Panier Mon panier
0
Panier

Byzanz

Galerie photo | L'avis de NIM | Reportage photo | Autres jeux à voir | Liens utiles | Commentaires

Au marché de Byzance, les joueurs achètent des lots de marchandises aux enchères, et se répartissent les mises des enchères en fin de chaque manche! En gérant habilement les mises dépensées aux enchères et les mises récupérées en fin de manche, les joueurs accumulent des marchandises qu'ils revendent pour en tirer bénéfice. Le gagnant de la partie est celui qui aura tiré le plus grand bénéfice de ses transactions.

Un jeu de Emanuele Ornella,
édité par Amigo Spiele (2008)

Cote cœur joueurs:postez un avis
Joueurs:3 - 6
Âge:à partir de 8 ans
Durée:Moyen (<60 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu d'enchère
Thèmes:Marché / Bourse
 
Complexité:    
Réflexion:    
Stratégie:    
Interactivité:    
Convivialité:    
Contrôle:    
Thème:    
Graphisme:    
Matériel:    
 
Sélections:Jeux de société - pour un ado (12-16 ans)
Jeux de société - pour un adulte (16 ans et +)
Jeux de société - petits et rapides

Galerie photo


Photo éditeur


Le jeu de cartes. Au-dessus, les cartes du marché de Byzanz, où les joueurs déposent le montant de leur mise aux enchères. Au milieu, les cartes numérotées de 2 à 6, indiquant le nombre de cartes à gagner lors du prochain lot d'enchère. En dessous, le lot d'enchère à gagner.

L'avis de NIM

Byzanz est un petit jeu de cartes dont Amigo Spiele s'est fait une spécialité, pour tous les publics (des tout petits bouts aux adultes), qui ont en commun d'être simples à assimiler, relax et pas trop longs à jouer.

Dans cette lignée, Byzanz est plutôt dans le haut de la gamme, parce que sa mécanique est relativement astucieuse pour un petit jeu de cartes.

Le principe - Dans Byzanz, les cartes de jeu représentent à la fois les marchandises et l'argent pour acheter les marchandises.

En quelque sorte, on achète des lots de marchandises aux enchères, que l'on paie avec... des marchandises, dans le but de réaliser des combinaisons qui rapportent des points de victoire.

La mécanique des enchères est astucieuse. A chaque tour de jeu, il y a autant de lots de marchandises aux enchères qu'il y a de joueurs, mais la taille des lots va en décroissant.

Les mises des enchères sont déposées au marché de Byzanz, et les joueurs peuvent y puiser des marchandises à la fin du tour, dans l'ordre inverse du gain des enchères. Le dilemme est donc de savoir si l'on veut gagner un plus gros lot aux enchères ou se servir plus tôt au marché de Byzanz.

Pour gagner des points de victoire il suffit de jouer un trio de marchandises du même type, dont on garde celle qui a le plus de valeur et défausse les deux autres.

Et ça donne? - J'ai beaucoup apprécié le dilemme entre les lots d'enchères décroissants et la pioche dans le marché de Byzanz. Le jeu est parfaitement huilé et le rythme de la partie est dynamique.

J'aurais aimé y trouver un petit plus qui empêcherait chaque tour de jeu de ressembler au précédent. Il manque peu à Byzanz pour en faire un jeu de gestion plus stratégique dans le style de Medici, par exemple (auquel il m'a fait penser). Toutefois, je comprends que ce n'était pas le but recherché: Byzanz se veut simple et très fluide et de ce point de vue il remplit parfaitement sa mission.

Les raisons d'aimer

  • Très malin pour un petit jeu de poche
  • Dilemme entre gain aux enchères et gain au marché très astucieux

On pourra reprocher

  • Reste à trouver une variante stratégique sur la collecte des points de victoire, et le jeu me captivera autant qu'un Medici.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Reportage photo

Consultez les 2 photos de reportage de "Byzanz". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Liens utiles

Vos commentaires