Panier Mon panier
0

Amazonas

Galerie photo | L'avis de NIM | Reportage photo | Autres jeux à voir | Liens utiles | Commentaires

Dans la région amazonienne, vous traversez la forêt et le fleuve dans le but de rejoindre 4 points secrets sur la carte et de collecter un maximum d'espèces rares au cours de l'exploration. Vous devez vous méfier des animaux sauvages, des feux de forêts et des singes voleurs. Parfois, un indien vous aide à trouver votre chemin et éviter les pièges qui pullulent dans la région. Le joueur qui aura accompli un maximum d'objectifs remportera la partie!

Un jeu de Stefan Dorra,
illustré par Claus Stephan,
édité par Kosmos (2005)

Cote cœur joueurs:postez un avis
Joueurs:3 - 4
Âge:à partir de 10 ans
Durée:Moyen (<60 min)
Public:un jeune ado (8-12 ans)
un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de placement et de gestion
Thèmes:Amérique
Animaux
Colonisation
Exploration
 
Complexité:    
Réflexion:    
Stratégie:    
Interactivité:    
Convivialité: calme  
Contrôle:    
Thème:    
Graphisme: graphisme passable  
Matériel:   bon matériel
 
Sélections:Jeux de société - pour un jeune ado (8-12 ans)
Jeux de société - pour un ado (12-16 ans)
Jeux de société - pour un adulte (16 ans et +)

Galerie photo


Une vue d'ensemble du superbe matériel de jeu. Le plateau représente des villages dans la jungle, reliés par des voies terrestres et maritimes. Les joueurs installent des huttes dans les villages, de proche en proche (au fur et à mesure de l'exploration) et reçoivent en récompense des espèces rares (orchidées, caméléons, papillons, perroquets, poissons). Le coût d'installation des huttes est variable selon les villages et selon l'ordre dans lequel les joueurs s'installent (dans chaque village, les places coûtent de plus en plus cher au fur et à mesure que les joueurs s'installent). Les joueurs gagnent des points de victoire en collectionnant les espèces rares, gagnent un bonus s'ils parviennent à gagner une carte de chaque espèce, ainsi que s'ils parviennent à relier 4 villages définis par un contrat qu'ils reçoivent secrètement en début de partie.

L'avis de NIM

Amazonas capitalise dans la famille des jeux de "collection/construction", dont les jeux de la collection des Aventuriers du rail sont les chefs de file.

Dans Amazonas, les joueurs doivent collectionner des espèces rares indigènes pour gagner un maximum de points de victoire en fin de partie. Pour découvrir ces espèces rares, il faut se déployer dans la jungle en installant des camps de proche en proche dans les villages. Chaque village où l'on s'installe donne l'opportunité de gagner une espèce rare, qui rapporte des nouveaux revenus au cours de la partie, et des points de victoire en fin de partie.

Les places dans les villages sont limitées et l'installation d'un camp coûte de plus en plus cher. Les joueurs sont donc en course permanente pour se déployer.

Les joueurs ont aussi un objectif secret de liaison entre plusieurs villages sur la carte, qu'ils doivent satisfaire avant la fin de la partie pour éviter une pénalité.

Les points intéressants d'Amazonas sont:

  • Une phase "d'événement": l'idée est bien vue. Un événement influence tous les joueurs au début de chaque tour, positivement ou négativement. Chacun doit agir en fonction: adapter sa programmation, changer sa route dans la jungle.
  • Une phase de "programmation": les joueurs choisissent une carte simultanément et secrètement. La carte détermine l'ordre du tour et le calcul des gains du joueur.
  • Une phase de "déploiement": on peut installer autant de camps dans la jungle qu'on le souhaite, pour autant que l'on ait les moyens. Mais le jeu décourage l'accumulation des gains. Donc en général, on construit peu et au plus pressé.
  • La construction des camps n'est pas la fin du jeu en soi, mais uniquement un moyen. Les joueurs qui installent des camps dans la jungle y collectent des espèces rares, qui rapporteront des points en fin de partie, selon l'ampleur de la collection.

Les raisons d'aimer

  • L'élégance du matériel et des illustrations.
  • La simplicité et la fluidité de l'ensemble.
  • La gestion des cartes de programmation pour la détermination des gains.

On pourra reprocher

  • La faible lisibilité des routes fluviales.
  • L'interaction trop faible entre les joueurs sur le plateau de jeu. Ceux qui aiment le "rentre dedans" seront déçus, ceux qui aiment l'optimisation individuelle seront ravis. C'est vrai que la place dans les villages est limitée et coûte de plus en plus cher, mais la difficulté (impossibilité?) de voir l'objectif adverse rend les blocages plus souvent accidentels qu'intentionnels.
  • L'influence minime de la détermination de l'ordre du tour.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Reportage photo

Consultez la photo de reportage de "Amazonas". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Liens utiles

Vos commentaires