Panier Mon panier
0

Tamega

Galerie photo | Description | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Commentaires

Tamega est une combinaison de jeu de mémoire (à la manière du classique Memory), de déplacement et d'isolement. Au fur et à mesure que les adversaires cherchent et trouvent des paires de dessin identiques, la surface de jeu se réduit, offrant moins de liberté de mouvement. Le but du jeu est de collecter un maximum de paires de dessins, tout en veillant à ne pas se retrouver isolé sur le plateau de jeu. Une combinaison originale de jeu de déplacement et de jeu de blocage, habillé d'un excellent matériel en bois.

Un jeu de Dirk Van den Spiegel,
édité par Les Petits Riens (2003)

Cote cœur joueurs:postez un avis
Joueurs:2 - 4
Âge:à partir de 6 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un junior (6-8 ans)
un jeune ado (8-12 ans)
un ado (12-16 ans)
 
Type:Jeu de mémoire et de blocage
Thèmes:Abstrait
 
Complexité: simple  
Réflexion:    
Stratégie:    
Interactivité:   interactif
Convivialité: calme  
Contrôle:    
Thème: très abstrait  
Graphisme: graphisme passable  
Matériel:   bon matériel
 
Sélections:Jeux de société - pour un junior (6-8 ans)
Jeux de société - pour un jeune ado (8-12 ans)
Jeux de société - pour un ado (12-16 ans)

Galerie photo


Plus on découvre de pièces, plus on a de chance de découvrir des paires de dessins identiques, mais moins on a de liberté de mouvement. Tamega est un jeu qui combine mémoire, déplacement et blocage.

Description

Au début de la partie, toutes les cases du plateau contiennent une pièce retournée cachant un dessin. Les 2 à 4 joueurs placent un pion sur une case en bordure du plateau.

Tour à tour, chaque joueur déplace son pion vers une case voisine non encore dévoilée, et dévoile (révèle le dessin) la case qu'il vient de quitter.

Quand un joueur révèle un dessin, il arrive qu'une paire soit ainsi révélée (comme au classique Memory). Dans ce cas, le joueur prend les deux pièces en récompense (ce qui réduit la surface de jeu), retourne toute les pièces qui ont été révélées jusqu'ici (il faudra donc faire preuve de mémoire), peut déplacer la pièce rouge vers une case libre (elle sert de "pont" et permet donc au joueur de sortir d'une impasse), retourne une pièce de son choix sur le plateau, puis effectue un nouveau déplacement comme un tour de jeu normal (il révèle donc une nouvelle pièce qui peut éventuellement déjà former une nouvelle paire, ce qui fait qu'il est possible pour un joueur de révéler plusieurs paires en cascade).

Quand aucun déplacement n'est possible, le joueur doit passer son tour. Si tous les joueurs sont bloqués, la partie prend fin immédiatement. Le joueur qui a collecté le plus de paires gagne la partie.

L'avis de NIM

Les Petits Riens, nous les connaissons avant tout en Belgique comme une association d'aide aux personnes démunies. Le personnel des Petits Riens à le cœur sur la main et exerce une activité permanente de soutien social (aide à la recherche d'un hébergement, aux formalités administratives, à la scolarité, soutien moral, assistance à la formation...), de dons ou ventes à prix modiques, de repas chauds... Leur bilan social est énorme et nécessite un support permanent de notre part. Les revenus des Petits Riens proviennent principalement des dons en nature (vêtements, meubles...), mais aussi de dons financiers et de quelques subsides. A la recherche d'autres formes de revenus, le personnel des Petits Riens fait preuve de créativité et c'est ainsi que Dirk Van den Spiegel, collaborateur des Petits Riens, a proposé de créer des jeux de société, les faire construire avec une présentation de qualité, avec des matériaux en bois, dans des ateliers belges. C'est ainsi que ces jeux de qualité matérielle et ludique sont distribués pour le profit d'une association de bienfaisance: voilà une agréable combinaison.

Tamega combine des idées simples et résulte en un jeu agréable à jouer, nécessitant une part de mémoire, de choix tactiques et d'un peu de chance. Je le vois essentiellement destiné à un public jeune, allant de l'enfant de 6 ans jusqu'à l'adolescent. Les plus jeunes verront surtout le jeu de mémoire, dans une variante intelligente qui nécessite des compétences tactiques (pour le déplacement et le blocage des pions adverses), les "plus grands" verront à contrario un jeu de placement tactique faisant appel à la mémoire. En bref, offert à des enfants, le jeu à une opportunité de durée de vie très longue, dans un style qui plairait certainement à un éditeur tel que Gigamic (ce qui est une comparaison élogieuse).

La grande surprise est que Dirk n'est pas un habitué du monde du jeu, et qu'il a pourtant réalisé un jeu qui tourne parfaitement et contient des éléments tactiques très intéressants (la bonne utilisation du pion rouge est essentielle à la gestion des blocages). Souhaitons donc longue vie à Tamega, ainsi qu'à Quintus (un autre jeu du même auteur) et aux autres jeux en préparation.

Les raisons d'aimer

  • Une qualité de matériel irréprochable.
  • Des choix tactiques très intéressants pour la gestion des déplacements et des blocages.
  • Une longue durée de vie, qui s'apparente à la famille des jeux en bois de Gigamic.

On pourra reprocher

  • Le jeu mériterait d'être distribué à plus grande échelle: il est intéressant et contribue à une noble cause.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Reportage photo

Consultez la photo de reportage de "Tamega". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Vos commentaires