Panier Mon panier
0
Panier

Piratoons

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires

Pour s'aventurer en mer et écrire la légende des plus grands pirates, vous devrez d'abord équiper votre bâteau! C'est exactement ce que propose le jeu Piratoons, chaque joueur est un aspirant pirate de légende et chacun va devoir agrandir son bâteau et l'équiper de manière appropriée. Le vainqueur sera celui qui aura construit le meilleur bâteau: grand, rapide et bien équipé.

Un jeu de Olivier Grégoire, Thibaut Quintens,
illustré par Amandine Flahau, Antoine Petit, Nina Clauzel,
édité par Act in Games (2015)

Joker (BELGIQUE)
Finaliste Catégorie Familles (2015)
Prix:35.00 €
Disponibilité:En stock
Votre avantage:❤ 17 points de fidélité (explication)
Ajouter au panier
Cote cœur de NIM:
Cote cœur joueurs: (5 avis)
Joueurs:2 - 4
Âge:à partir de 8 ans
Durée:Moyen (<60 min)
Public:un jeune ado (8-12 ans)
un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu d'enchères et de construction
Thèmes:Bateaux
Pirates
 
Complexité:    
Réflexion:   concentré
Stratégie:    
Interactivité:   interactif
Convivialité:    
Contrôle:    
Thème:    
Graphisme:   admirable graphisme
Matériel:   excellent matériel
 
Top Jeux de société pour jouer en famille
Top Jeux de société pour un jeune ado (8-12 ans)
Top Jeux de société pour un ado (12-16 ans)
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société les plus beaux

Galerie photo


Une couverture haute en couleur


La boîte de jeu est pleins à craquer de matériel. Remarquez les segments verticaux qui permettent d'agrandir les bâteaux pirates et les tuiles qui permettent de les aménager: celui qui aura le mieux agrandi et équipé son bâteau gagnera la partie!

L'avis de NIM

Piratoons est un jeu de stratégie familial imaginé par deux personnages belges bien connus du monde du jeu:

  • Olivier Grégoire est connu pour ses chroniques ludiques à la radio (et parfois à la télé) qui couvrent intelligemment les événements et nouveautés du monde du jeu de société contemporain. Il est aussi actif dans le monde ludothécaire belge.
  • Thibaut Quintens s'est fait connaître d'une façon très originale en tant que "voya-joueur": il a entamé un périple de 2 ans à travers le monde, en utilisant le jeu comme moyen de communication universel. Pour avoir assisté à ses conférences, je peux vous assurer qu'on pourrait l'écouter parler de son aventure pendant plusieurs heures d'affilée sans voir le temps passer.

Le principe du jeu - Parmi les légendes qui promettent gloire et richesses, la légende de la Dent du Pélican fait rêver tous les pirates dignes de ce nom. Chaque joueur va tenter de monter le bâteau le plus grand, le plus rapide, le mieux armé, et recruter le meilleur équipage pour affronter cette légende.

Au début de la partie, chaque joueur reçoit un minuscule bâteau composé de deux segments: une proue et une poupe, une petite poignée de pièces, et quelques meeples (figurines en bois) de pirates en charge de l'équipement et du recrutement du bâteau.

Le but du jeu sera d'agrandir le bâteau (en ajoutant des segments entre la proue et la poupe) et de l'équiper en ajoutant des membres d'équipage, des voiles et divers aménagements pour les hublots, sabords et fenêtres répartis sur la coque du bâteau.

Le tour de jeu comprend deux moments forts.

Le premier moment fort est celui de l'action, lors de l'ouverture du coffre à équipements. Grâce à une préparation géniale en sandwich entre deux plateaux, les joueurs découvrent simultanément les segments de bâteaux et les équipements disponibles aux enchères pour ce tour de jeu. Au top départ, on retourne un sablier et chaque joueur dépose un ou plusieurs meeples sur les tuiles qu'il souhaite gagner. En fait, toutes les tuiles sont offertes au plus offrant. Il y a donc autant d'enchères que de tuiles... mais tout se déroule en simultané et le temps d'un court sablier! Chaque joueur peut poser ses meeples, jusqu'à ce que n'importe quel joueur décide de crier "stop!".

Une fois le temps écoulé, les résultats des enchères sont évalués, chaque joueur prend le matériel gagné et agrandit ou équipe son bâteau.

Le deuxième moment fort est celui de la réflexion... et du bluff, lors d'une mise à poing fermé pour gagner (éventuellement) une tuile supplémentaire parmi celles qui n'ont pas été gagnées au cours de la première phase.

J'oubliais un petit détail vicieux: dans les enchères ou les mises à poing fermé, les montants identiques sont annulés!

