Panier Mon panier
0

Dragon run

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires

Les aventuriers viennent de pénétrer dans l'antre du dragon, paisiblement endormi sur son fabuleux trésor. Mais soudain il ouvre l'oeil et découvre les minuscules intrus que nous sommes. Il se redresse furieux et pressé d'en finir pour retourner à son sommeil paisible. Parviendrons nous à sortir vivant de la montagne, et pourrons-nous récupérer un maximum de trésors? Il faudra pour cela faire preuve d'une juste dosage de prudence et de hardiesse!

Un jeu de Bruno Cathala, Ludovic Barbe,
illustré par Vincent Dutrait,
édité par Blue Orange (2014)

Cote cœur joueurs: (2 avis)
Joueurs:2 - 5
Âge:à partir de 8 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un jeune ado (8-12 ans)
un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de prise de risque
Thèmes:Animaux
Animaux Fantastiques
Chasse au trésor
Dragons
Fantastique
 
Complexité:    
Réflexion:    
Stratégie:    
Interactivité:    
Convivialité:    
Contrôle: chaos  
Thème:    
Graphisme:   joli graphisme
Matériel:    
Jeu à glisser en poche/sac/valise
 
Sélections:Jeux de société - pour jouer en famille
Jeux de société - pour un jeune ado (8-12 ans)
Jeux de société - pour un ado (12-16 ans)
Jeux de société - pour un adulte (16 ans et +)
Jeux de société - pour 2 joueurs
Jeux de société - petits et rapides

Galerie photo


De jolies illustrations signées Vincent Dutrait

L'avis de NIM

Dragon run est un jeu familial qui devrait plaire aux amateurs de prise de risque. Dans le jargon ludique, on le décrit comme un "stop ou encore", et dans le cas présent, il n'y a rien de mieux pour décrire Dragon run car tout le jeu est concentré autour de ce principe...

Le principe du jeu - Car le principe du jeu, c'est que chaque joueur est un aventurier, jouant sur le fil du rasoir entre la richesse et la survie dans le repère du dragon.

Dans les faits, il s'agit d'un jeu de cartes. Votre progression dans l'antre du dragon consiste à retourner les cartes une à une. Il y en a 10 en tout: il y a certes beaucoup de trésor, quelques actions spéciales, mais aussi et surtout un souffle mortel de dragon. Au début de la pioche, vous n'êtes pas trop inquiet. Mais plus on avance, plus vous sentez la chaleur du dragon approcher.

Mis à part les cartes du dragon, il y a aussi les cartes de trésor. Certaines contiennent simplement un certain nombre de trésors. D'autres offrent un pouvoir ou une action spéciale. Ces cartes, vous les collectez en ayant le courage de progresser vers le dragon.

Quand vient votre tour, vous devez choisir une des 3 actions suivantes:

  • Foncer tête baissée: c'est-à-dire avancer vers le dragon en piochant une carte. Après quoi, si tout va bien, vous pourrez éventuellement choisir de continuer ou de passer votre tour.
  • Avancer prudemment: la prudence a malhreuseusement un coût (d'un trésor à abandonner), mais si vous réussissez le test de discrètion vous pourrez remélanger la pile des cartes du dragon avant de piocher, ce qui est plutôt rassurant lorsqu'il n'en restait plus beaucoup dans la pioche.
  • Pleurer sa mère: et oui, ça arrive au meilleurs, mais ça coûte cher: deux trésors à abandonner!

Le principe est donc tout simple, et la variété vient de deux façons: d'une part chaque joueur possède un personnage avec une capacité particulière, et d'autre part les fameuses cartes de pouvoirs et d'actions que l'on gagne au gré de la pioche des trésors.

Le verdict - Dragon run est un petit jeu sympathique, à réserver plutôt à de jeunes enfants (dans la fourchette 8-12 ans) car les adultes le trouveront généralement un peu trop simple et répétitif.

Les raisons d'aimer

  • Jolis graphismes, signés Vincent Dutrait
  • Le frisson de la prise de risque
  • L'action unique en son genre de "pleurer sa mère" :o)

On pourra reprocher

  • Un peu répétitif pour les adultes
  • Curieusement, le thème n'est pas aussi immersif qu'on pourrait l'imaginer au départ

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

rolft TOP 10 CONTRIBUTEURS

110 avis - 110 notes - 1er contributeur
posté le 29/12/2014

Le dragon est capricieux

Un stop ou encore totalement délirant qui part dans tous les sens grace à des pouvoirs très variés. Si l'on accepte l'aléa qui en découle, il permet de passer un bon moment.

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

metitloup

16 avis - 25 notes - 19ème contributeur
posté le 05/10/2015

Cote cœur:

Reportage photo

Consultez les 2 photos de reportage de "Dragon run". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires

117936

posté le 01/02/2015 00:08:33

Comment comprenez vous le pouvoir du mentaliste? Pouvez vous me donnez un exemple à 4 joueurs.

Merci beaucoup.

117936

posté le 12/02/2015 10:31:01

Up de ma question.

Caki (non connecté)

posté le 27/02/2015 11:24:24

Bonjour,
Nous avons eu du mal à comprendre ce personnage mais après concertation, nous avons décidé de jouer ainsi : A est mentalisme et décide de piocher chez B. Si A trouve une potion/ un talisman son tour est terminé. ( et la carte fini dans la défausse ) Si A trouve une pièce d'or, il peut piocher une carte chez C ou chez D et gagne cette nouvelle carte. ( la carte de B fini toujours dans la défausse ) Voilà, en espérant que ça peut vous aider.

117936

posté le 01/03/2015 01:56:18

@Caki: Bonjour, merci beaucoup pour votre réponse.
J'ai encore fait plusieurs parties avec différentes personnes et j'ai toujours des arguments différents.

Pour finir en accord avec tous les joueurs qui jouent avec moi, nous sommes tombé en accord pour l'utiliser comme ceci:

A= mentaliste.

A -> incline sa carte pour son pouvoir

Si A tire une pièce à B,il défausse la pièce et A tire chez C.

Si c'est encore une pièce, il la défausse et tire chez D.

Si chez D c'est une pièce A la défausse et l'application du pouvoir est enfin terminer.

A -> commence son tour de jeu.

------------------------------

A -> incline sa carte pour son pouvoir.

A tire chez B, c'est un objet, A redonne la carte à B et ne va donc pas tirer de carte chez C ni D.

A -> commence son tour de jeu.
-----------------------------

=> en conclusion, pour nous le mentaliste à quasiment le même pouvoir que le voleur à l'exception qu'il ne gagne pas l'argent dans sa main.

Nous nous sommes tous mis d'accord pour le jouer comme ça pour qu'il n'y ai pas de problème.

J'espère ne pas avoir été trop flou dans mon explication.