Panier Mon panier
0
Panier

Mysterium

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires

Vous avez osé franchir les portes du manoir hanté de Mysterium... Quel courage ! Installez-vous confortablement autour de la table, ouvrez votre esprit et réveillez votre sixième sens: vous allez participer à une séance de spiritisme exceptionnelle et tenter d’apporter la paix à une pauvre âme égarée... Un fantôme entrera en contact avec vous et, par images interposées, tentera de vous communiquer l'identité de son meurtrier, ainsi que le lieu et l'objet du crime. Mysterium est un jeu de coopération dans lequel le fantôme et les enquêteurs gagnent ou perdent tous ensembles.

Un jeu de Oleg Sidorenko, Oleksandr Nevskiy,
illustré par Igor Burlakov, Xavier Collette,
édité par Libellud (2015)

Mensa Be Games Awards (BELGIQUE)
Best Cooperation Game (2016)
Swiss Gamers Award (SUISSE)
4ème prix (2015)
Prix:40.00 €
Disponibilité:En stock
Votre avantage:❤ 20 points de fidélité (explication)
Ajouter au panier
Cote cœur de NIM:
Cote cœur joueurs: (9 avis)
Joueurs:2 - 7
Âge:à partir de 10 ans
Durée:Moyen (<60 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de coopération et de déduction
Thèmes:Enquête
Fantastique
Spiritisme
 
Complexité:    
Réflexion:   concentré
Stratégie:    
Interactivité:   très interactif
Convivialité:   animé
Contrôle:   contrôle
Thème:   immersif
Graphisme:   admirable graphisme
Matériel:   bon matériel
 
Top Jeux de société pour jouer en famille
Top Jeux de société pour un ado (12-16 ans)
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société pour jouer en groupe
Top Jeux de société de coopération
Top Jeux de société au thème immersif
Top Jeux de société les plus beaux

Galerie photo


Vue d'ensemble du matériel de jeu

L'avis de NIM

Parmi les jeux découverts sur le salon d'Essen 2015, le plus original était selon moi Mysterium. Édité par Libellud, que l'on connaît pour Dixit, le jeu a été initialement imaginé en dehors de ses bureaux, et même de ses frontières. Mais Libellud n'est pas du genre à se contenter d'une traduction de règles de jeux, il a opéré un grand travail de redesign qui a abouti à ce petit bijou ludique.

Mysterium est un jeu de coopération. Bizarrement, on l'apparentera souvent à un mariage entre Dixit et le Cluedo qui ne sont pourtant pas des jeux coopératifs... mais laissez-moi vous dire quelques mots du jeu et vous comprendrez pourquoi.

Le principe du jeu - Dans Mysterium, un joueur (heureux élu) prend le rôle d'un fantôme, prisonnier du château dans lequel il a été assassiné, et qui ne retrouvera la paix de l'âme que lorsque son meurtrier aura été identifié et arrêté par les humains. Les autres joueurs, justement, sont des enquêteurs adeptes de spiritisme. Toutes les enquêtes "normales" ayant échoué, les enquêteurs comptent sur une séance de spiritisme pour capter les signaux d'information que le fantôme va leur envoyer.

Le fantôme ne peut malheureusement pas parler ou écrire aux enquêteurs. Il peut juste leur envoyer des "visions", sous forme d'images (on sent venir la filiation avec Dixit), pour aider les enquêteurs à identifier le meurtrier, ainsi que le lieu et l'arme du crime (et là vous voyez le Cluedo)...

Dans une première phase, le fantôme tentera de faire deviner une combinaison personne-lieu-objet à chacun des joueurs. A chaque tour de jeu, le fantôme enverra une ou plusieurs cartes de vision à chaque enquêteur pour l'aider à affiner sa recherche.

