Panier Mon panier
0

24/10/2017: Essen 2017: la grande fête des jeux de société

Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | Page suivante

Sur le stand Art of Games, Vincent Sélenne présente sa création DAR, un titre étrange que l'on comprend mieux quand on plisse les yeux pour lire le sous-titre: Divide And Rule :-)

Et on peut dire qu'avec le titre, tout est pratiquement dit...



DAR est un jeu de réflexion, pour 2 à 4 joueurs.

A son tour, un joueur glisse les deux baguettes en bois à l'horizontale et à la verticale pour diviser le territoire de jeu en 4 zones selon sa convenance. Dans chacune des 4 zones, si le joueur est majoritaire ou égalité par rapport à n'importe quel autre joueur, il peut ajouter une pierre. Le but du jeu est de contrôler un maximum des 9 régions de 3x3 cases dessinées sur le plateau.



DAR, chez Art of Games

A noter que Vincent Sélenne viendra présenter DAR sur le Festival Jeux de NIM de ce dimanche 5 novembre.



Avalam, chez Art of Games

Le stand Jeux Opla

Jeux Opla, que l'on connaît d'habitude pour ses jeux très "nature", s'est offert un petit délire visuel avec Apocalypse au zoo de Carson City. Un vrai délire pour se faire plaisir, en se disant que des illustrations aussi peu "convenues" allaient polariser le public et probablement en éloigner une partie d'un jeu qui est fondamentalement très bon. A sa grande surprise, l'effet contraire s'est produit. Les retours sont plus qu'enthousiastes. L'histoire ne nous dira pas si l'esthétisme en aura rebuté certains, mais en tout cas on sait qu'il en aura attiré beaucoup. Le jeu connaît un succès inattendu.

Chez Jeux de NIM, nous présentons déjà le jeu depuis quelques temps, et nous pouvons confirmer cette tendance. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le thème horreur/zombie amuse beaucoup. A noter que quand je dis horreur/zombie, on est dans le registre du second degré, il n'y a rien de vraiment horrifiant dans les illustrations.



Le principe du jeu est tout simple. A votre tour, vous avez deux choix possibles: soit vous amenez un nouveau chasseur sur l'aire de jeu, soit vous en déplacez un déjà présent. En se déplaçant, les chasseurs dégomment les zombies et vous font marquer des points. Un chasseur peut aussi dégommer un chasseur moins puissant. Parfois, un chasseur se fera mordre par un zombie (on le découvre en retournant la carte, il y en a 4 en tout) et deviendra lui-même un mutant. Dans ce cas, il reste en jeu mais n'appartient plus au joueur, et il peut se faire attraper comme n'importe quel autre zombie.

En dégommant les zombies, on enlève des cartes. Comme chaque emplacement du jeu contient deux cartes, au bout d'un moment, des trous apparaissent, des trous qui vont créer des fractures, des îles et des couloirs d'embuscade.

En bref, nous avons un jeu de positionnement et de capture très malin et très interactif, tout ça dans une toute petite boîte super originale. Un grand jeu dans une petite boîte!



Les éditeurs asiatiques sont de plus en plus présents sur le salon, pour le grand bonheur des geeks!

Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | Page suivante