Panier Mon panier
0

23/10/2010: Essen 2010: la grande fête des jeux de société

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | Page suivante

Asmodee

La tradition semble installée, Asmodee (l'éditeur/distributeur français dont l'activité s'étend largement dans l'Europe) se réunit avec ses éditeurs partenaires sur un énorme stand à l'entrée-même du salon.

C'est un régal pour les visiteurs francophones, puisque l'on y retrouve plein d'auteurs et illustrateurs de jeux que l'on a l'habitude de vous présenter. Je dois avouer qu'Essen, c'est un salon aux mille occasions de "papoter", et que derrière ça je dois presque courir pour parcourir toutes les allées du salon, découvrir la plupart des nouveautés et vous ramener ce reportage.

Je n'ai pas vu de nouveauté Essen chez Asmodee même. Je mentionne malgré tout Dobble, un petit jeu de cartes dans une boîte ronde qui fait un carton chez nous, en petit cadeau pour les anniversaires. L'idée de Dobble, c'est que chaque carte représente divers objet, et chaque paire quelconque de cartes contient un et un seul objet en commun. A partir de là, Dobble propose plusieurs règles de jeux toujours basées sur l'observation-rapidité.

On retrouve bien entendu les grands classiques d'Asmodee: Jungle speed, Perudo etc.

Dobble, le jeu d'observation-rapidité, en action.

Repos Prod

Repos Prod, l'éditeur belge, avait toutes les raisons d'être à la fête grâce à...

7 Wonders

7 Wonders, c'est un nouveau jeu d'Antoine Bauza, et le nouveau "bébé" de Repos Prod.

L'histoire d'amour a démarré en coup de coeur au cours du salon d'Essen 2009, par les responsables de Repos Prod à l'égard du proto déjà bien développé d'Antoine. Le développement s'est poursuivi à une vitesse fulgurante. Le brillantissime Miguel Coimbra est contacté pour réaliser les graphismes. Le résultat est... une merveille! (pas étonnant pour un jeu sur les 7 merveilles du monde).

Les joueurs des soirées Jeux de NIM se rappellent la découverte du proto de 7 Wonders, déjà bien rôdé, à la soirée Jeux de NIM de juin 2010.

Sortie officielle sur le salon d'Essen 2010. Le carnet de précommande est plein: 777 réservations (un clin d'oeil pour un jeu obnubilé par le chiffre 7). Pendant tout le salon, les joueurs viennent retirer leur commande, et les tables de démonstration sont archibondées. Le jeu reçoit le vote enthousiaste des joueurs sur le classement Fairplay (le classement du "buzz" en direct sur le salon), et termine en tête du classement en terme de votes de satisfaction.

Chez Jeux de NIM, on croit aussi beaucoup au succès de 7 Wonders, car il a le potentiel de plaire à un large public amateur de jeux qui sont à la fois très beaux, malins, tactiques, hautement renouvelables, et jouables de 2 à 7 joueurs... C'est ce qu'on appelle avoir une main pleine d'atouts!

Venons-en au principe du jeu. Une partie de 7 Wonders se déroule en 3 périodes, au cours desquelles chaque joueur développe sa civilisation autour d'une des 7 merveilles du monde: production de ressources, relations commerciales et suprématie militaire sont les modes de développement du jeu. L'objectif est d'accumuler un maximum de points de victoire grâce au développement sur ces différents axes de jeu.

La mécanique du tour de jeu est extrêmement simple. Au début de chaque âge, chaque joueur reçoit une main de 7 cartes. Chaque joueur choisit secrètement une de ses cartes puis la construit. Les 6 cartes restantes sont passées au joueur suivant. Chaque joueur choisit une nouvelle carte parmi celles reçues de son voisin et la construit, puis passe le reste à son voisin... et ainsi de suite pendant 6 tours (la 7ème carte sera défaussée).

Entre chaque âge, des points de victoire sont gagnés en fonction des suprématies militaires. En fin de partie, le décompte final est réalisé en fonction des suprématies militaires finales, trésors et bâtiments construits, et développement des merveilles.

Ce n'est (presque) pas plus compliqué que ça, et ça marche fichtrement bien!

7 Wonders: la couv'

7 Wonders en action

7 Wonders: le matériel en vrac

7 Wonders: une brève idée des qualités esthétiques du jeu, voici les 7 plateaux

Il manque de repère sur la photo, mais sachez que cette boîte de 7 Wonders mesure un bon mètre de côté.

7 Wonders en action

7 Wonders en action, et présenté avec beaucoup de charme.

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | Page suivante