Comme il s'agit d'un jeu coopératif, les enquêteurs voient les visions de leurs camarades et peuvent donc s'entraider. L'entraide fonctionne dans les deux sens: en aidant mes camarades à trouver leur meurtrier, j'élimine des suspects pour mes propres recherches. Vous voyez donc bien l'intérêt et la force de l'interaction coopérative dans cette première phase de jeu.

Les joueurs ont droit à 7 heures, soit 7 tours de jeu pour trouver leur combinaison, car au-delà des 7 heures, la communication avec le fantôme sera rompue et tout le monde aura perdu (y compris le fantôme).

Si, par contre, tout le monde trouve sa combinaison, alors on entre dans la deuxième phase du jeu. Parmi les combinaisons trouvées par les enquêteurs, une seule est la vraie combinaison correspondant à l'identité et aux circonstances du meurtre du fantôme. Pour guider les enquêteurs, le fantôme révèlera 3 cartes de vision, l'une après l'autre, censées permettre l'identification de la bonne combinaison. Selon le degré de vision atteint au cours de la première phase, certains enquêteurs seront obligés de voter après la première carte, d'autres après la deuxième, et enfin les meilleurs divins après la troisième carte.

Dans cette phase, chaque enquêteur doit faire un effort de concentration individuelle et voter en son âme et conscience pour la combinaison qu'il pense être la bonne. A l'issue de tous les votes, le fantôme dévoile la bonne combinaison et on vérifie: si cette combinaison a reçu une majorité de votes des enquêteurs, alors la partie est gagnée!

Le verdict - Epoustoufflant. Tout en retrouvant l'esprit de Dixit dans les visions de Mysterium, on a ici un jeu riche, au scénario en béton qui se marie totalement avec la mécanique de jeu, illustré de façon magnifique, et doté d'un matériel parfaitement pensé et réalisé dans les moindres détails.

Selon moi, Mysterium est une réussite totale. Je lui souhaite de devenir une référence ludique à laquelle on compare le Cluedo: "Le Cluedo, ha oui je vois de quoi vous voulez parler, c'est celui qui ressemble au Mysterium mais sans sa partie la plus originale" :-)

Le jeu peut se pratiquer de 2 à 7 joueurs, vous imaginez donc à quel point il est facile de le sortir, et selon l'éditeur, une partie dure exactement 42 minutes, mais je vous laisse le vérifier :-) Comme c'est un jeu de coopération, qui invite donc à une grande interaction entre les joueurs, c'est surtout à partir de 4 joueurs que vous profiterez vraiment de son ambiance magique. Je n'achèterais pas Mysterium pour jouer exclusivement à 2 joueurs, mais il n'y a pas de contre-indication à le pratiquer dans cette configuration.

Les raisons d'aimer

  • Un jeu hautement original
  • De la coopération très forte grâce au rôle du fantôme qui est solidaire des mediums et tente de communiquer avec eux par images interposées, et les mediums qui communiquent verbalement entre eux pour interpréter les visions du fantôme
  • Une possibilité de progression inidividuelle dans le jeu grâce au fait que chaque medium peut parier sur la réussite des visions de ses partenaires
  • Un scénario en béton qui se marie magnifiquement avec le jeu
  • Une atmosphère de jeu très immersive
  • Des illustrations sublimes signées Xavier Collette
  • Un matériel de jeu très bien conçu

On pourra reprocher

  • Certains adorent le rôle du fantôme, d'autres pas du tout, mais il suffit simplement de s'accorder sur le rôle de chacun en début de partie, ou tirer au sort si tout le monde veut jouer le rôle du fantôme.
  • Le fantôme doit être un joueur suffisament expérimenté car c'est lui qui a le plus de manipulations de jeu à gérer de façon autonome.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

mtruchon

posté le 31/08/2016

Vraiment bien à plus d'un égard

Je n'ai fait qu'une seule partie, mais j'ai réellement adoré le concept. On peut même aller sur le site pour mettre une petite musique d'ambiance!

