Panier Mon panier
0

Sagrada

Galerie photo | | Avis des joueurs | Autres jeux à voir | Liens utiles | Commentaires

Vous êtes un artiste en concurrence avec d’autres artistes pour créer le plus beau vitrail de la Sagrada Familia. Vos pièces de verre sont représentées par des dés, qui ont une couleur et une nuance - indiquées par les valeurs sur les dés (plus la valeur est faible, plus la nuance est claire). À chaque tour, les joueurs se relaient à partir d’un pool de dés et placent ces dés sur leur fenêtre. Les joueurs doivent les placer dans les limites de couleur et d’ombre sur leur carte de fenêtre sans ne jamais avoir des dés adjacents de la même couleur ou valeur. Après 10 rounds, les joueurs marquent des points en fonction d’objectifs publics et privés - l’artisan le mieux noté est le gagnant!

Un jeu de Adrian Adamescu, Daryl Andrews,
illustré par Adrian Adamescu, Daryl Andrews, Peter Wocken,
édité par Matagot (2018)

Prix:40.00 €
Disponibilité:En stock
Votre avantage:❤ 20 points de fidélité (explication)
Ajouter au panier
Cote cœur joueurs: (2 avis)
Joueurs:1 - 4
Âge:à partir de 8 ans
Durée:Moyen (<60 min)
Public:un jeune ado (8-12 ans)
un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de placement et d'optimisation
Thèmes:Art
Basilique
Espagne
Vitraux
 
Complexité:    
Réflexion:   concentré
Stratégie:    
Interactivité:    
Convivialité: calme  
Contrôle:    
Thème:    
Graphisme:   joli graphisme
Matériel:   bon matériel
 
Top Jeux de société pour jouer en famille
Top Jeux de société pour un ado (12-16 ans)
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société pour 2 joueurs
 
Autres sélections:Jeux de société - pour un jeune ado (8-12 ans)
Jeux de société - de stratégie
Jeux de société - les plus beaux

Galerie photo


(Source: Pinterest)

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

rolft TOP 10 CONTRIBUTEURS

116 avis - 116 notes - 2ème contributeur
posté le 07/01/2019

Renouvelable à l'infini

Dans la lignée d’Azul, il va falloir optimiser un tableau personnel en fonction de certains critères.

A Sagrada, ce seront des dés colorés qu’il faudra placer. Il n’y a pas de redite car Sagrada va beaucoup plus loin qu’Azul et les casse-têtes qu’il propose sont vraiment prenants. La toute bonne idée est que les défis proposés changent à chaque partie. Certes, on n’est plus vraiment dans un jeu de société selon mes critères car chacun est la plupart du temps vissé à son plateau personnel, mais l’interaction n’est pas ce qu’on lui demande.

Pour le public visé, je le trouve exceptionnel et avec sa relative facile prise en main et sa rejouabilité quasi infinie, il procurera de nombreuses heures de plaisir et de réflexion au plus grand nombre.

Nombre de parties: une partie jouée (1)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

mtruchon TOP 10 CONTRIBUTEURS

59 avis - 59 notes - 4ème contributeur
posté le 01/09/2019

Un bon jeu de placement

Si vous aimez les jeux où le but est de placer optimalement vos pièces sur un plateau (dans le genre Kingdomino, Azul, Tiny Towns...), vous aimerez sans doute Sagrada. Le jeu est visuellement magnifique, les règles sont juste assez complexes pour que le jeu soit stratégique, mais juste assez simple pour que vous n'ayez pas besoin de beaucoup de temps pour les expliquer. Ce n'est pas un jeu au cours duquel les joueurs interagissent énormément ensemble.

Dans ce jeu, chaque joueur doit placer des dés colorés sur son plateau . De prime abord, on note que chaque joueur a son propre plateau et qu'il y a plusieurs niveaux de difficulté pour les différents plateaux. À l'intérieur d'une même partie, un joueur pourrait donc avoir un plateau de niveau 3, tandis que son adversaire a un plateau de niveau 5. Par contre, plus le plateau est difficile, plus on a la possibilité d'utiliser les pouvoirs, qui permettent de contourner les contraintes.

Ensuite, on doit choisir astucieusement les dés selon deux variantes: la couleur et la valeur numérique. En effet, certaines contraintes doivent être respectées, puisque certains espaces du plateau sont réservés pour une couleur ou une valeur précise. L'autre difficulté qu'il y a est qu'on ne peut placer, par exemple, deux dés verts côte à côte, ou encore deux dés ayant la même valeur. C'est d'ailleurs là que les cartes "triche" (ou "pouvoir") sont utiles: elles permettent d'ignore une contrainte le temps d'un placement de dé.

Enfin, la comptabilisation des points se fait différemment chaque partie puisqu'on pige en début de partie les trois paramètres qui indiquent comment calculer les points. L'avantage est donc qu'on ne peut pas répéter ad vitam eternam la même stratégie chaque fois qu'on joue!

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Autres jeux à voir

Liens utiles

 

Vos commentaires