Panier Mon panier
0

Manilla

Galerie photo | L'avis de NIM | Télécharger la règle de jeu complète | Reportage photo | Autres jeux à voir | Liens utiles | Commentaires

Marchand clandestin entre les Philippines et le continent asiatique, lancez des paris audacieux sur la livraison des marchandises et gérez au mieux le cours des marchandises sur le marché.

Un jeu de Franz-Benno Delonge,
illustré par Victor Boden,
édité par Zoch (2005)

Bruno Faidutti (FRANCE)
Jeu de l'année (2005)
Deutscher Spiele Preis (ALLEMAGNE)
3ème prix (2005)
Jeu de l'Année (FRANCE)
Finaliste (2006)
Cote cœur joueurs:postez un avis
Joueurs:3 - 5
Âge:à partir de 10 ans
Durée:Moyen (<60 min)
Public:un jeune ado (8-12 ans)
un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de pari et de gestion
Thèmes:Asie
Bateaux
Marché / Bourse
Transport marin
 
Complexité:   complexe
Réflexion:    
Stratégie:    
Interactivité:    
Convivialité:   animé
Contrôle:    
Thème:    
Graphisme:   joli graphisme
Matériel:   excellent matériel
 
Top Jeux de société pour jouer en famille
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
 
Autres sélections:Jeux de société - pour joueurs passionnés
Jeux de société - pour un jeune ado (8-12 ans)
Jeux de société - pour un ado (12-16 ans)
Jeux de société - les plus beaux

Galerie photo


Les joueurs parient sur le succès ou l'échec de la livraison des cargaison de marchandises par bateau. Ils peuvent influencer la progression des bateaux, les faire attaquer par les pirates, parier sur la bonne arrivée des cargaisons, sur le nombre de bateaux qui réussiront ou échoueront la traversée.

L'avis de NIM

Jouer à Manilla, c'est savourer un jeu d'ambiance qui combine:

  • La tension d'un jeu d'enchère: gagner les enchères est primordial pour obtenir le rôle de capitaine de la traversée. C'est le capitaine qui choisit les cargaisons qui doivent être transportées, et qui influence les chances de réussite de l'expédition. C'est aussi le capitaine qui peut acheter des actions qui lui permettront de s'enrichir sur le marché noir.
  • L'ambiance d'un jeu de casino: les joueurs parient sur le succès ou l'échec des livraisons de cargaisons, ils peuvent financer des attaques pirates, parier sur les bateaux qui arrivent à quai ou se rendent au chantier naval pour réparation, ou enfin engagent des assurances pour payer les réparations. Ce sont des paris à information croissante: au début de manche, les paris sont plus risqués, mais au fur et à mesure de la progression des bateaux, les joueurs disposent de plus d'information sur les chances de succès. Malheureusement, plus les bateaux avancent, plus les possibilités de paris se font rares, c'est ce qui oblige les joueurs à prendre un maximum de risques.

Pour notre bonheur, Manilla est édité par Zoch qui reste fidèle à sa tradition de qualité optimale de présentation des jeux: des jolies illustrations de la boîte et du plateau, des bateaux et des jetons de paris en bois, des magnifiques pièces (pesos). Comme d'habitude: la perfection de la présentation est au rendez-vous.

Du côté du plaisir ludique, c'est bien sûr une question de goût. Pour aimer Manilla, il faut aimer l'ambiance, il faut aimer le risque et flamber. Moi, ma nature dans ce genre de jeu, c'est d'être flambeur. Souvent, j'arrive à prendre le contrôle de la partie et faire progresser la valeur des marchandises qui m'intéressent, mais le privilège du contrôle se paie cher aux enchères, ce qui fait que je perds régulièrement par manque d'argent en fin de partie.

C'est bien de là que vient la finesse du jeu: anticiper la valeur d'une enchère, payer le juste prix, c'est-à-dire ne pas laisser partir le rôle de capitaine pour trop peu à un adversaire, mais ne pas non plus l'arracher pour trop cher. Manilla n'est donc pas simplement un jeu très facile qui se gagne par hasard, il faut un sens de la gestion de prise de risque nécessaire pour gagner la partie.

Manilla peut se jouer de 3 à 5 joueurs, mais le plus savoureux est d'y jouer à 4 ou 5 pour un maximum d'ambiance.

Les raisons d'aimer

  • Le matériel somptueux, signé par Zoch.
  • Les enchères qui sont à la base de toute la finesse du jeu. Avec la pratique, on s'aperçoit que ce jeu est "fun" mais pas du tout aussi aléatoire qu'il n'y paraît.
  • L'ambiance "casino" lors de la progression des bateaux: on y mesure le profil des joueurs: les audacieux (gros risque, gros gain potentiel) et les prudents (faible risque, faible gain potentiel).

On pourra reprocher

  • Un a priori contre le hasard et l'ambiance casino? C'est une question de goût.
  • La possible longueur de la partie (jusqu'à 90 minutes à 5 joueurs) s'il n'y a pas de volonté dominante pour faire progresser le cours des marchandises (durée "normale": +/- 60 minutes).

Télécharger la règle de jeu complète

Document: une règle du jeu résumée par Jeux de NIM
(Tous les droits du jeu et de la règle originale sont la propriété de Zoch mondialement, Gigamic en France et Fairplay en Belgique)

Téléchargement:

Consigne de fabrication et d'utilisation: Imprimer le document sur feuille A4.

Avertissement: Ce document est mis à votre disposition gratuitement par Jeux de NIM pour un usage exclusivement privé. Toute autre utilisation (incluant entre autre la vente, l’offre conjointe à une vente, la distribution lors de manifestations publiques) est interdite sans l’accord écrit de Jeux de NIM - NIMCONSULT S.P.R.L. Les illustrations de ce document qui sont reprises des illustrations ou des éléments du jeu sont et restent la propriété de leurs propriétaires. Le jeu, la règle du jeu originale et les illustrations du jeu sont la propriété des auteurs, illustrateurs, éditeurs et distributeurs respectifs.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Reportage photo

Consultez les 31 photos de reportage de "Manilla". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Liens utiles

 

Vos commentaires

Micheldico (non connecté)

posté le 01/03/2014 00:43:10

Jeu que nous venons de découvrir à une soirée jeux de société.
C'est un jeu prenant avec une multitude de coup mêlant stratégie et chance!