J'ai joué en tant que médium et j'ai apprécié, mais il m'a semblé que le rôle du fantôme me plairait plus. Tandis que les médiums doivent déchiffrer ce que le fantôme tente de communiquer, ledit fantôme doit, pour sa part, faire preuve de créativité (mais pas trop, il faut tout de même être compréhensible).

Je suis plus ou moins fan des jeux coopératifs, mais celui-ci m'a bien eue! Je pense que la force du jeu est vraiment d'allier les concepts de "jeu de plateau plus traditionnel" et "jeu de créativité", c'est-à-dire qu'ici, déchiffrer les cartes est un mécanisme de jeu et non pas le jeu en soi.

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Athrandor

posté le 27/03/2016

Un univers attrayant

Après des explications complexes dans l'objectif d'éviter à mes amis une lecture intensive du texte, nous sommes partis ensemble dans la découverte de ce jeu. J'avais regardé quelques vidéos pour m'assurer que ce jeu soit intéressant et puisse faire plaisir en cadeau à un de mes amis.

La première partie, j'ai joué le meneur en vue de m'assurer une compréhension complète de chacun. Je n'ai donc pas pris véritablement plaisir à ce rôle car il fallait pouvoir jongler autant du côté fantôme que du côté des enquêteurs. A la fin de la partie, chacun semblait satisfait du jeu.

Par la suite j'ai pu y jouer, toujours en tant qu'enquêteurs. Ce qui me parait intéressant, c'est ce côté coopératif qui nous oblige à jouer en ne pensant pas qu'à soi mais aussi aux autres. C'est un renversement pour certains qui ont peut-être du mal à s'adapter et qui préfèrent une indépendance complète. Elle permet aussi à chacun d'argumenter son point de vue tout en laissant un choix ultime pour l'enquêteur ce qui est important pour permettre à ce dernier de s'amuser et ne pas se sentir sous le joug d'une personne qui déciderait à sa place. Il nous est en plus possible par la suite, s'il s'avère qu'il n'a pas eu égard à nos conseils, de faire savoir que nous pensons qu'il a tort, cela rendra heureux certains.

Les illustrations sont magnifiques et permettent, concernant les cartes indices, au fantôme d'avoir une palette de choix pour émettre son message. Chaque fantôme a sa manière pour faire passer ses indices. A nous de déceler sa façon de voir l'image. Les premières parties sont intéressantes dans ce sens qu'on ne décèle pas tout de suite la manière dont le fantôme va nous indiquer ce qu'il veut qu'on comprenne.

Le bémol, c'est que lorsqu'on est face à un ensemble de joueurs débutants, celui qui prend le rôle de fantôme va prendre une éternité pour choisir ses cartes. En attendant, les enquêteurs se tournent un peu les pouces et cela coupe un peu le rythme du jeu ce qui a pour conséquence qu'on perd l'immersion de départ qu'on avait sur le jeu. C'est un défaut peu important au regard des autres points positifs.

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Li-An

posté le 29/02/2016

Original et surprenant

Je n'aime pas trop les jeux coopératifs - quelle idée de ne pas écraser l'adversaire à plate couture - mais celui-là sort vraiment du lot. Les illustrations sont très belles - et je suis plutôt grincheux à ce niveau - et permettent de bien rentrer dans l'ambiance. La coopération est excitante parce qu'elle n'est pas calculatoire: pas de petit dictateur ou de suivre, il faut faire un choix personnel basé sur l'intuition et il est toujours étonnant de voir des personnes qui semblent détachées du jeu aller contre l'avis des autres... et avoir raison. En fait, c'est un semi collectif: la victoire et la défaite sont partagées mais les déductions sont en grande partie personnelles.

Les +: un coopératif qui ne nécessite pas de calcul. Seule l'intuition rentre en jeu. Plaît à tous les publics, même les plus sceptiques.

Les -: difficile de faire beaucoup de parties avec toujours les mêmes joueurs. Des tactiques de reconnaissance d'indices peuvent se mettre en place. Le meneur de jeu (le fantôme) doit avoir un peu d'expérience avant de se lancer. Un rôle assez complexe. Les pions de montée d'échelle d'indices sont loin d'être pratiques.

