Panier Mon panier
0
Panier

Trollland

Galerie photo | L'avis de NIM | Avis des joueurs | Reportage photo | Autres jeux à voir | Collections | Liens utiles | Commentaires


photo: Ludocortex

TROLLLAND, c'est bien sûr le pays des Trolls. Un pays où il fait si bon vivre qu'au fur et à mesure des années de plus en plus de voisins s'y sont installés. Mais la patrie est en danger, car ces voisins ont des cultures et coutumes très différentes de celles des Trolls: ils sont beaux, ils sentent bon, mangent de la viande cuite et voudraient imposer cela dans les cantines scolaires. Du coup, un débat s'est engagé au sujet de l'Hideusité Nationale... Profitant de ce contexte, les joueurs, qui incarnent des Préfets Trolls, vont rivaliser de zèle pour bannir de Trollland le plus possible d'importuns. Le fonctionnaire le plus zélé sera nommé au poste envié de Ministre de l'Hideusité Nationale, et remportera la partie...

Un jeu de Bruno Cathala,
illustré par Olivier Fagnère,
édité par Ludocortex (2010)

Cote cœur joueurs: (1 avis)
Joueurs:2 - 5
Âge:à partir de 10 ans
Durée:Court (<30 min)
Public:un jeune ado (8-12 ans)
un ado (12-16 ans)
un adulte (16 ans et +)
 
Type:Jeu de cartes
Thèmes:Fantastique
 
Complexité:    
Réflexion:    
Stratégie:    
Interactivité:   interactif
Convivialité:   animé
Contrôle:    
Thème:    
Graphisme:    
Matériel:    
 
Top Jeux de société pour jouer en famille
Top Jeux de société pour un ado (12-16 ans)
Top Jeux de société pour un adulte (16 ans et +)
 
Autres sélections:Jeux de société - pour un jeune ado (8-12 ans)
Jeux de société - pour 2 joueurs

Galerie photo


Vue d'ensemble

L'avis de NIM

J'ai découvert Trollland avec un a priori très positif: l'humour politiquement incorrect exploité au second degré par Bruno Cathala, et les dessins amusants d'Olivier Fagnère donnent de suite envie de jouer.

Le principe du jeu - Dans Trollland, les trolls ont décidé de protéger leur hideusité nationale en virant ce que le pays compte en beaux "zoms", "bimbos", "nelfs", "nins" et "gobs" (c'est écrit tel quel dans le jeu).

Les trolls vont jeter les importuns dans des charters heu... chariots. Le but de chaque joueur est de faire preuve de zèle en complétant un maximum de chariots.

Pour celà, il faut respecter quelques contraintes:

  • Un chariot contient une ou plusieurs cages,
  • Une cage contient un ou plusieurs importuns,
  • Une cage ne doit contenir qu'une seule espèce d'importun,
  • Les cages d'un même chariot doivent contenir des espèces d'importuns toutes différentes.

Le jeu se déroule en une succession de tours. Au cours d'un tour, chaque joueur choisit secrètement les deux cartes qu'il souhaite jouer. Ensuite, les joueurs révèlent leurs choix, que l'on applique dans un ordre bien précis: les cartes spéciales "troll", les zoms, les bimbos, les nelfs, les nins puis les gobs. Au sein de chaque type de carte, on place dans l'ordre des valeurs.

Au-delà de la programmation et de la séquence de pose (qui fait penser à 6 qui prend!), on peut profiter de tout un ensemble de pouvoirs spéciaux sur les trolls et même sur certains importuns. Tout ça est source de choix tactiques intéressants, et de rebondissements surprenants.

L'ambiance du jeu - J'ai presqu'envie de dire qu'avec Bruno Cathala, on peut y aller les yeux fermés: le jeu est parfaitement rôdé. Il est simple et fluide. Les effets des cartes développent les tactiques sans sombrer dans le chaos. Le jeu est riche en choix opportunistes et se renouvelle avec plaisir.

Et comme je le disais, le thème est amusant et s'intègre à merveille à la mécanique. C'est tout ce que l'on attend d'un jeu familial (jouable avec adultes et enfants) et relaxant.

Les raisons d'aimer

  • Le thème au second degré, un humour délicat que les textes de Bruno Cathala et les dessins d'Olivier Fagnère ont accompli avec brio.
  • Un principe de base classique (héritier de 6 qui prend!, ou Mow du même hauteur) mais sympathiquement agrémenté à la fois côté stratégique (les objectifs de majorité) et côté "chaos" (les pouvoirs spéciaux des trolls).
  • Les opportunités (jouissives) de coups fourrés.

On pourra reprocher

  • C'est un jeu très très opportunistes et il faut donc admettre que la chance ou la malchance influence votre destin.

L'avis des joueurs

Connectez-vous pour poster un avis

ElRen TOP 10 CONTRIBUTEURS

18 avis - 26 notes - 9ème contributeur
posté le 09/03/2012

Politiquement incorrect

C'est amusant mais entre Sobek et Trollland, je préfère Trollland. Certes, les 2 jeux sont assez chaotiques et la défaite ne tient parfois qu'à un troll mais au moins Trollland est fun et moins consensuel que Sobek et son thème vu, revu et momifié!Donc comme j'ai mis 3 à Sobek, je suis bien obligé de mettre 4 ! Honnêtement, ça vaut 3.5 mais pour les illustrations et le ton politiquement incorrect j'arrondi au supérieur !

Nombre de parties: beaucoup de parties jouées (plus de 5)

Cote cœur:
Graphisme:
Matériel:
Richesse:
Originalité:
Complexité:
Contrôle:
Convivialité:
Immersion:

Reportage photo

Consultez la photo de reportage de "Trollland". CLIQUEZ ICI.

Autres jeux à voir

Les collections des joueurs

Les joueurs du site ont classé le jeu dans les collections suivantes:

Liens utiles

Vos commentaires