Panier Mon panier
0

24/10/2017: Essen 2017: la grande fête des jeux de société

Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | Page suivante

Chez Repos Prod, pas de doute, la nouveauté phare de l'année, c'est le jeu When I Dream!

Pour le mettre en avant, ils ont tout osé. Ils auraient pu, je ne sais pas moi, envoyer le jeu dans l'espace!? Quoi, ils l'ont déjà fait avant le salon? Bon alors, ils ont demandé à l'animateur de se mettre en pyjama et d'animer le jeu dans un lit. Et vous savez quoi? Ils l'ont vraiment fait!



Franchement, chapeau à l'animateur qui officie depuis plusieurs années comme animateur version "grandeur nature" pour Repos Prod. Il fait preuve d'un enthousiasme débordant et son poste d'animation est toujours bondé de monde.

Bon, When I Dream, je vous le résume rapidement. A chaque manche, un joueur est le rêveur. Facile à voir sur la photo: c'est lui qui est couché, avec un bandeau sur les yeux. Dans le vrai jeu, il n'est pas obligé de se coucher, mais il doit par contre bien mettre le bandeau (qui est fourni dans la boîte).

Les autres joueurs sont des esprits qui vont lui suggérer des mots pour lui fabriquer des rêves. Les esprits ont une contrainte: ils ne peuvent pas dire directement le mot correspondant au rêve, il ne peuvent que l'évoquer. Si le mot est poire, on peut dire "fruit", "soif", "William". Mais c'est sans compter les vilains esprits. Car certains joueurs sont les bons esprits qui tentent d'aider le rêveur, d'autres sont les mauvais esprits qui tentent de le tromper, et enfin les esprits neutres tentent d'équilibrer la balance entre les bons et les mauvais esprits en aidant ou au contraire en trompant le rêveur. Là, ça devient plus compliqué, et le rêveur arrive parfois à des conclusions très loufoques en interprétant les indices de façon totalement inattendue.

Un gros atout de When I Dream, c'est le fabuleux travail de réalisation du matériel et les superbes illustrations. Chaque carte du jeu représente deux mots, et à chaque fois il y a une illustration unique qui marie les deux mots. C'est un régal à contempler.



Derrière l'animation grandeur nature, ça grouille de tables où on peut pratiquer le jeu en taille normale.

Les animateurs sont aussi habillés en pyjama.

Repos Prod présente aussi le nouveau jeu Secrets, qui s'offre un espace de jeu rien que pour lui. C'est un espace plus calme, ce qui n'est pas mal du tout pour le savourer.

Secrets est un jeu signé Bruno Faidutti et Eric Lang. Et quand on sait que Bruno Faidutti est déjà l'auteur de Citadelles et Mascarade, on n'est peu surpris de découvrir que Secrets est un jeu à identité secrètes.



Dans Secrets, les joueurs reçoivent un rôle secret au début de la partie. Si vous êtes du KGB ou de la CIA, vous tenterez de faire gagner votre équipe en marquant collectivement le plus grand nombre de points de victoire. Ce n'est pas si simple puisque vous ne connaissez pas vos partenaires! A moins que vous ne soyez le grain de sable dans l'engrenage, le hippie, dont le but est tout l'inverse: il est contre le système, il joue seul et tente de gagner moins de points que n'importe quel autre joueur autour de la table. Si le hippie gagne, tous les autres joueurs ont perdu!

Pour jouer, vous allez recruter des agents, en choisissant des cartes qui les représentent. Les agents ont deux effets: ils rapportent des points de victoire, et ils permettent d'effectuer une action spéciale plus ou moins avantageuse. Quand vient votre tour, vous allez choisir un agent parmi deux piochés et le proposer à un autre joueur. Bien entendu, au début, vous ne savez pas encore si cet autre joueur est ami ou ennemi, mais progressivement, vous allez découvrir des personnalités ou en tout cas former des soupçons. Ce joueur à qui vous proposez la carte a deux choix: ou bien il l'accepte, gagne les points de victoire et réalise l'action (qu'elle lui plaise ou non), ou bien il la refuse, auquel cas c'est vous qui prenez la carte, et profitez de ses effets.

Les attitudes des joueurs face aux cartes offertes, et les effets des cartes vont progressivement vous permettre de cerner les identités. Mais il faut faire vite car la fin de la partie arrive souvent plus vite qu'on ne le pense.

Secrets est un jeu superbement bien ficelé, à la frontière des genres entre jeu de rôle, jeu de bluff, jeu de déduction, et jeu d'ambiance. C'est un cocktail qui devrait ravie les jeux de ce genre.



Bien entendu, 7 Wonders reste le jeu phare de Repos Prod (aux côtés de Time's up!, que l'éditeur n'a plus vraiment besoin de présenter, tant il est devenu un classique), et une grande part de l'espace Repos Prod lui reste dédié. Les tables sont archi-combles et ne désemplissent jamais.

7 Wonders

7 Wonders

7 Wonders

Sur une tablette toute discrète, j'ai pu essayer une partie de la version digitale de 7 Wonders, encore en beta à l'heure où j'écris ces lignes. On peut jouer contre des vrais joueurs ou contre une intelligence artificielle. Comme vous le voyez sur la photo, ce n'est pas uniquement un jeu pour tablettes Apple, il est aussi prévu pour tablettes Android.

Petit clin d'oeil rigolo, on pouvait tenter sa chance sur une grue pour gagner des récompenses!

Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | Page suivante