Panier Mon panier
0

29/01/2005: Reportage de la 16ème soirée Jeux de NIM

60 joueurs ont participé à la première soirée Jeux de NIM de l'année 2005, ce qui nous a fait plaisir car deux semaines plus tôt, nous avions déjà accueilli plus de 100 joueurs à la journée multi-jeux.

Pour cette soirée, il y avait 4 jeux à l'affiche: Himalaya, Drôles de zèbres, Mare polare et Schotten-totten. Désormais, nous avons décidé de proposer les jeux du mois à un prix préférentiel pour les participants de la soirée.

Himalaya fait partie de mes chouchous du moment. La règle du jeu fait d'abord penser à un gros jeu (tours en plusieurs phases, objectifs multiples), mais en pratique Himalaya coule de source.

Himalaya contient à la fois des aspects stratégiques (la gestion des influences commerciales, politiques et religieuses) et des aspects tactiques (la programmation des déplacements des caravaniers en fonction des richesses sur le plateau et de la concurrence des autres caravaniers).

Etonnement, l'auteur du jeu Régis Bonnessée avait choisi un autre thème avant que Guillaume Blossier ne suggère celui-ci. Ce qui est étonnant, c'est que le thème himalayen colle particulièrement bien au jeu et lui donne une atmosphère asiatique agréable.

Drôles de zèbres est un jeu de placement pour deux joueurs dont le thème loufoque cache une grande intelligence.

La mécanique est toute simple: chacun son tour, on place un animal dans un enclos situé dans la même rangée que le gardien de la réserve, puis on déplace le gardien de la réserve.

Le jeu ne contient aucun hasard: c'est un véritable jeu de réflexion. Grâce au thème, l'auteur Bruno Cathala a introduit quelques subtilités de placement: le lion fait peur aux gazelles et aux zèbres mais pas aux éléphants; le crocodile traverse la rivière pour attraper les gazelles, mais les gazelles sont plus rapides et sautent sur l'autre rive.

Et voilà, c'est simple, beau et malin. Drôles de zèbres est abordable par tous les profils de joueurs, adultes et enfants.

Lors d'une fête de l'éditeur Asmodee en décembre 2004, nous avons reçu un plateau de jeu inédit que nous présentons aux soirées.



Mare polare est un jeu de Roberto Fraga, que l'on aurait envie de qualifier d'inventeur-auteur plutôt que simplement auteur. Chacun de ses jeux contient un petit truc, un petit grain de folie qui font sa signature. En plus Roberto Fraga se taille une réputation qui lui permet de se faire éditer par des éditeurs de prestige, tel Selecta qui habille ses inventions de beau matériel avec des tuiles en carton épais, bois coloré, sac de toile et miroir.

Mare polare est un jeu pour enfants, mais je dois bien avouer prendre du plaisir à les accompagner tellement il est beau et agréable.

Comme Drôles de zèbres, Schotten-totten est un jeu pour deux joueurs, tout simple et intelligent.

Celui-ci est signé Reiner Knizia, prolifique auteur allemand, réputé pour inventer des mécaniques d'horlogerie pour les jeux de société. C'est un auteur capable de créer les plus gros des jeux comme les plus simples.

Au rayon des gros jeux, Tigre et Euphrate est souvent considéré comme la Rolls Royce des jeux de société contemporains. Nous le présenterons prochainement chez Jeux de NIM.

Au niveau intermédiaire, nous connaissons $DurchDieWuste aux soirées Jeux de NIM. Il y a aussi "Médici", un jeu d'enchère fraîchement réédité que j'espère pouvoir essayer et vous présenter prochainement.

Au rayon des plus petits jeux, nous connaissons aussi Camelot, le jeu de chevaliers, et le petit nouveau Schotten-totten.

Ce ne sont que quelques exemples parmi les centaines de jeux que produit Reiner Knizia.