Panier Mon panier
0

Rivière d'enfer

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Commentaires

Réunis le long d’une rivière, plusieurs bûcherons s’apprêtent à participer à leur traditionnelle course - la drave. En descendant les tronçons de la rivière, ils manœuvrent et bloquent leurs adversaires afin d’être l’équipe qui franchira en premier la ligne d’arrivée. Ferez-vous partie de l’équipe des maîtres-draveurs?

Un jeu de Friedemann Friese,
édité par Filosofia (2008)

Disponibilité:Plus disponible à la vente
Cote cœur joueurs:postez un avis
Joueurs:2 - 5
Âge:à partir de 8 ans
Durée:Moyen (<60 min)
Public:un jeune ado (8-12 ans)
un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de course et de blocage
Thèmes:Bateaux
Course
Rivière
Transport marin
 
Complexité:    
Réflexion:    
Stratégie:    
Interactivité:   interactif
Convivialité:   animé
Contrôle:    
Thème:   immersif
Graphisme:    
Matériel:    
 
Sélections:Jeux de société - pour jouer en famille
Jeux de société - pour un jeune ado (8-12 ans)
Jeux de société - pour un ado (12-16 ans)
Jeux de société - pour un adulte (16 ans et +)

Galerie photo


Le jeu en action. Rivière d'enfer contient un éventail de plateaux, tous rect-verso, aux formes différentes. Les joueurs en choisissent au moins 2 pour fabriquer le parcours du jeu. La position initiale des rondins de bois, qui perturbent la progression, est indiquée sur chaque plateau. Certains en contiennent très peu, d'autre beaucoup. Les joueurs font progresser leurs figurines de case en case, en poussant éventuellement les rondins de bois et les autres figurines.

L'avis de NIM

Le jeu contient plusieurs plateaux recto-verso, représentant des tronçons de rivière parsemés de cailloux et de troncs d'arbres. Pour jouer une partie, il faut assembler deux plateaux ou plus. Il y a moyen de fabriquer 120 parcours différents avec 2 plateaux et bien plus encore avec 3 plateaux et plus. Vous avez donc de quoi voir venir en terme de diversité des parcours.

Le principe du jeu - Les joueurs ont chacun 2 ou 3 figurines de bûcherons, et un tas de cartes permettant de les faire progresser. L'objectif est d'être le premier joueur à amener ses bûcherons sur la ligne d'arrivée.

L'un après l'autre, chaque joueur

  • choisit une carte de sa main,
  • fait progresser un bûcheron (en poussant éventuellement d'autres bûcherons et/ou troncs d'arbres),
  • puis fait éventuellement dériver les bûcherons et troncs d'arbres qui sont emportés par les courants de la rivière (illustrés par des flèches sur certaines cases).

Les courants de la rivière sont parfois bénéfiques (ils emportent les figurines en aval) ou néfastes (ils font remonter les figurines vers l'amont).

L'ambiance du jeu - Rivière d'enfer est au premier abord un jeu de course, mais il est surtout un jeu de blocage, et de bousculade. On y retrouve un plaisir proche de Ave Caesar, probablement même plus "féroce".

Le point fort de Rivière d'enfer est la variété des courses, grâce aux plateaux que l'on peut assembler à l'envie, et qui permet de moduler la longueur de la course (en fonction du nombre de plateaux) et le niveau de blocage et de bousculade (en fonction de l'étroitesse de la rivière ou du nombre de troncs d'arbres).

Les raisons d'aimer

  • Extra simple
  • Hautement interactif
  • Une course vivante au thème convaincant

On pourra reprocher

  • N'y cherchez pas de la stratégie, c'est un jeu hyper-tactique.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

Reportage photo

Consultez les 8 photos de reportage de "Rivière d'enfer". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Vos commentaires