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Nancy

posté le 02/08/2017

Cote cœur:

etanmirror

posté le 10/03/2017

Cote cœur:

Altar

posté le 13/12/2016

Cote cœur:

Jenny

posté le 15/11/2016

Cote cœur:

Nico3888

posté le 26/08/2016

Cote cœur:

Meeple Wood

posté le 23/02/2016

Cote cœur:

Reportage photo

Consultez les 19 photos de reportage de "Mysterium". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires

Li-An

posté le 26/10/2015 11:48:45

Il était en démo - avec 7 Wonders II - au salon de BD de St Malo et ma petite femme qui préfère les jeux de société à la BD m'a entraîné pour une partie. On a perdu sur le premier cycle - 7 joueurs - sur un seul personnage bloqué et j'étais super frustré de ne pas avoir pu aider mieux mes coéquipiers (je n'avais pas pris le temps d'examiner soigneuseemnt une de ses cartes). Jeu acheté du coup mais il vaut mieux être au moins quatre en effet d'après ce que j'ai vu. En tous les cas, premier jeu coopératif pour moi qui me donne furieusement envie de m'y recoller. Probablement parce que la coopération repose sur la réflexion et l'intuition et pas une course contre la montre.

patricia (non connecté)

posté le 28/12/2015 17:50:29

bonjour,
je suis très intéressée par le jeu "mysterium", voilà,un jeu pour jouer en famille, il paraît plein de mystère. Est-il possible de vous le commander ? j'habite en France. J'attends de vos nouvelles. Merci et bonnes fêtes de fin d'année.
Patricia BUISSON

Nicolas Maréchal

posté le 28/12/2015 20:47:31

Bonjour,
Je n'en doute pas et vous n'êtes pas la seule à le réclamer. Mysterium n'est malheureusement plus disponible depuis début novembre et ne devrait revenir en magasin qu'en janvier 2016 (je miserais plutôt vers la fin)...
Nicolas

Moonloop (non connecté)

posté le 17/01/2017 22:57:42

Adaptation de la variante à 2 joueurs
Possédant ce jeux depuis peu nous avons fait des parties 2, 3, 4 et 5 joueurs.
Après quelques parties à 2, où l'on ne doit pas utiliser la piste de clairvoyance, j'ai décidé de l'utiliser... et c'est bien mieux.
En effet, à 2 lors de la révélation, on doit reconstituer 2 trios supplémentaires (personnage, lieu, arme) et ça m'énerve parce que cela n'a aucun sens.
Ce que je fais:
- Lors de la révélation je ne garde que les deux séries trouvées.
- Je ne dispose pas automatiquement des 3 cartes du fantôme.
- Je visualise les cartes en fonction de ma place sur la piste de clairvoyance (comme dans la règle à partir de 4).
- Mon évolution sur la piste évolue d'un point si je trouve un personnage, lieu ou arme en cours de partie.
Mais je peux décider de parier sur mon choix en posant un jeton à côté de mon pion avant la réponse du fantôme. Si j'ai juste, et que j'ai parié, alors j'évolue de deux crans sur la piste de clairvoyance. Si j'ai parié et perdu, alors je n'évolue pas.
Résultat, je peux être à 7 maximum si j'ai tout trouvé et parié à chaque fois. Si je suis en dessous de 7 j'évolue encore sur la piste d'autant qu'il reste d'heure à jouer.
En fonction, de mon placement, je regarde le nombre de carte correspondante lors de la révélation.rephase de jeux
Et je peux vous qu'avec une seule carte pour la dernière phase de jeu, n'avoir le choix qu'entre deux combinaisons et bien suffisant.
Christophe

Nicolas Maréchal

posté le 19/01/2017 15:29:31

Merci pour cette suggestion de variante :-)