Panier Mon panier
0

24/10/2017: Essen 2017: la grande fête des jeux de société

Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19

Le stand Djeco, qui présente ses jeux de société.

J'y ai découvert Niwa, un jeu de réflexion très malin et sans le moindre hasard, ce qui est un registre peu commun pour cet éditeur. On a le plaisir de profiter de son expérience esthétique.

Le but du jeu est d'amener une de vos geishas sur la base adverse. Mais pour déplacer une geisha, il faut "dépenser" l'anneau qui se trouve au plus haut sur sa tête, et traverser une ligne qui a la même couleur. L'anneau utilisé peut être posé sur la tête d'une autre geisha. Vous pouvez faire plusieurs déplacements en un seul tour, avec une seule geisha. Par contre, si vous êtes totalement bloqué, vous pouvez aussi transférer un anneau d'une tête à l'autre sans déplacer de geisha.

Le jeu se pratique sur un plateau modulaire. La version que vous voyez sur la photo est la configuration de base, mais la règle de jeu propose d'autres configurations qui modifient l'interaction entre les joueurs avec des couloirs et des goulots.



Sur le stand de l'éditeur japonais Oink, j'ai eu l'occasion de jouer à quelques-unes de ses petites boîtes magiques, toutes originales.

Nous en proposons déjà quelques-unes au magasin: Insider, Deep Sea Adventures et Fake Artist. D'autres rejoindront progressivement nos rayons.



Et puis on retrouve aussi des classiques sur le salon: comme les Echecs, qui se transmettent toujours aux jeunes générations. D'autant plus qu'en Belgique, le jeu est reconnu comme activité scolaire.

Et puis celui que je considère comme le roi des jeux: le jeu de Go, que je prends toujours le plus grand plaisir à contempler (même si j'y joue horriblement mal).

Voilà, ce fut un compte-rendu d'une bonne partie de mes expériences sur le salon. J'ai rencontré énormément plus de monde que ce que j'en ai photographié, et c'est d'ailleurs pour toutes ces rencontres que j'ai le plus grand plaisir de me rendre sur le salon d'Essen chaque année depuis 15 ans.

Merci d'être arrivé jusqu'à ce point final du reportage.

Ludiquement Vôtre,

Carine et Nicolas Maréchal



Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19