Panier Mon panier
0
Panier

Sobek

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires


photo: Gameworks

La construction du temple dédié à Sobek bat son plein. À côté du site de construction, toute une économie se met en place: un nouveau marché voit le jour, et les felouques voguant sur le Nil ne cessent d’apporter des marchandises en tous genres. La concurrence entre marchands est rude, et certains sont prêts à se corrompre plus que de raison pour amasser gloire et richesses. Surtout les richesses, en fait...

Un jeu de Bruno Cathala,
illustré par Mathieu Beaulieu,
édité par Gameworks (2010)

Fairplay (ALLEMAGNE)
8ème A la carte preis (2011)
Tric-Trac (FRANCE)
10ème prix (2011)
Prix:20.00 €
Disponibilité:Non disponible
Cote cœur de NIM:
Cote cœur joueurs: (10 avis)
Joueurs:2 - 4
Âge:à partir de 10 ans
Durée:Moyen (<60 min)
Public:un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de cartes
Thèmes:Antiquité
Marché / Bourse
Méditérranée
 
Complexité:    
Réflexion:    
Stratégie:    
Interactivité:    
Convivialité:    
Contrôle:    
Thème:    
Graphisme:   joli graphisme
Matériel:   excellent matériel
 
Top Jeux de société pour jouer en famille
Top Jeux de société pour un ado (12-16 ans)
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
Top Jeux de société pour 2 joueurs
Top Jeux de société petits et rapides
Jeu à glisser en poche/sac/valise

Galerie photo


Vue d'ensemble du matériel de jeu

L'avis de NIM

Après Jaipur paru en 2009, voici Sobek, un nouveau jeu "moyen format" proposé par Gameworks où l'objectif est de devenir le marchand le plus riche. Je vais être clair tout de suite: les deux jeux sont des petits bijoux qui rejoignent le rayon des joailleries ludiques de Gameworks.

Ah, Gameworks, c'est du bonheur pour l'amateur ludique (pensez à Animalia, Jamaica, Jaipur). J'admire l'éditeur sur deux points essentiels. D'abord, l'obsession à tout point de vue: le jeu qui ronronne, la règle claire, le graphisme superbe, le matériel parfait jusque dans le thermoformage de rangement. Ensuite, le choix éditorial: le jeu toujours accessible, jamais simpliste ni inutilement complexe, et surtout avec une vraie profondeur qui permet de le découvrir encore après de nombreuses parties. Je sais que tous ces choix de Sébastien Pauchon et Malcolm Braff sont conscients et j'espère que nous pourrons en profiter encore longtemps.

Bon, je vais garder quelques fleurs pour Sobek. Voyons la bête.

Le principe du jeu - Dans Sobek, qui marche aussi bien de 2 à 4 joueurs, les joueurs incarnent des marchands qui:

  • réceptionnent les cartes de marchandises qui arrivent sur les quais du mini-plateau de jeu. La discipline voudrait que chacun se serve dans l'ordre d'arrivée. Mais certains vils marchands n'hésitent pas à se corrompre pour prendre la carte qu'ils désirent par dessus tout. Le principe de la corruption est ingénieux: la première carte est toujours gratuite, mais si vous en prenez une autre, alors vous devez aussi prendre les cartes intermédiaires et les ranger sur votre pile de corruption. À la fin de la manche, le joueur le plus corrompu aura peut-être accumulé plus de richesses que les autres, mais sera sévèrement puni. La corruption n'est donc pas interdite, mais mieux vaut ne pas être plus corrompu que tous les autres! (en voilà une belle mentalité...),
  • vendent des marchandises par lots. La valeur du lot est d'autant plus grande que le lot est grand et que les marchandises sont précieuses.
  • invoquent l'aide de personnages pour se développer ou taquiner les adversaires.

L'ambiance du jeu - Sobek adhère totalement à la ligne éditoriale de Gameworks: la mécanique est simple, le jeu est fluide. Néanmoins, grâce à la corruption, aux cartes personnages et aux jetons événements, le jeu se révèle d'une grande richesse qui renouvelle le plaisir de chaque partie.

Le matériel simple est extraordinairement bien fini, les illustrations font un clin d'oeil à Asterix. Tout cela augmente encore le plaisir que l'on a d'y jouer.

Les fans des jeux de Bruno Cathala ne manqueront pas le rapprochement avec le jeu Cléopatre et la société des architectes, que Bruno a co-signé avec Ludovic Maublanc. On s'y retrouve à la même époque, avec les marchés, la corruption, l'influence de personnages. Cléopatre et la société des architectes mise sur la majestuosité du matériel de jeu (on y construit un palais pour Cléopatre) et la combinaison de plusieurs objectifs et "jeux dans le jeu". Sobek, au contraire, est tout en simplicité de mécanique et fluidité du déroulement de la partie.

Tout ça fait de Sobek notre jeu de cartes favori du moment pour jouer en famille, aux côtés de 7 Wonders qui est sorti à peu près au même moment.

