peut vite être dépassé par les nombreux évènements...

Trop peut-être? Et bien non, car ces mécanismes profondément différents (productions, déplacements, déploiements, activations, réparations - oui,oui, les pluriels sont volontaires et de rigueur - et le "reboot"), s'imbriquent à la perfection comme un énorme coucou suisse. Et malgré ce beau bordel intergalactique, l'équilibre est parfait, tout simplement par ce qu'aucune des actions ne peut être négligée et qu'aucune n'est prédominante pour mener à la victoire. C'est justement ce mélange subtil de coopération, d'opportunisme et de gestion du temps et des ressources qui offre toute la profondeur à ce jeu.

Et au cas où le pilotage du Black Angel et la gestion de ses I.A's se révelerait au final un peu trop simple, il y a un mode "avancé", que je me ferai un plaisir de tester... dans quelques années.

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Reportage photo

Consultez les 7 photos de reportage de "Black Angel". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Vos commentaires