En fin de partie, les joueurs vont évaluer leur bâteau: récompense pour le plus gros bâteau, pour le plus rapide (avec le plus de voilure), bonus pour les équipements ou combinaisons d'équipements, mais attention au malus pour les constructions incohérentes (les segments de bâteau qui ne s'assemblent pas proprement) et pour les zones non équipées (inutile de construire un énorme bâteau si vous ne l'équipez pas, à vous de trouver le bon compromis).

Le verdict - Pour une première réalisation, Piratoons est une réussite éblouissante, grâce à de nombreux atouts:

  • Malgré un nom qui pourrait laisser imaginer un jeu plutôt délirant, Piratoons est un jeu riche et intelligent, qui parvient à réunir de nombreux mécanismes tout en restant fluide: enchères en simultané et contre le temps, mises à poings fermés, placement et connexion de tuiles, prises de majorité.
  • Malgré la richesse du jeu, les règles de Piratoons sont simples, intuitives et d'une grande fluidité. On peut facilement l'expliquer à des amis pour leur faire découvrir le jeu, et on peut y jouer en famille avec des enfants à partir de 8 à 10 ans.
  • On ne s'ennuie pas une seconde avec Piratoons, car tous les mécanismes sont simultanés: on joue donc en permanence et on ne doit jamais attendre son tour. C'est ce qui explique que l'on a l'impression de faire des tas de choses sur une durée de jeu finalement limitée.
  • La réalisation est parfaite point de vue graphisme et matériel de jeu. Les illustrations sont joyeuses et très lisibles. Les éléments du jeu s'assemblent pour former des bâteaux pirates du plus bel effet.
  • Le prix est raisonnable pour une boîte qui n'est pas surdimensionnée mais qui est pleine à craquer de matériel de jeu.

Les raisons d'aimer

  • Un jeu malin mais très accessible et très fluide
  • Un jeu riche en action dans lequel on joue à chaque instant
  • Une très grande interaction, en particulier avec les mises/enchères égales qui s'annulent
  • Un thème sympathique et bien exploité
  • Un graphisme et un matériel parfaits

On pourra reprocher

  • Les mises à poing fermés peuvent jouer de vilains tours aux joueurs qui ont la malchance de toujours proposer des mises identiques...

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

rolft

posté le 16/03/2016

Contre-nature

Mélange contre-nature entre un jeu de comptable à la Feld et un jeu de rapidité. L'inconvénient que j'avais déjà expérimenté dans l'un ou l'autre jeu de ce genre (Poisson frais de Queen Games par exemple, autrement plus fluide) , c'est que souvent certains joueurs ont tendance à privilégier la rapidité plutôt que la réflexion. Du coup tout le monde y va au petit bonheur la chance et à l'instinct tant il y a de paramètres à prendre en compte.

Personnellement, j'ai gagné quelques fois en me concentrant uniquement sur une manière de scorer.

Défaut ultime du jeu à mes yeux: l'explication des règles avec les 36 manières de scorer et le comptage des points est plus long que le jeu en lui-même.

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

mtruchon

posté le 06/01/2016

Le plus rapide l'emporte

Dès le départ, en lisant les règlements, j'ai été emballée par Piratoons.

Puis, des amis sont venus. En jouant, nous avons découvert que certaines règles étaient un peu difficile à appliquer en pratique (si quelqu'un fait tomber le pion d'un autre joueur, il cesse de piller le butin pour ce tour, mais nous ne savions jamais qui avait fait tomber ledit pion).

Nous avons également trouvé que le système de points était vraiment mal balancé. Les connexions valent beaucoup trop de points !

À l'avenir, nous ajusterons le système de comptabilisation des points et... aurons probablement plus de plaisir ! Le jeu est très agréable, mais manque de finalisation.

Il y avait également la phase d'enchère que nous n'avons à peu près jamais faite parce que toute les pièces étaient prises dans le pillage du butin.

Je le conseille néanmoins, quoiqu'on m'a dit que dans le même genre, Galaxy Trucker était mieux.

Nombre de parties: une partie jouée (1)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

metitloup

posté le 12/03/2015

Une jolie découverte

Voilà une jolie découverte que ce petit jeu bien lourd (en poids). Assez facile à prendre en mains, il regorge de mécanismes permettant la fourberie. Première impression après une partie à deux joueurs....qu'est ce que ça doit être drôle à 4... Les calculs pour scorer doivent s'opérer de manière assez rapide. Le principe de tout le monde joue en même temps n'offre pas beaucoup de temps morts et les parties ne durent pas des heures...ce qui fait qu'on peut les enchainer. Un très bon jeu à la portée de tous.

Nombre de parties: une partie jouée (1)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Ludodav

posté le 01/03/2017

Cote cœur:

Altar

posté le 13/12/2016

Cote cœur:

Reportage photo

Consultez les 45 photos de reportage de "Piratoons". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires