Panier Mon panier
0
Panier

Celestia

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires

Décollez à bord de votre aéronef, à la recherche des fabuleux trésors du monde de Celestia ! Mais attention, le voyage n'est pas sans danger... DÉCOUVREZ DES CITÉS EXTRAORDINAIRES Depuis Heolia la cité des vents, en passant par la sauvage Kanopea, le route est longue jusqu'à Meiji, la plus belle des neufs cités volantes. RAMENEZ DE PRÉCIEUX TRÉSORS Trouverez-vous le tant recherché ticket d'or sur Barbadahl, la montre mystérieuse de ce satané lapin blanc sur Darjeelaya ou encore le puissant unobtainium sur Ymirok? EVALUEZ LES RISQUES Chaque prochaine escale est une promesse de trésors encore plus incroyables. Mais parfois, il faut savoir raison garder...

Un jeu de Aaron Weissblum,
illustré par Gaetan Noir,
édité par Blackrock, Blam! (2015)

Prix:26.00 €
Disponibilité:En stock
Votre avantage:❤ 13 points de fidélité (explication)
Ajouter au panier
Cote cœur de NIM:
Cote cœur joueurs: (5 avis)
Joueurs:2 - 6
Âge:à partir de 8 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un jeune ado (8-12 ans)
un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de pari et de prise de risque
Thèmes:Aéronef
Chasse au trésor
Fantastique
 
Complexité:    
Réflexion:    
Stratégie:    
Interactivité:   interactif
Convivialité:   animé
Contrôle: chaos  
Thème:    
Graphisme:   admirable graphisme
Matériel:   bon matériel
 
Top Jeux de société pour jouer en famille
Top Jeux de société pour un ado (12-16 ans)
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)

Galerie photo


Superbe illustration de couverture, tout comme les illustrations de tout le matériel de jeu.


Un aperçu du matériel de jeu, avec son très joli aéronef en "3D".

L'avis de NIM

Celestia est un jeu tactique, familial, teinté d'ambiance et de bluff.

Le principe du jeu - Chaque joueur possède un pion personnage qui fait partie de l'équipage d'un aéronef.

Une partie se déroule en plusieurs manches. Au cours d'une manche, chaque joueur a la possibilité de gagner (ou pas) une carte qui lui rapportera d'autant plus de points qu'il a voyagé loin avec l'aéronef.

L'aéronef vole grâce au capitaine, qui change à chaque étape du vol, et qui doit fournir les cartes nécessaires pour la progression. Mais la question est forcément: le capitaine possède-t-il les cartes? Et même s'il affirme ne pas les posséder, n'est-il pas en train de bluffer pour s'envoler seul vers des étapes beaucoup plus rentables? Et s'il affirme les posséder, ne cherche-t-il pas à provoquer un crash pour empécher l'équipage de gagner une carte récompense? Voici, en deux phrases, tout le coeur du jeu: paris, prise de risque, bluff, choix tactiques...

Voici en deux mots le déroulement d'une manche:

  • Au début de chaque manche, on place l'aéronef au début du parcours.
  • On voit que pour se rendre vers la prochaine cité, le capitaine doit lancer 2 dés (le nombre de dés à lancer est indiqué sur chaque cité). Chaque dé présente soit une face blanche (chouette, la progression ne coûte rien) ou une face symbole qui indique la carte à jouer pour pouvoir progresser.
  • Avant que le capitaine ne joue les cartes (s'il les possède), chaque membre de l'équipage encore présent dans l'aéronef doit prendre une décision:
    • soit le personnage quitte l'aéronef. Dans ce cas, le joueur gagne immédiatement une carte récompense de la cité sur laquelle il débarque. Mais, en contrepartie, il ne peut pas poursuivre le voyage.
    • soit le personnage reste dans l'aéronef, prenant le risque de partir plus loin en compagnie du capitaine.
  • Le capitaine, lui, n'a pas le choix. Il a lancé les dés, donc il doit poursuivre le voyage, il est trop tard pour renoncer! C'est donc au capitaine de jouer, et deux cas peuvent se présenter:
    • soit le capitaine joue les cartes indiquées par les dés. Dans ce cas il vole vers la prochaine cité. Yes! Si le capitaine est seul à bord, il peut alors choisir d'arrêter le voyage et prendre une carte de la cité atteinte (ce qui termine la manche), ou de poursuivre le voyage. S'il y a encore au moins un membre d'équipage, alors le joueur suivant devient capitaine pour la prochaine étape.
    • soit le capitaine ne possède pas les cartes indiquées par les dés. L'aéronef s'écrase, et le capitaine et les membres d'équipage encore à bord ne gagnent rien pour cette manche.
  • En fin de manche, tous les joueurs piochent une carte d'action pour regarnir leur main. Evidemment, les joueurs capitaines ont potentiellement dépensé beaucoup de cartes, mais tant pis, ils pourront se refaire une santé pendant que les autres joueurs prennent le rôle de capitaine, et éventuellement être plus prudent lorsqu'il reprendront le rôle.

Notez que certaines cartes d'action ont d'autres effets que d'être simplement du "carburant" pour avancer l'aéronef. Certaines ont des effets particuliers sur le jeu, à jouer selon les cas pendant votre tour de capitaine ou en dehors de votre tour. Il y a des jokers, des crochets pour débarquer des joueurs, des jetpacks pour atterrir dans une cité sans s'écraser etc.

La partie s'arrête dès qu'un joueur cumule 50 points de victoire avec les cartes de cité gagnées.

Le verdict - Génial! Voilà un jeu d'ambiance qui amène beaucoup d'interaction entre les joueurs grâce au bluff, aux paris, à la prise de risque, aux cartes d'action variées, et aux points de victoire qui restent secrets jusqu'à la fin de la partie.

Et malgré toute cette richesse, Celestia est un jeu très simple à jouer pour passer un bon moment d'ambiance entre amis ou en famille, adultes et enfants compris.

Les raisons d'aimer

  • Un matériel de jeu magnifique, et de belles illustrations
  • Un jeu tout simple et accessible
  • Un jeu riche en ambiance et en interaction: bluff, paris, prise de risque "stop ou encore", cartes d'action variées, points de victoire secrets...

On pourra reprocher

  • Il y a forcément une bonne part de chance au tirage des dés et des cartes, c'est un jeu d'ambiance et de prise de risque, pas un jeu de stratégie!
  • Le capitaine risque de couiner quand un joueur le pousse à la faute en s'entêtant à rester dans l'aéronef. C'est une dimension très interactive du jeu qui permet d'empêcher un joueur de s'envoler vers des cieux trop cléments.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

mtruchon

posté le 01/10/2017

Un jeu simple, mais bien

J'avais déjà jouer à Diamant d'Alan R. Moon avant de jouer à Célestia. L'ami qui nous a présenté ce dernier nous a dit: "C'est presque la même chose que Diamant!" Malgré quelques mécaniques différentes, il disait tout à fait vrai.

D'abord, j'ai trouvé l'univers et les graphismes tout à fait charmants. Une baignoire qui vole dans le ciel, ça a de quoi faire sourire.

Le principe est très simple. On embarque tous dans la baignoire et on tente de se rendre le plus loin possible. Quand on pense que l'échec est inévitable, on débarque pour ramasser les points du lieu jusqu'où on s'est rendus.

Le capitaine, obligé de rester dans le vaisseau et étant celui qui joue les cartes pour la progression, change constamment. On est donc assez rarement en contrôle du véhicule et il s'agit donc d'un jeu de gambling: on mise sur ce que les autres ont dans leur main.

C'est un jeu bien chouette, que je déconseille toutefois à ceux qui ont Diamant (trop de redondance), mais qui est très bien comme jeu pas trop long et quand on ne veut pas trop se casser la tête.

Nombre de parties: une partie jouée (1)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

ptit-robin

posté le 14/03/2017

Bof, bof ...

J'avais vraiment envie de l'aimer ce jeu ... tellement beau, tellement poétique oui mais voilà, une fois la boîte ouverte et la première partie entamée, l'enthousiasme est vite retombé. Mes enfants et moi adorons les jeux mais là, nous sommes restés sur notre faim. Pour ce qui est du principe du stop ou encore, pour les enfants, je préfère et eux aussi le jeu Diamant de Iello. Par contre j'ai suivi le précédent avis et acheté Dragon Run ... affaire à suivre ... Quant à mon beau Celestia, il est passé à la trappe ... oups ! ;-)

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

rolft

posté le 16/03/2016

Dubitatif

Vu les avis dithyrambiques et les graphismes de toute beauté, c'est les yeux fermés que je me suis lancé dans Célestia étant un fan des stop ou encore. Surprise, je n'y ai vu aucun ressort ludique nouveau dans cette mécanique déjà maintes fois éprouvée. Dans le genre, ma dernière bonne surprise est Dragon Run de Bruno Cathala. La lecture des règles me laissait également dubitatif tellement elles sont classiques mais là, les cartes à effets et les pouvoirs des personnages permettent de mettre une excellent ambiance autour de la table tout en laissant la possibilité d'essayer de maîtriser les aléas. A Célestia, même les cartes pouvoirs sensées apporter de la variété aux parties tombent un peu à plat, sans que l'on soit toujours sûr du bon moment où elles peuvent être utilisées, ce qui nuit au rythme des parties au lieu de les dynamiser. Attention, je n'y ai joué qu'à trois, sans doute l'ambiance sera meilleure à plus, reste que ce sera surtout l'aléa des dés et des cartes qui décidera du vainqueur.

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

RVF

posté le 08/03/2016

Erreur dans la description de la règle

Le capitaine change à chaque étape et non pas à la fin d'un voyage

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Altar

posté le 13/12/2016

Cote cœur:

Reportage photo

Consultez les 6 photos de reportage de "Celestia". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires

Mimi (non connecté)

posté le 23/09/2016 07:33:08

Nous avons découvert ce jeu lors d'une soirée organisée par notre comité de quartier, nous y avons joué à 6 personnes d'âges bien différents(77,58,60,21,24,38 ans) Apres les explications qui nous paraissaient bien longues, on a joué une partie découverte, à blanc!
On a beaucoup ri bluffé, et surtout tous envieux de recommencer une nouvelle partie!Je vais de ce pas acheter le jeu pour moi ! BRAVO