Les raisons d'aimer

  • Un mécanique simple, fluide, et un jeu d'une grande richesse
  • Un plaisir addictif facilité par la fluidité et le renouvellement des parties
  • Des illustrations sympathiques tout à fait en ligne avec l'esprit du jeu, et un matériel impeccable, à la Gameworks.

On pourra reprocher

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

1konu

posté le 01/05/2015

Façon Astérix et Cléopatre

Prenez un' jolie boîte de jeu Avec une belle présentation Oh ! et puis on va faciliter le rangement... Non? Oui !

Rajoutez des tours rapides avec plein possibilités. Oh ! et puis je vais rajouter des cartes et des tuiles d'événement pour "pourrir" le jeu des autres... Non? Oui!

Le pudding à la Sobek me permet ce pronostic ce soir sur la table de jeu que jouera ma p'tite famille : SOBEK !!!

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Wannix

posté le 25/02/2014

Un Sobek mitigé...

Au vu des critiques postées j'attendais beaucoup de Sobek. Après quelques essais à 2 ou 3 joueurs je n'arrive vraiment pas à être conquis. La boîte de jeu et le matériel donnent envie de jouer, aucun doute là-dessus. Mais je trouve que le point central de la règle du jeu est mal exploité et du coup la sauce ne prend pas. Je m'explique:

Sobek présente la particularité intéressante de permettre aux joueurs de tricher (la corruption)tout en faisant attention à ne pas tricher plus que les autres pour ne pas en payer le prix à la fin d'une manche. Cependant, dès le début j'ai eu l'impression qu'on pouvait se contenter de poser des lots de cartes dans son coin puis de découvrir à la fin que "par malchance" un joueur devait perdre une bonne dose de points. Je pense donc que le but du jeu n'est pas d'accumuler des points individuellement, même si c'est le réflexe initial que nous avons tous eu en jouant...

Il faut peut-être être plus incisif, être davantage à l'affût de ce que les autres joueurs préparent. Je n'ai cependant pas l'impression que le jeu nous donne réellement les moyens d'être opportunistes voire de mettre des bâtons dans les roues des autres joueurs. Il y a une grande part de hasard dans le tirage des cartes et des jetons événements et cela colle mal avec l'esprit du jeu à mon avis. Dans le même style, je lui préfère son grand frère Jaipur qui présente la même idée directrice (accumuler des lots de marchandises) mais où l'esprit de compétition est plus intuitif.

Pour terminer, le plateau de comptage des points est tout sauf pratique. On a souvent recours à un papier et à un crayon en parallèle pour additionner tous les lots et en même temps soustraire les points de corruption sans se tromper .

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

darkgregius

posté le 01/07/2012

sobek so good!

Un jeu familial agréable au concept simple,rapide et tactique.En ouvrant la boite je fus surpris par la qualité,l'esthétique et la richesse de son contenu.De plus ce joli matériel est bien rangé.Il est accompagné par une notice claire joliment illustrée.Il se dégage de ce produit un soucis de qualité tant sur le fond que sur la forme.

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

ElRen

posté le 09/03/2012

Chaos sur le Nil

Sobek est pour moi une déception! Certes le matériel, les illustrations sont au top (normal c'est du Gameworks), les règles sont claires, le jeu tourne mais je n'accroche pas totalement. J'ai la désagréable impression qu'entre une défaite et une victoire, la différence est provoquée par le jeu lui-même... On peut être le plus corrompu sans jamais prendre une carte pendant la manche, juste parce qu'on hérite d'un jeton et qu'on finit la manche sans pouvoir plus rien faire de ses cartes... Bref, trop chaotique pour moi. Autre point négatif: le décompte avec la pénalité due à la corruption n'est pas un modèle de simplicité.

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

ruddel

posté le 16/02/2012

Du beau, du bon, du bonheur....

Le jeu est fluide, de toute beauté et un peu vache parfois! Certaines critiques reprochent la pile de corruption qui peut faire basculer la partie et bien moi j'applaudis à 2 mains ce système qui fait tout l'intérêt du jeu et qui permet surtout de réguler la partie en évitant que chacun prenne la meilleure carte disponible. Bravo Gameworks, bravo Bruno, ce jeu à rejoint le haut de la pile de mon étagère!

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Benoît Remy

posté le 15/02/2012

Simple, beau, amusant et prix démocratique.

Un matériel très accrocheur de part son esthétique et son système de rangement qui mène à un jeu Simple et efficace doté d'une prise en main rapide.

Nombre de parties: quelques parties jouées (2-5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

jejouejeuxpartage

posté le 11/05/2015

Cote cœur:

muemjoapno

posté le 28/12/2012

Cote cœur:

sambrerouge

posté le 20/11/2012

Cote cœur:

philiper

posté le 21/04/2012

Cote cœur:

Reportage photo

Consultez les 6 photos de reportage de "Sobek". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires