Panier Mon panier
0

Casbah

L'avis de NIM | La règle du jeu | Autres jeux à voir | Liens utiles | Commentaires

Construisez une grande casbah composée de pièces et de jardins, reliés de portes, fenêtres et couloirs. Respectez la construction logique de la maison, tout en plaçant vos tuiles les plus rémunératrices et en évitant d'être bloqué par les adversaires. Une élégante construction qui nécessite réflexion.

Un jeu de Sylvie Barc,
illustré par David Cochard,
édité par La Haute Roche (2004)

Cote cœur joueurs:postez un avis
Joueurs:1 - 4
Âge:à partir de 8 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de connexion et de blocage
Thèmes:Afrique
Désert
Urbanisme / Construction
 
Complexité:    
Réflexion:   concentré
Stratégie:    
Interactivité:    
Convivialité: très calme  
Contrôle:   contrôle
Thème: abstrait  
Graphisme: graphisme passable  
Matériel:    
 
Sélections:Jeux de société - pour un ado (12-16 ans)
Jeux de société - pour un adulte (16 ans et +)

L'avis de NIM

En découvrant Casbah de Sylvie Barc, je n'ai pas pu m'empêcher de le comparer à une autre de ses créations qui marche très fort aux soirées Jeux de NIM: Bombay bazar. Qu'ont-ils en commun? Ce sont tous les deux des jeux de connexion dénués de hasard. Ils ont tous les deux des tuiles aux motifs variés, qui se connectent plus ou moins facilement au décor en place.

Mais alors que Bombay bazar est facilement abordable par les enfants, le niveau de complexité de Casbah est plus grand pour deux raisons qui vous sembleront paradoxales: la grande liberté de placement, et les fortes contraintes de placement! (il faut probablement pratiquer le jeu pour comprendre toute la saveur de ce paradoxe)

Point de vue liberté, c'est tout simple, le joueur place la tuile où bon lui semble dans la casbah, là où une connexion est possible, en tenant compte de plusieurs facteurs comme la valeur de la tuile posée, les opportunités de placement des prochaines tuiles et les possibilités de gêner le placement de l'adversaire.

Point de vue contraintes, vous aurez besoin d'un peu de pratique pour les maîtriser. Première contrainte simple: la correspondance des dessins entre tuiles voisines (porte contre porte, couloir contre couloir, fenêtre contre jardin, jardin contre jardin). Deuxième contrainte, belle idée: la dimension de la casbah est imposée, mais pas ses limites! En effet, celles-ci se découvrent selon l'opportunité du placement des tuiles en cours de partie. Troisième contrainte, la plus complexe à maîtriser: l'obligation de garder une cohérence sur la destination des cases vides. Je m'explique: si le côté libre d'une tuile est une fenêtre, la case vide voisine doit être virtuellement considérée comme un jardin. Désormais, toute autre tuile donnant sur ce "jardin virtuel" devra avoir un côté fenêtre ou jardin.

J'ai joué un paquet de parties avant de poster un avis sur Casbah. Lors des premières parties, il est difficile de voir où l'on va. Il faut un peu de pratique pour "sentir" le jeu. Les premiers coups de la partie se font au plus simple (les grosses tuiles d'abord), puis la partie devient de plus en plus tactique au fur et à mesure que les frontières de la casbah se dessinent et que les possibilités de placement s'amenuisent.

A deux joueurs, le jeu est très contrôlable et devient très subtil en fin de partie.

A trois ou quatre joueurs, il est difficile de vraiment contrôler. Les joueurs ont plus facilement tendance à le jouer "aveuglément" en plaçant systématiquement la plus grosse tuile. On peut aussi le jouer moins compétitif et un peu plus collaboratif pour développer une casbah plus ouverte.

A noter qu'il est aussi possible de jouer à Casbah en solitaire, en tentant de fabriquer une casbah 5x9 qui respecte les contraintes de placement. (Au moins) une solution existe qui utilise toutes les tuiles!

Les raisons d'aimer

  • La qualité du matériel, les dessins simples mais efficaces et zens.
  • L'idée de la casbah aux dimensions connues mais aux frontières non imposées.
  • La possibilité de le pratiquer en solitaire.
  • Les opportunités de contrôle à 2 joueurs.

