Panier Mon panier
0

16/10/2014: Essen 2014: la grande fête des jeux de société

Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | Page suivante

Ludonaute

Parmi les plus belles sorties du salon, Colt Express fait clairement figure de leader. Il a tout ce qu'il faut pour lui assurer un joli succès: un matériel de folie (un petit train en 3D avec une loco et des wagons dans lesquels et sur lesquels on fait courir les meeples "bandits" pour ramasser un maximum de trésors sans se faire attraper par le shérif), un thème solidement ancré au jeu, une mécanique terriblement amusante, et une forte interaction entre les joueurs.

Le principe du jeu, c'est que chaque joueur possède un lot de cartes d'action pour déplacer son personnage d'un wagon à l'autre, le faire monter ou descendre, piller un passager, se défendre au poing contre un adversaire dans le même wagon ou encore tirer au révolver sur un adversaire dans un wagon voisin. Chaque tour de jeu consistera en une programmation d'une série d'actions (je fais immédiatement le parallèle avec l'excellent River Dragons de Roberto Fraga) par chaque joueur. Cette programmation se fait en empilant les cartes des joueurs, tantôt face visible ou cachée selon la consigne du tour de jeu. Une fois la programmation terminée, on fait défiler les cartes d'action et agir les personnages qui courent, pillent, échappent au shérif et se bagarrent dans le but d'amasser un maximum de trésors.

Colt Express en action

Colt Express en action

Colt Express en action

Christophe Raimbault, auteur du jeu, tient son bébé dans les mains, en compagnie de son fidèle risotto (le petit bonhomme bleu sur la boîte :-)

Sit Down

Comme quoi, faire un gros jeu n'est pas l'unique recette du succès sur le salon. L'éditeur Sit Down présentait une petite boîte de "Sushi Dice", un petit jeu tout simple, d'ambiance et rapidité, avec des dés et une sonnette.

Le jeu peut se pratiquer à 2 joueurs ou plus, mais dans tous les cas chaque tour de jeu est un duel entre deux des joueurs. Au centre de la table, une sonnette (qui symbolise la sonnette du passe plat dans une cuisine de restaurant), entourée de 3 commandes de plats de sushis. Chaque joueur, en lançant les dés, tente de reproduire une des commandes le plus rapidement possible. Entre deux lancers, le joueur peut mettre certains dés sur le côté et relancer les autres. Le premier qui parvient à reproduire une commande tape la sonnette et gagne la carte commande. Les dés tournent ensuite pour démarrer un nouveau duel.

La petite astuce géniale, c'est la face "beurk" qui a une double fonction. Quand un des deux joueurs en duel voit un beurk chez son adversaire, il crie "beurk" ce qui oblige son adversaire à recommencer sa recette... c'est-à-dire à relancer tous ses dés.

Mais ce n'est pas tout, car pendant ce temps, les autres joueurs observent le duel. Celui qui détecte simultanément un beurk chez les deux joueurs du duel crie "maté" pour mettre fin au duel.

Sushi Dice en action, une super ambiance.

Sushi Dice en action

Sushi Dice présenté par Alain Delhez, autrement dit monsieur "Plato", le fameux (et unique) magazine belge qui parle des jeux de société actuels.

Chez Mushroom Games, présentation de Time Masters, le jeu de "deck building" héritier de Dominion.

Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | Page suivante