Panier Mon panier
0

Yokai

Galerie photo | Avis de NIM | | Reportage photo | Autres jeux à voir | Commentaires

Yokai est un jeu coopératif où votre communication est limitée. Déplacez les Yokai pour les rassembler par famille. Interprétez les actions des autres joueurs et laissez-leur des indices pour les aider à deviner qui se cache derrière les cartes !

Un jeu de Julien Griffon,
illustré par Christine Alcouffe,
édité par Bankiiiz (2019)

Prix:13.00 €
Disponibilité:En stock
Votre avantage:❤ 6 points de fidélité (explication)
Ajouter au panier
Cote cœur joueurs:postez un avis
Joueurs:2 - 4
Âge:à partir de 8 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un jeune ado (8-12 ans)
un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de coopération
Thèmes:Asie
Esprits
Japon
 
Complexité: simple  
Réflexion:   concentré
Stratégie:   stratégique
Interactivité:   interactif
Convivialité: très calme  
Contrôle:   contrôle
Thème: abstrait  
Graphisme:   joli graphisme
Matériel:   bon matériel
 
Top Jeux de société pour jouer en famille
Top Jeux de société pour un ado (12-16 ans)
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société de coopération
Jeu à glisser en poche/sac/valise
 
Autres sélections:Jeux de société - pour joueurs passionnés
Jeux de société - pour un jeune ado (8-12 ans)
Jeux de société - pour 2 joueurs
Jeux de société - petits et rapides

Galerie photo


L'avis de NIM

Yokai est un jeu de coopération original qui tient dans une toute petite boîte!

Yokai impose une communication limitée entre les joueurs, alors que chaque joueur détient une partie de l'information à propos de la situation de jeu. Tout le sel du jeu consiste donc à parvenir à se faire comprendre pour parvenir à atteindre l'objectif collectif de la partie.

C'est un concept que l'on retrouve aussi dans Hanabi, un jeu d'Antoine Bauza (l'auteur de 7 Wonders et Tokaido, excusez du peu). Mais heureusement les expériences de jeu de Yokai et Hanabi sont très différentes.

Le principe du jeu - Le coeur du jeu, ce sont 16 cartes au centre de la table, placées en grille et face cachée. Ces 16 cartes représentent des Yokai, des esprits japonais. Il y en a quatre dans chacune des quatre couleurs différentes. Les cartes ont été mélangées avant la disposition. Donc, nous ne connaissons pas la disposition des Yokai, mais il y a de fortes chances qu'ils soient dispersés. Notre objectif est de les rassembler, c'est-à-dire que chaque couleur de Yokai doit se retrouver dans un seul groupe de cartes connectées entre elles.

Pour atteindre l'objectif, nous allons, au cours d'un tour de jeu:

  • Observer des cartes. Le joueur qui observe ne peut malheureusement pas communiquer ce qu'il a vu aux autres joueurs;
  • Déplacer une carte pour la reconnecter au reste du jeu ailleurs sur la grille. Le joueur qui déplace la carte va généralement tenter de passer une information implicite à travers son déplacement. Quelque chose du genre "je rapproche ces cartes parce qu'elles ont une couleur identique", ou "je les éloigne parce qu'elles sont différentes", mais sans pouvoir le dire explicitement.
  • Eventuellement donner un indice sur une carte Yokai, en posant une carte indice sur lui, parmi un ensemble limité de cartes indices. Le twist, c'est qu'une fois qu'une carte Yokai est recouverte d'un indice, elle ne peut plus bouger!

Au lieu de jouer son tour, un joueur peut annoncer qu'il pense que tous les esprits Yokai sont regroupés. L'annonce met fin à la partie: on vérifie le succès de l'objectif. Si on a gagné, on peut aussi calculer un score que l'on peut tenter d'améliorer lors d'une prochaine partie. Le jeu propose également plusieurs variantes pour corser la partie.

L'avis de NIM - Magnifique! Une idée simple, originale et très efficace!

Yokai parvient à contourner l'écueil classique des jeux de coopération: le joueur alpha. Dans certains jeux de coopération, un joueur peut s'approprier le contrôle de la partie et prendre les décision à la place de tous les autres joueurs. Dans Yokai, c'est impossible puisque les joueurs ne détiennent pas la même information à propos de la situation de jeu.

De plus, l'idée de calculer un score n'est pas aussi anodine qu'il y paraît, parce que le calcul est astucieux. Du coup, il est amusant de non seulement réussir l'objectif, mais aussi de tenter de maximiser le score de la partie en adaptant la stratégie.

Je pense que Yokai réussit une prouesse comparable à celle d'Hanabi, et c'est un sacré compliment de le dire.

Les raisons d'aimer

  • Une petite boîte de jeu, une règle toute simple, pour un très chouette jeu de coopération
  • L'idée d'avoir chacun une connaissance partielle du jeu et de chercher à la communiquer est très sympathique
  • Pas de joueur dominant qui prend toutes les décisions pour tout le monde: tous les joueurs sont sur le même pied d'égalité
  • Un calcul de score qui permet de chercher à s'améliorer quand on gagne
  • Des variantes pour enrichir et rendre le jeu plus difficile pour les experts

On pourra reprocher

  • Je vous préviens: il faut aussi un peu de mémoire pour ne pas "gaffer" en fin de partie.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Reportage photo

Consultez la photo de reportage de "Yokai". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Vos commentaires