Panier Mon panier
0
Panier

Imaginarium

Galerie photo | | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires

À travers la brume, vous pouvez à peu près voir la forme gigantesque de l'usine. C'est là que l'essence des rêves est façonnée! Passons les grandes portes de l'usine... Voici les fameuses machines! Vous pouvez les réparer, les combiner ou les démonter. Elles produiront les ressources nécessaires pour réparer des machines plus puissantes. Je suis sûr que vous utiliserez rapidement vos ressources et l'espace disponible dans votre atelier pour réaliser les projets du bureau d'études et gagner des points de victoire!

Un jeu de Bruno Cathala, Florian Sirieix,
illustré par Felideus Bubastis,
édité par Bombyx (2018)

Prix:50.00 €
Disponibilité:En stock
Votre avantage:❤ 25 points de fidélité (explication)
Ajouter au panier
Cote cœur joueurs: (2 avis)
Joueurs:2 - 5
Âge:à partir de 14 ans
Durée:Long (<90 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de placement, gestion, développement et combinaisons
Thèmes:Fantastique
Machine
Rêves
Usine
 
Complexité:   complexe
Réflexion:   très concentré
Stratégie:   très stratégique
Interactivité:   interactif
Convivialité: calme  
Contrôle:   contrôle
Thème:    
Graphisme:   admirable graphisme
Matériel:   excellent matériel
 
Top Jeux de société pour joueurs passionnés
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société de stratégie
Top Jeux de société les plus beaux
 
Autres sélections:Jeux de société - pour un ado (12-16 ans)
Jeux de société - pour 2 joueurs

Galerie photo


Un thème super original


Des illustrations dingues, superbes, originales! Et ces énormes figurines... elles vous laisseront sans voix!

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

flyingmat TOP 10 CONTRIBUTEURS

28 avis - 46 notes - 3ème contributeur
posté le 09/09/2018

Delirium très mince.

Commencons par les (évidents!) points positifs: un matériel de gue-din, tant en contenu qu'en couleurs (le délire "punk", on aime ou on aime pas, mais le matos ne laisse vraiment pas indifférent), une mécanique simple qui roule plutôt pas mal, avec le super-classique dilemme made in Cathala (carte forte vs. mauvaise position au prochain tour) qu'il arrive toujours à revisiter avec une certaine originalité, la possibilité d'accumuler (au prix de quelques tours de passe-passe) les cartes identiques, les deux actions semi-contraintes par les aiguilles couplées,... Ca tourne bien vite comme une horloge (trop?) bien huilée.

Car c'est peut-être là le "hic". Une fois la découverte passée, je me suis vite laissé surprendre à trouver que Imaginarium, pour un "jeu de course", fini par se traîner en longueur, et souffre d'une certaine répétitivité (à la fois pendant et au fil des parties) . Le bric-à-brac apparent, offrant a priori une infinité de combinaisons possibles, tend à disparaître après quelques parties, pour ne rester au final que quelques super-combos qui tuent un peu le plaisir du jeu. Personnellement, c'est d'une part le déséquilibre entre les différents assistants, et d'autre part la nécessité (sous cette forme) des cartes d'attaque (rouge, à usage unique!) et de défense (verte), qui me laissent un peu dubitatif....

Cela reste évidemment un jeu agréable à ressortir à l'occassion. Mais ce n'est malheureusement pas la nouvelle bombe ludique à laquelle je m'attendais. (Il faut croire que je deviens super exigeant avec les jeux de Mr. Bruno.)

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Julie Eeckhoudt

0 avis - 2 notes - 162ème contributeur
posté le 24/10/2018

Cote cœur:

Reportage photo

Consultez les 9 photos de reportage de "Imaginarium". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires