Panier Mon panier
0

Linq

Galerie photo | L'avis de NIM | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires


photo: In Ludo Veritas

Parmi les joueurs, deux joueurs "espions" doivent s'identifier mutuellement, sans se faire démasquer par les autres joueurs "contre-espions". En annonçant simplement des mots, les espions tentent de se faire mutuellement comprendre qu'ils connaissent le mot de passe, tandis que les contre-espions tentent de repérer les espions et semer le trouble.

Un jeu de Andrea Meyer, Erik Nielsen,
illustré par Pierre Lechevalier,
édité par In Ludo Veritas (2009)

Bruno Faidutti (FRANCE)
Jeu de l'année (2010)
Jeu de l'Année (FRANCE)
Finaliste (2010)
Spiel des Jahres (ALLEMAGNE)
Jeu recommandé (2008)
Prix:22.00 €
Disponibilité:Non disponible
Cote cœur joueurs: (3 avis)
Joueurs:4 - 8
Âge:à partir de 10 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de déduction
Thèmes:Enquête
 
Complexité:    
Réflexion:   très concentré
Stratégie:    
Interactivité:   très interactif
Convivialité:   animé
Contrôle:    
Thème:   immersif
Graphisme:    
Matériel:    
 
Top Jeux de société pour jouer en famille
Top Jeux de société pour un ado (12-16 ans)
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société pour jouer en groupe
Jeu à glisser en poche/sac/valise
 
Autres sélections:Jeux éducatifs - Expression orale, langage
Jeux de société - d'ambiance
Jeux de société - petits et rapides

Galerie photo


Vue d'ensemble du matériel de jeu

L'avis de NIM

Linq est un jeu d'ambiance à la fois simple et très efficace. Il est de la famille des jeux de rôle et de tchatche, comme Les Loups-garous de Thiercelieux ou Petits meurtres et faits divers, mais en plus concis et moins... bavard. En effet, en une manche de jeu, chaque joueur ne doit prononcer que... deux mots!

Le principe du jeu - L'idée est que deux joueurs autour de la table sont des espions, tandis que tous les autres joueurs sont contre-espions. Après deux tours de table où chaque joueur prononce un mot (ce qui donne deux mots par joueur, donc), l'objectif sera:

  • Pour les deux espions: s'identifier mutuellement, sans se faire repérer par les contre-espions.
  • Pour les contre-espions: identifier les espions.

La gestion du score reflète l'objectif des joueurs: les espions gagnent des jetons de victoire s'ils s'identifient mutuellement, mais doivent payer tous les joueurs qui les ont identifiés.

Mais quels sont ces mots que les joueurs doivent prononcer? C'est tout simple: au début de la manche chaque joueur reçoit une carte qu'il consulte secrètement.

  • Pour deux des joueurs (les espions), la carte indiquera le mot code de la manche.
  • Pour tous les autres joueurs (les contre-espions), la carte n'indique qu'un point d'interrogation.

L'objectif de chaque espion, c'est de démontrer à son complice qu'il connaît le mot code en prononçant un mot évocateur. Idéalement, le mot doit être assez clair pour être compris par l'autre espion, mais assez vague pour ne pas être démasqué.

Les contre-espions, eux, n'ont pas envie que les espions s'identifient, parce que la récompense est importante. Donc, ils tentent de brouiller les pistes en prononçant des mots qui évoquent ceux déjà prononcé.

A la fin de la manche, tous les joueurs votent, en pointant de la main deux joueurs autour de la table. Chaque espion se désigne lui-même ainsi qu'un autre joueur qu'il pense être espion. Chaque contre-espion désigne deux autres joueurs qu'il pense être les espions. Puis on passe au décompte.

L'ambiance du jeu - Comme souvent avec les bons jeux, en jouant à Linq, on se dit "c'est pourtant simple, mais il fallait y penser!". L'idée de Linq est géniale et fonctionne à merveille.

Le régal, en mode "expert", est de se plonger dans l'atmosphère de bluff, façon poker. Ainsi, un contre-espion pourra lire sa carte de manière inspirée, réfléchir au mot à prononcer, changer subitement de thème comme s'il était obligé de cadrer sur son mot code. Et au contraire, un espion pourra lire sa carte négligemment et lancer un mot comme s'il n'y pensait pas vraiment. Le jeu de rôle devient jeu d'acteurs, et on vit des moments savoureux.

Mais il n'est pas obligatoire de jouer en mode "expert". En famille, le jeu fonctionne aussi, y compris en mélangeant adultes et enfants.

La seule réserve, c'est le plaisir moins grand que j'ai à jouer en grand nombre (à 8 joueurs), où les tours de jeu deviennent plus longs, où certains joueurs estiment qu'ils ne sont jamais ou trop rarement espions et donc défavorisés, car trouver 2 espions à 8 joueurs est très difficile. Selon moi, la configuration idéale de Linq est à 5-6 joueurs. Mais ceci dit, si l'équilibre du jeu n'est pas primordial pour vous, alors le jeu à 7-8 joueurs peut procurer de grands moments de fous rires aussi.

Les raisons d'aimer

  • Une idée originale et magnifiquement exploitée
  • L'opportunité de jeux de mots surprenants et rigolos, de surprises, parfois de "private jokes"... C'est fou ce qu'en deux mots, le jeu peut générer en débats et rires à la fin de la manche

On pourra reprocher

  • Pas parfaitement équilibré dans toutes les configurations

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Beru

2 avis - 124 notes - 14ème contributeur
posté le 02/12/2012

Cote cœur:

sambrerouge

3 avis - 101 notes - 17ème contributeur
posté le 23/06/2015

Cote cœur:

wouliouch

1 avis - 23 notes - 44ème contributeur
posté le 10/02/2013

Cote cœur:

Reportage photo

Consultez les 18 photos de reportage de "Linq". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires

aurore

posté le 19/01/2012 10:56:17

Bonjour! Merci de nous avoir fait découvrir ce jeu qui nous a déjà fait passer d'excellentes soirées!!! Nos amis, tout comme nous, on adoooore! ^_^ Encore merci!

Nicolas Maréchal

posté le 19/01/2012 13:28:34

Merci Aurore, content que le jeu vous plaise.