On pourra reprocher

  • La difficulté de la contrainte des "tuiles virtuelles", qui provoque beaucoup d'erreurs lors des premières parties.
  • Le manque de contrôle à 3-4 joueurs.

La règle du jeu

Matériel

  • 48 tuiles, dont:
    • 5 tuiles "jardin", illustrées par des arbres, d'une valeur de 1 à 3 points.
    • 40 tuiles "salle de la casbah", entourées de portes (en brun) et de fenêtres (en bleu), d'une valeur de 1 à 15 points.
    • 3 tuiles rappelant la valeur des jetons jaunes, verts, bleus.
  • 60 jetons, dont:
    • 20 jetons jaunes d'une valeur de 10 points.
    • 20 jetons verts d'une valeur de 5 points.
    • 20 jetons bleus d'une valeur de 1 point.

Pour commencer la partie

Les joueurs décident d'un commun accord de la dimension de la casbah à réaliser:

2 joueurs 3 joueurs 4 joueurs
6x6
6x7
5x8
4x9
4x10
4x11
6x6
6x7
5x9
4x9
6x6
5x8
4x9
4x10
4x11

Les joueurs étalent les 45 tuiles "salle de casbah" et "jardin", et choisissent l'un après l'autre une tuile jusqu'à avoir choisi le nombre de tuiles correspondant à la dimension de la casbah. Les joueurs doivent garder les tuiles choisies devant eux, toutes visibles.

Si aucun joueur n'a choisi la tuile représentant la porte d'entrée (la tuile "salle de casbah" de valeur 1 avec une double porte sur un côté), alors le dernier joueur qui doit prendre une tuile doit nécessairement prendre celle-là.

Les joueurs rangent les tuiles non choisies dans la boîte, et placent les jetons et les tuiles rappelant les valeurs des jetons sur le côté.

Le tour de jeu

Le joueur qui a la porte d'entrée commence la partie. Tour à tour, chaque joueur doit:

Placer une tuile

Le joueur choisit une tuile de sa réserve et la connecte à la casbah en construction en tenant compte des contraintes suivantes:

  • Le premier joueur doit placer la tuile contenant la porte d'entrée. La porte d'entrée marque la façade frontale de la casbah. Il est important de noter que la frontière exacte de la casbah n'est pas déterminée a priori: on ne sait pas si la porte de la casbah sera sur une "longueur" ou une "largeur" du rectangle, ou si elle sera en position centrale ou décentrée. C'est en cours de jeu, lors de la pose des tuiles, que les frontières apparaîtront.
  • Les tuiles suivantes doivent se connecter à la casbah par au moins un côté,
en respectant les possibilités de combinaisons suivantes: porte contre porte, couloir contre couloir, fenêtre contre jardin, jardin contre jardin.
  • La porte d'entrée doit donner à l'extérieur. Aucune nouvelle tuile ne peut donc déborder de la façade démarquée par la porte d'entrée.
  • A part la porte d'entrée, les côtés de tuiles en périphérie de la casbah doivent être des fenêtres ou des jardins. Remarquez que la façade frontale est définie d'entrée de jeu alors que la limite des autres façades apparaît ultérieurement au cours de la pose des tuiles. Le joueur doit donc être attentif et détecter le moment où la pose d'une tuile impose la localisation des façades et permet de respecter la contrainte des fenêtres et jardins en périphérie.
  • Lorsque plusieurs tuiles sont connectées à un même espace vide, il faut qu'elles imposent une nature commune à cet espace vide: jardin ou salle de casbah. Ce qui signifie qu'un espace vide doit être entouré soit de fenêtres et jardins, soit de portes et couloirs.

Si un placement est possible, alors le joueur doit poser une tuile.

Si aucun placement n'est possible, alors le joueur doit passer son tour.

Marquer les points de la tuile posée

Le joueur marque autant de points qu'indiqué sur la tuile qu'il vient de placer en se servant des jetons.

Fin de la partie

La partie se termine lorsque tous les joueurs sont bloqués.

Chaque joueur calcule la valeur de ses pions, et y soustrait la valeur des tuiles qu'il n'a pas pu placer dans la casbah.

Le joueur ayant le plus de points gagne la partie.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Autres jeux à voir

Liens utiles

Vos commentaires