Panier Mon panier
0
Panier

Turlututu chapeaux pointus

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires


photo: Gigamic

C'est la course des chapeaux pointus! Vite, vite, petite sorcie`re: saute sur ton balai et envole-toi, la grande fe^te des sorcie`res va biento^t commencer!

Un jeu de Heinz Meister,
illustré par Detlev Richter, Heidemarie Rüttinger,
édité par Gigamic, Zoch (2011)

Prix:25.00 €
Disponibilité:En stock
Votre avantage:❤ 12 points de fidélité (explication)
Ajouter au panier
Cote cœur joueurs: (2 avis)
Joueurs:2 - 6
Âge:à partir de 4 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un p'tit bout (3-6 ans)
un junior (6-8 ans)
 
Type:Jeu de course et de mémoire
Thèmes:Course
Fantastique
 
Complexité: simple  
Réflexion:   concentré
Stratégie: très tactique  
Interactivité:    
Convivialité:    
Contrôle:    
Thème: abstrait  
Graphisme:   joli graphisme
Matériel:   bon matériel
 
Top Jeux éducatifs - Mémoire
Top Jeux de société pour un p'tit bout (3-6 ans)

Galerie photo


Aperçu du splendide matériel de jeu

L'avis de NIM

Turlututu chapeaux pointus (ou "Husch Husch Kleine Hexe" dans son nom d'origine) est un adorable jeu de mémoire pour petits bouts, paru pour la première fois dans les années '80, et fraîchement réédité pour notre grand plaisir.

Le principe du jeu - Le principe est tout simple, puisqu'il doit être compréhensible pour des enfants de 4 ans.

Sur le plateau, cinq petites sorcières de couleurs différentes ont un chapeau si grand qu'on ne les voit même pas. Il y a toujours cinq sorcières, quel que soit le nombre de joueurs. Les sorcières "n'appartiennent" à aucun joueur.

Chacun son tour, un enfant lance le dé.

Si le dé indique une couleur, l'enfant doit tenter de trouver la sorcière de la couleur correspondante en soulevant un chapeau. Si la couleur est correcte, alors le joueur avance la sorcière sur la case suivante. Si pas, la sorcière reste sur place.

Si le dé indique un échange, alors l'enfant doit permuter deux sorcières de son choix, sans montrer leurs couleurs. Bien sûr, ça complique les choses, parce qu'à force de permutations, on finit par ne plus être sûr de quelle sorcière se cache sous quel chapeau.

Le but du jeu? Etre celui qui amène une sorcière sur la dernière case du parcours. Un peu de chance et un peu de mémoire et hop, la victoire est dans la poche!

L'ambiance du jeu - Ce petit jeu tout simple et tout mignon me fait craquer. C'est presqu'autant difficile d'y jouer pour un adulte que pour un enfant. Sur les premiers tours, il est assez facile de retenir rouge-orange-jaune-vert-bleu. Mais après quelques tours et quelques permutations, les choses deviennent beaucoup moins claires, et c'est là que les enfants prennent le relais et nous impressionnent!

Comme la victoire dépend de la mémoire et d'un peu de chance, tout le monde à l'opportunité de gagner. Et ça, c'est formidable, parce que ça permet d'y jouer sans se lasser.

Les raisons d'aimer

  • Mignon tout plein.
  • Simple, malin, un brin de mémoire et un soupçon de chance permettent à chacun de gagner.
  • L'idée que personne n'a sa sorcière et que donc, à tout moment de la partie, tout le monde a toujours la même chance de gagner.

On pourra reprocher

  • Cruel pour ceux qui ont une mémoire de poisson rouge

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

jejouejeuxpartage

posté le 16/02/2015

pauvre !

un jeu qui plaira aux plus jeunes mais pas longtemps !

il manque un petit quelquechose pour en faire un bon jeu !

il y a mieux sur le marché !

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

AURELAVEYRON

posté le 03/11/2012

Cote cœur:

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires

Lydia (non connecté)

posté le 11/04/2012 23:21:19

J'aime beaucoup ce jeu. J'y joue en simplifiant les règles (pas de permutations) avec mon fils de deux ans et demi et il adore.